RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Hors du temps [Rachel Dawes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Ven 30 Sep - 22:51

Après cette petite mise en forme, Rachel espérait vraiment que Bruce et elle pourraient reprendre leur conversation de l'après-midi, ou qu'ils pourraient parler de lui, de ce qu'il venait de faire. Mais ce moment privilégié ne dura pas, et lorsqu'elle eut terminé de s'occuper de lui, il ne redevint pas le petit garçon impatient de lui montrer ses jouets qu'il avait été cette après-midi même. Il continuait d'être l'incarnation de la justice, celle qui souffre, celle qui lèche ses plaies.

Elle ne sut pas quoi faire : rester ici, et attendre qu'il sorte de son mutisme, ou rentrer chez elle, et lui laisser l'occasion de venir la voir lorsqu'il sera prêt. Un million de questions la taraudaient : allait-il la rappeler? Allait-il regretter tout ce qu'il lui avait montré et dit depuis ce matin? Elle secoua la tête et le contempla. Fermé, pensif, blessé, coupable...
Elle passa derrière lui, posant ses mains sur ses épaules, et se penchant pour lui murmurer :

Tu as fait ce que tu as pu... sans toi c'est des dizaines, voire des centaines d'autres habitants qui aurait pu mourir ce soir... Tu as sauvé des centaines de vies Bruce...

Elle lui passa doucement la main dans ses cheveux, avant de se redresser lentement. Elle ne sut pas trop quoi ajouter, et pour une des rares fois dans son existence, les mots qui manquèrent. Elle ne savait pas quoi lui dire d'autre pour le rassurer, le faire aller mieux, soulager ses peines... Alors elle ne dit rien, tourna les talons et s'éloigna doucement.

Elle avait envie de rester auprès de lui, d'être comme un rayon de soleil dans la noirceur de son existence, d'être sa bouée de sauvetage en pleine tempête. Egoistement. Elle avait envie de l'aider, mais la grande question était : est-ce que lui, il avait envie d'être aidé? Secondé?
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 8:33

"Rachel..."

Sa voix rauque et cassée la rappela. Alors qu'il n'avait pas bougé quand elle était venue le réconforter et lui apporter un soutien au moins physique, alors qu'il l'avait laissé lentement repartir, il venait de briser son terrible mutisme. Avant, il ne l'aurait jamais fait : quand Alfred venait lui-même l'aider et le rassurer, il ne le laissait jamais pénétrer sa lourde carapace. Mais Rachel n'était pas le vieux majordome : les sentiments qu'il éprouvait envers lui étaient bien différents, plus filiaux, de ceux qu'il entretenait avec elle.
Et ce qu'ils venaient peut-être de débuter avait beaucoup d'importance à ses yeux - bien plus qu'il ne voulait se l'avouer.

Sans rien dire, à nouveau muet, Bruce pianota quelques instants sur son clavier, faisant disparaître les dossiers des cinq policiers disparus. De longues secondes s'écoulèrent alors que l'écran affichait une série de plus en plus longue de noms, de dates de naissance et surtout de dates de décès. Environ trois cent cinquante identités étaient ainsi présentées devant eux, et l'abattement du propriétaire des lieux n'en fut que plus profond.

"J'en ai perdu des centaines."

Son soupir fut empli de détresse. Il souffrait à chaque décès, à chaque échec : pas seulement parce que c'était pour lui une défaite personnelle, mais surtout un drame à chaque fois. Il avait décidé de devenir Batman pour protéger et servir de façon plus efficace que la police, mais il savait que sa seule présence motivait les "super-vilains", qui se seraient certainement apparus sans lui mais pas forcément sous cette forme si originale. Wayne était responsable de toutes ces disparitions, et il le savait : en n'agissant pas comme il le fallait, en ne stoppant pas définitivement ses adversaires, il leur permettait pas de faire du mal encore et encore, à chaque fois qu'ils retrouvaient un peu de liberté.
A nouveau, il parla, d'une voix rauque et sifflante.

"Trois cent cinquante-deux. Trois cinquante-sept, aujourd'hui."

Lentement, il releva des yeux usés et fatigués vers l'écran. Il tenait à mettre cette liste à jour et à la regarder après chaque mission, avec ou sans décès. Pour se rappeler. Pour se motiver. Pour ne jamais oublier. Pour ne jamais pardonner.

"Des femmes, des enfants, des hommes. Des vieux, des jeunes. Des riches, des pauvres. Tous unis dans la mort, à cause du Joker, de l'Epouvantail et de tous les autres. A cause de moi. Parce que je n'ai pas pu, pas su les protéger suffisamment. Je les ai trahis, j'ai failli."

Il se tut alors. Il ne savait pas si Rachel resterait ou non, si elle serait terrifiée, choquée ou déçue - mais il l'avait fait. Il avait parlé, il s'était libéré, il avait communiqué. A elle de jouer maintenant. A elle de faire le prochain pas.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 11:12

Si au cours de la journée elle avait découvert l'aspect flamboyant du justicier, elle entrevoyait à présent sa part la plus sombre et la plus douloureuse. Ce sentiment de culpabilité qui ne l'avait pas quitté depuis ce fameux jour, dans cette ruelle. C'est à cause de lui que tout avait commencé, et c'est à cause de lui que tout se terminerait. Cette culpabilité était comme un monstre, un hydre dont plusieurs têtes repoussaient quand on en coupait une, une créature rampante et hideuse, qui grossissait jour après jour, meurtre après meurtre, étouffant et envahissant, ne laissant de la place pour rien d'autre. Tenter de survivre aux côtés de cette créature serait difficile.

Elle comprit l'étendue de ce qu'il s'infligeait, il se voyait comme une sorte d'Atlas qui devait supporter le poids du monde, même si tout ne pouvait lui être incombé. Une flagellation permanente, comme pour expier dans le sang et la douleur un crime pour lequel il n'était en rien responsable. Le Christ avait sa croix, et Bruce Wayne avait Gotham... une longue route pavée de douleur et qui menait à sa mort... Elle frissonna, et chassa de son esprit toutes ces pensées glauques, pour revenir vers lui.

Elle fit tourner sa chaise pour que Bruce soit face à elle, et l'enserra doucement de ses bras, lui faisant poser sa tête contre sa poitrine. Puis tendrement, elle se mit à lui caresser les cheveux, tout en lui murmurant.

Tant que l'homme sera tel qu'il est, il y aura des crimes, des meurtres et des vols... et ça partout dans le monde. Tu ne peux pas sauver tout le monde... pour certains, le destin a écrit que leur mort viendrait plus tôt que d'autres, ainsi va la vie. Tu ne peux pas changer la nature humaine à toi tout seul, aussi fort et aussi puissant que tu puisses être... Tu ne peux pas lutter contre la mort, c'est une guerre que tu ne gagneras pas...

Puis elle se tut, une main dans sa nuque, le gardant contre elle, et l'autre continuant à glisser dans ses cheveux. Elle aurait tellement aimé faire plus, apporter une grande aide, le soulager de son fardeau de n'importe quelle manière. Il était si beau quand il souriait,et elle aurait aimé pouvoir voir d'autres sourires comme celui qu'il lui avait adressé lorsqu'ils s'étaient embrassés éclairer son visage. Mais elle ne pouvait pas arrêter la marche du monde, le mettre sur pause le temps de le laisser respirer. Alors elle resta là, réconfortante et maternelle, essayant d'insuffler un peu de chaleur et de douceur dans cet endroit glacial. Elle n'était plus l'amoureuse mais l'amie qui réconforte, et la mère qu'il avait perdue trop tôt. Elle espérait seulement qu'il ne la repousserait pas, qu'il ne trouverait pas son attitude ridicule. Mais on lutte avec les armes qu'on a, c'est bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 13:07

Au début du contact entre eux, Bruce demeurait froid, un roc aussi dur que la pierre. Incapable de se lâcher dans cette cave, incapable d'abaisser son armure même face à quelqu'un comme Rachel, il se sentait lourd, pataud, pathétique alors qu'elle essayait de l'aider. Il savait, au fond, que ses paroles étaient vraies mais il était incapable de l'accepter. Sa vie, sa mission, sa quête avaient été basées sur cette dévotion à son idéal, et assumer le fait de ne pouvoir l'atteindre détruirait tout ce qu'il avait construit - tout ce qu'il était au fond de lui.
Les secondes passèrent, devenant bientôt des minutes, où il demeurait un monstre froid, sans émotion, sans chaleur. Rachel devait certainement commencer à se lasser et à perdre tout espoir, mais soudainement, sans préavis, Wayne posa sa main sur le dos de la jeune femme. Un contact, voulu, désiré, assumé. Une nouveauté.

"Je..."

Sa voix se brisa après sa première syllabe. Les souvenirs des policiers abattus par Poison Ivy, l'espoir puis la déception en voyant que leurs collègues n'avaient pas survécu lui revenaient en mémoire, l'assaillaient pour le harceler, encore et encore. C'était une croix qu'il avait décidé de porter - mais peut-être n'avait-il pas à le faire aussi seul.

"Cette guerre... je dois la mener. Je dois la mener jusqu'à la fin - la sienne ou la mienne. J'ai... juré, Rachel. Il y a... vingt ans... dans cette ruelle..."

Les images revinrent également. Plus fortes, plus dures. Les années n'avaient pas enlevé leur force, leur ardeur ; elles lui avaient seulement permis de vivre avec. Ou d'essayer.

"Rachel..."

Lentement, il leva des yeux évidemment embués par les larmes qu'il se refusait à verser. Wayne semblait véritablement blessé à ce moment-là, à des kilomètres de l'homme charmeur du déjeuner ou du terrible protecteur masqué de la soirée. Il se montrait comme il était à la jeune femme, acceptant de mettre en avant ses faiblesses alors même qu'il ne l'avait jamais fait avec quiconque. En son for intérieur, il espérait qu'elle comprendrait et qu'elle saurait comprendre la portée de son geste, plutôt que de voir simplement son visage pathétique et rongé par la douleur.

"J'ai juré. A eux."

Pas besoin d'indiquer qui, évidemment.
Après quelques secondes d'un lourd silence, Bruce poussa doucement la jeune femme et se releva, ravalant ses larmes mais pas sa douleur. Il s'avança lentement, inspirant et expirant lourdement. Il se tourna finalement à nouveau vers elle, une esquisse de sourire sur son visage désormais débarrassé des larmes. En apparence.

"Je pense que mon temps dans cette cave est terminé pour ce soir. Je ne sais pas l'heure qu'il est, mais... veux-tu rester ? Alfred pourra nous concocter quelque chose et nous pourrions... parler. Si tu le veux. Je peux également te faire ramener chez toi, sans problème."

Un autre pas vers elle. Il n'attendait même plus que sa réponse.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 14:11

Les secondes s'écoulèrent, et Rachel restait là, serrant l'homme qu'elle aimait contre elle sans qu'il ait de réaction. Peut-être que le fait de se faire serrer dans les bras autrement que pendant des préliminaires faites par des mannequins siliconés tournait au ridicule. Puis elle sentit quelque chose se briser, une faille s'ouvrit en même temps que la tension des muscles se relâchait. Elle sentit sous ses mains ses épaules s'affaisser, et son souffle s'accélérer. L'attitude d'un homme à bout, fatigué de mener une guerre contre lui-même et contre le monde.

Lorsqu'il commença à parler, elle se baissa légèrement pour poser son front contre le sien, tout en gardant sa main sur la joue de Bruce. Elle ne savait pas quoi dire, mais elle sentait surtout que c'était d'une écoute dont il avait besoin. D'une écoute plus que de conseils. De quelqu'un avec qui il pourrait partager ce qu'il éprouvait, même si elle n'était pas capable d'en mesurer l'ampleur. Etre là, sentir sa chaleur après une dure nuit, une présence amicale après avoir combattu ce qu'il y a de plus mauvais et vicieux dans cette ville. Elle serait restée comme ça toute la nuit, si elle avait senti qu'il en avait besoin, rien qu'à le tenir contre elle, comme une sorte d'éponge qui aurait pu absorber toute cette peine pour le soulager un peu. Mais elle le sentit se redresser, et s'apaiser encore un peu plus.

Comme tu veux... mais j'ai peur que, si je franchis le pas de la porte, tu reviendras sur ta décision, sur ce que tu m'as dit aujourd'hui, ce qu'on a fait et que... tu me repousses à nouveau, en te rendant compte que je ne le mérite pas, ou que c'était une mauvaise idée. Même si,en te voyant comme ça, je n'aurai pas le courage de te laisser... Et puis... pour le fait de parler... je serai là à chaque fois que tu en auras besoin. Pour parler de tout ce que tu veux, ou même ne pas parler du tout, si tu veux simplement une présence à tes côtés...
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 15:32

"Je ne veux pas d'une présence."

Bruce s'était arrêté et fixait Rachel. Il avait compris le problème : elle avait peur qu'il recule, qu'il refuse de s'engager après leur après-midi et surtout après sa soirée. C'était compréhensible : ce qu'il venait de lui montrer de son existence tumultueuse ne permettait pas d'envisager une relation stable. Lui-même ne savait pas ce qu'il désirait, ou plutôt il ne savait pas si ce qu'il voulait était réellement conciliable avec son mode de vie. Il était dans l'inconnu total, mais une chose au moins était claire pour lui : là, maintenant, tout de suite, il voulait être avec elle.

Calmement, il s'approcha de la jeune femme et posa sa main sur ses hanches. Alors qu'il avait été sur le point de craquer quelques instants auparavant, il semblait avoir repris de la contenance et la séduction qui faisait tant de ravages. Cependant, pour une fois, il n'utilisait par son charme pour fuir ou pour créer une réputation, il en usait simplement pour être avec elle. Parce qu'il le voulait. Parce qu'il en avait besoin.

"Je te veux toi."

D'un geste tendre mais fougueux à la fois, Wayne déposa à nouveau ses lèvres sur les siennes et l'embrassa. Il avait peur, il ne savait pas de quoi demain serait fait et il ignorait les conséquences de ses actes, de sa volonté d'être auprès d'elle alors même que son rythme de vie le lui interdisait. Il était perdu, en pleine chute dans un univers qu'il ne connaissait pas et ne pensait jamais connaître ; mais ce n'était pas grave.
Tant qu'elle était là, tant qu'elle voulait être là, ce n'était pas grave. Il ne serait pas seul face à ces doutes et ces choix. Et, pour la première fois de son existence, il se sentait bien. Enfin.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 16:12

(Inspiration : Change, des Deftones ^^ )

Lorsqu'il dit qu'il n'avait pas besoin d'une présence, Rachel se glaça, piquée au vif. Il voulait quoi alors? Elle était de trop? Elle se recula froidement en se redressant, commençant déjà à tourner la tête pour repartir vers les marches, et vers sa vie d'avant. Une seconde d'hésitation avant qu'elle ne sente ses mains la retenir en se posant sur ses hanches. Elle s'arrêta alors, et lui fit face alors qu'il prononça les mots qu'elle avait attendus toute la journée. Enfin, pas exactement les mêmes, mais l'idée, en l'occurence, était plus ou moins la même.

Et un nouveau baiser, pas désespéré, mais plein de fougue et de passion comme celui qu'ils avaient échangé plus tôt dans le hall. Sauf que cette fois, rien ne les retenait, ni le regard des passants, ni les risques de se faire surprendre ni... rien. Elle avait attendu ce moment si longtemps, que le désir qu'elle ressentait à cet instant était presque douloureux, enflammant tous ces sens; Assez de ces chassés croisés, de ces bals costumés. Elle voulait Bruce tel qu'il était, avec sa part sombre, Batman. Et elle le voulait maintenant. Elle ne supporterait pas qu'après tout ce qu'elle avait subi aujourd'hui, ce yoyo avec ses sentiments, il la laisse rentrer chez elle en lui disant qu'il allait la rappeler.

Elle prolongea le baiser avec la même fièvre, ses mains commençant à s'aventurer sur le torse bandé de Bruce. Il était beau à couper le souffle, un léger sourire aux lèvres et le regard brillant plongé dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 16:52

Dix heures. Le lendemain matin.

Bruce était réveillé depuis longtemps, maintenant. Il n'avait pas fait attention au moment et il ne s'en souciait guère. Lui qui avait habituellement un rythme de vie minuté à la seconde près n'avait paradoxalement aucune envie de se presser, aucun désir de sortir de son lit. Il venait de passer une nuit... merveilleuse. Il ne trouvait pas d'autre mot. Malgré une soirée affreuse, malgré le terrible combat contre Poison Ivy, rentrer et découvrir Rachel avait été un plaisir malgré ses blocages initiaux. Et la suite... la suite n'avait tout simplement pas besoin d'être racontée. Deux êtres s'étaient prouvés leur attachement et leur amour et s'étaient endormis, étreints l'un contre l'autre, dans un sentiment de plénitude et de sérénité rare pour lui.

Et il la fixait, maintenant, depuis plusieurs instants. Simplement penché sur son bras, regardant le corps magnifique et endormi de Rachel, Wayne se sentait... bien. Il avait toujours peur de ce que sa révélation impliquait, il ne savait toujours pas comment gérer ça dans l'avenir, mais... il s'en fichait pour le moment. Il était en paix, il avait passé un moment magnifique et il attendait le réveil de celle... celle... celle qu'il aimait, tout simplement.
Il parvenait maintenant à se l'avouer. A voir s'il parviendrait par des mots et devant elle. Malgré son entraînement, malgré ce qu'il était, il n'était pas très doué pour ça. Il n'avait jamais appris. Il n'avait jamais pensé que ça puisse être utile. Et il était heureux de s'être trompé.

Soudain, alors qu'il continuait de l'observer, la porte de la chambre s'ouvrit. Ses yeux se figèrent sur la poignée avant même qu'Alfred ait terminé de la descendre, ses réflexes et ses habitudes ayant "capté" une présence étrangère dès son arrivée. Il se détendit cependant quand son majordome pénétra sans un bruit dans la pièce, déposant un plateau important de petit-déjeuner : café, jus d'orange, croissants, bacon, oeufs... un repas complet et de luxe, évidemment.
Bruce remercia en silence et par geste son vieil ami, qui acquiesça et ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en voyant la jeune femme à ses côtés. Il l'avait su dès qu'ils étaient remontés de la cave, bien sûr. Alfred savait toujours tout, et il aimait bien le rappeler à son maître.

Celui-ci se reconcentra alors sur Rachel quand Pennyworth partit. Il était bien, là. Et c'était tout ce qui comptait, à ce moment-là.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Sam 1 Oct - 17:16

Rachel s'agita un peu plus dans son sommeil, réveillée par l'odeur de l'apétissant petit déjeuner posé non loin. Ses yeux papillonnèrent quelques instants, la tête encore dans le coussin, avant qu'elle commence à émerger. Un lit. Oui mais pas ses draps. Bon sang où était-elle? Une soirée trop arrosée? Elle sursauta légèrement et son regard se posa sur la pièce dans laquelle elle se trouvait. Elle soupira de soulagement en se rappelant toute la soirée du lendemain, et surtout, toute la nuit... et son soulagement s'agrandit en constatant qu'elle n'était pas toute seule dans ce grand lit, mais que les dieux avaient été assez sympas pour le laisser auprès d'elle jusqu'à son réveil.
Elle lui accorda alors un magnifique sourire, et se redressa pour le coude pour le contempler quelques instants.

Point positif, il n'avait pas l'air de regretter ce qui s'était passé. Et franchement, elle ne le regrettait pas non plus, mais alors pas du tout. Elle avait bien eu quelques amants, mais ils n'étaient jamais restés très longtemps. Et jamais, avec aucun d'eux, elle n'avait connu une telle intensité. Une nuit magique, où chaque geste, chaque regard semblait aller de lui-même, sans se poser de questions, rien qu'à concrétiser ce dont elle avait eu envie. Et pour une fois la réalité dépassait tout ce qu'elle aurait pu imaginer. Il s'était montré tendre et passionné, la tenant dans ses bras comme si elle était la chose la plus fragile du monde.

Elle se rapprocha doucement de son héros, et l'embrassa tendrement. Après toutes ces années...

Je... c'était... tout bonnement... wow... je crois que je peux pas dire mieux!

Puis elle remarqua le petit déjeuner raffiné qui les attendait. Son sourire s'agrandit encore, touchée de l'attention, et faillit le complimenter pour cette attention délicate, lorsqu'elle s'arrêta, affichant maintenant une mine amusée.

Alfred c'est ça? Bon sang mais qu'est-ce qu'il va penser de moi après... après tout ça... Il est un peu comme mon grand père et il m'a vue à moitié nue dans ton lit! Et toi tu l'as laissé entrer?

Elle remonta pudiquement le drap sur son corps dénudé, les joues rosies par l'embarras.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Dim 2 Oct - 17:47

"Alfred t'a vu nue pendant plus d'une dizaine d'années : toi non plus, tu n'étais pas très pudique dans ta jeune enfance. Et je peux te certifier qu'il n'a pas posé une seule fois les yeux sur toi en rentrant ici : outre le fait que j'y aurais veillé si besoin, je sais qu'il a une trop grande estime de son honneur et de sa dignité. Il est Anglais, après tout. Il n'aurait jamais fait cela, et tu le sais aussi bien que moi."

Bruce sourit devant la timidité de la jeune femme, qui réapparaissait après avoir été bien muette durant leur folle nuit. Il ne regrettait rien, évidemment : il venait de passer des moments rares, où il n'avait pas subi la pression et les responsabilités d'être Batman. Grâce à elle, il avait pu s'oublier pour quelques heures et ça avait entièrement rechargé ses batteries. Surtout, il avait passé ces instants avec Rachel, qui comptait beaucoup plus qu'il ne l'avait cru avant de la revoir la veille. Dieu que tout cela semblait loin, d'ailleurs... dieu qu'il avait avancé depuis ce déjeuner et ses craintes avant de déposer à nouveau son regard sur elle.

"Bon, et si nous profitions de tout ça plutôt que de laisser le plateau refroidir ?"

Il déposa également sur ses lèvres un tendre baiser avant de se dégager de son étreinte, de se lever et de prendre à deux mains la préparation de son fidèle majordome. Un grand sourire le visage, il s'approcha à nouveau du lit et déposa sur les genoux de la jeune femme le plateau, avant de refaire le tour et de repasser sous les draps.

"Ca ne m'étonnerait pas qu'Alfred ait préparé ce que tu préférais enfant... il a une grande mémoire pour ça. Et moi, d'habitude, je ne prends que des cocktails fortifiants et des vitamines, mais il a dû juger que ce n'était pas adéquat pour toi et moi."

Wayne sourit à nouveau. Il était bien, il était heureux... et il n'était pas habitué. Il espérait qu'il faisait "bien", qu'il ne semblait pas trop pathétique ou "faux" à la jeune femme. Il voulait rester avec elle aussi longtemps que possible, et il voulait que ces instants durent à jamais. En réalité, il ne pensait même pas au futur ou au reste de la journée. Il ne voyait et ne vivait que l'instant présent. C'était nouveau pour lui ; c'était surtout très bon.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Dim 2 Oct - 18:40

Elle était partagée entre deux sentiments, celui d'avoir vécu ça toute sa vie, qu'encore une fois, tout semblait si normal et si évident. Un matin parmi d'autres, comme si elle n'était jamais partie. A sa place. Et l'autre, que tout ceci n'était qu'un rêve, une illusion, tout était trop parfait, Bruce était trop parfait depuis qu'ils s'étaient embrassés. Et puis mince, même si ce n'est qu'un rêve, autant se faire plaisir jusqu'au bout.

Un léger sourire en coin naquit sur ses lèvres lorsqu'elle contempla Bruce Wayne sortant du lit, et ne portant que le minimum syndical pour respecter la décence. Lorsqu'il revint contre elle, elle posa son menton sur son épaule, et contempla l'étendue du festin.

On peut commencer où on attend encore le duo de mannequins que tu dois bien garder ici dans un coin pour les soirs où tu n'as pas envie de dîner en ville? Je crois qu'on pourrait inviter toute la Playboy Mansion qu'il y aurait encore du reste...

Elle rit doucement et déposa un baiser sur sa peau chaude et douce. A la lumière du jour, elle pouvait contempler son corps abîmé. Une carte routière de la douleur, comme le Christ portant sur lui les stigmates de sa foi. Elle en effleura quelques unes, puis se retint. Peut-être qu'il ne voulait pas qu'on lui rappelle tous ses combats passés?
Elle attrapa alors un toast qu'elle enduit de confiture, et poussa un gémissement de plaisir lorsqu'elle mordit dedans.

C'est trop bon... fais attention je vais finir par y prendre goût et tu auras du mal à te débareasser de moi!

Puis elle redevint sérieuse. Si la journée de la veille avait été très forte en émotions, elle avait peur que maintenant, à froid, les choses pourraient être différentes. Elle finit son toast, silencieuse, avant de lui poser la question qui lui brûlait les lèvres. Elle leva les yeux vers lui, un petit regard humide et désarmant.

Bruce j'ai... j'ai besoin de savoir... La journée d'hier et cette nuit ont été... magiques mais... j'ai besoin de savoir. Nous deux... nous deux on va où? Enfin... bon, tu vois ce que je veux dire... C'est un coup d'une nuit ou alors c'est plus?
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Lun 3 Oct - 12:51

Bruce resta silencieux, évidemment. Il savait qu'une telle discussion serait mise sur le tapis, mais il n'imaginait pas que ce serait aussi tôt. Il avait, il le confessait aisément, espéré que Rachel leur laisse le plaisir de partager sans souci leur petit-déjeuner. Hélas, elle semblait vouloir savoir dès maintenant ce qu'il envisageait pour leur avenir, et à nouveau les mots lui manquèrent. Il n'y avait pas songé durant leur nuit, mais il y avait bien sûr réfléchi avant qu'elle se réveille. Il avait à nouveau retourné le problème dans tous les sens, et les choses semblaient toujours aussi compliquées.

Sa mission ne souffrait aucune distraction, il le savait. Il n'avait pas le droit de se reposer et de prendre du temps pour lui tant que Gotham City serait dans un tel état - tant que des enfants pouvaient toujours voir leurs parents être assassinés devant eux. Cependant... Wayne n'était qu'un homme, finalement. Même s'il rêvait légende et mythe, il avait des faiblesses humaines... et des besoins.
Ces dernières heures avec Rachel avaient été merveilleuses. Il avait enfin trouvé la joie qui lui manquait depuis tant d'années, et il avait réussi à stopper Poison Ivy tout en se laissant du temps pour lui. Après tout... peut-être que tout était conciliable. Avec des efforts, de la patience et l'appui de la jeune femme, peut-être pouvait-il suivre sa voie tout en s'offrant un peu de... vie, tout simplement.

Peut-être. C'était peu, comme espoir. Mais c'était quand même de l'espoir.

"Rachel."

Après ces longues secondes de silence et de réflexion, Bruce rouvrit enfin la bouche et parla d'une voix calme, douce et posée. Ses yeux étaient fixés dans ceux de la jeune femme.

"Je... je ne suis pas l'homme décrit dans les magazines, je pense que tu t'en es rendu compte. Les femmes que j'invite ici... ne pénètrent jamais dans ce lit. Alfred et moi nous arrangeons pour qu'elles boivent trop ou s'endorment rapidement, puis après nous les plaçons près de moi quand elles vont se réveiller. Trop honteuses d'avoir tout oublié, elles profitent après de la situation et de leur séjour ici pour se construire une réputation dans les journaux. Au fond, elles n'imaginent pas avoir été avec moi sans avoir succombé... et elles ont très souvent une imagination déroutante, je dois bien l'avouer.
Je ne suis pas un homme d'une nuit... ou même d'un mois. Je... n'imaginais pas pouvoir m'accorder de tels instants de confiance avec quelqu'un avant que Gotham City soit libérée du crime. A vrai dire, je m'imaginais en moine guerrier, perdu dans son combat et sacrifiant tout pour ça. Je... me trompais. Ces dernières heures ensemble m'ont montré que je pouvais en même temps stopper Poison Ivy et être... avec toi. Et ça m'a plu. Et j'ai envie de continuer. Si... si toi, tu en as envie, évidemment..."


Il se tut alors, attendant impatiemment sa réponse. A nouveau, il se livrait plus avec elle qu'avec n'importe qui... et il n'avait plus peur. Il se sentait bien, heureux. Et il avait réellement envie de continuer.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Lun 3 Oct - 13:37

Rachel l'écouta avec tout le sérieux dont elle était capable, et se retint d'exulter en l'entendant dire qu'il ne la reconduirait pas chez elle avec d'une babiole hors de prix accompagnée d'une petite carte "C'était sympa. On se rappelle." Là, c'était officiel. Elle était, et de par sa bouche, pas par une pulsion délirante d'adolescente attardée, officiellement (et c'était ça qui était encore le mieux!) la petite amie de Bruce Wayne. Pour épargner du travail supplémentaire à Alfred, et pour ne pas passer pour une folle hystérique, elle se retint de sauter à pieds joints sur le lit pour lui offrir un sourire radieux socialement acceptable. Des années d'attente, des centaines de messages laissés sur son répondeur, des centaines de textos aussi, dont elle ne recevait que l'accusé... Mais elle avait persisté, têtue et obstinée comme dans tout ce qu'elle faisait. Pas forcément pour ça, mais pour qu'il lui dise de sa bouche qu'elle devait continuer sa vie sans lui. Même si, au final, elle avait quand même gagné au change. Et pas qu'un peu!

De son côté,elle mordit à belles dents dans un pain au chocolat encore tiède, et remercia le ciel d'avoir créé Alfred pour ça, puis déclara d'un ton très sérieux.

J'ai toujours dit que le célibat, c'était très surfait... tellement XVIe siècle...

Elle rit doucement, et noua ses bras autour du cou de Bruce, son menton sur son épaule.

Je suis heureuse que tu me laisses enfin entrer dans ta vie... Je sais qui tu es, et je sais avec quel bagage tu viens... Et pour une bonne partie, je l'ai vécu et partagé avec toi. Je ne t'en voudrais pas si tu rates un rendez-vous, que tu annules un ciné, ou ce genre de bêtises... On se verra quand tu pourras... D'ailleurs, mon appartement te sera toujours ouvert. Je t'ai attendu si longtemps que je peux bien faire quelques sacrifices non?

Elle regarda l'heure, grimaçant en se rendant compte que sa matinée était fichue, puis sourit à nouveau. Quitte à faire une bêtise, autant qu'elle soit profitable non? Elle se lova contre Bruce, lui mordilla l'oreille en murmurant.

Tu voudrais pas qu'on revoie encore cette notion de célibat? Je crois que tu es encore un peu rouillé...
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Lun 3 Oct - 17:22

Dire que Bruce était heureux ne suffisait pas à décrire son état. Lui qui avait craint que sa vie, les choix qu'il devait faire et les actes qu'il devait accomplir pour suivre sa voie et son devoir ne soient de trop pour elle se sentait maintenant tout simplement... rassuré. Lui qui n'était guère habitué au déballage de sentiments avait eu l'impression de parler mal, de ne pas savoir trouver les bons mots mais la réaction de Rachel était suffisante pour qu'il se sente mieux. Elle était d'accord, prête à affronter les ennuis et obstacles avec lui.
Un sourire étincelait son visage, accueillant avec plaisir la jeune femme dans ses bras.

"Je demanderai à Alfred de te donner un double d'ici... si tu en as envie. Je me doute que tu connais toutes les entrées secrètes et autres, mais... je pense que tu n'es pas forcément encore habituée à tous les dispositifs de sécurité que nous avons mis en place. Je regretterai de devoir te chercher dans le nid des chauve-souris dans la cave."

Son ton avait été très calme et sérieux, et avait été bien sûr employé pour faire douter la jeune femme. Il n'était pas très doué pour l'humour, malgré les conseils d'Alfred, mais essayait quand même. Ca pourrait peut-être lui plaire.

"Après... j'espère que la presse te laissera tranquille et que tu ne tiendras pas compte de tout ce qui y est dit sur moi... je comprendrais que tu veuilles laisser ça secret, pour ne pas subir tout ça. Et... je veillerai à ce qu'aucun de mes autres... adversaires ne soit jamais informé de notre lien. Je te protègerai autant que je le peux, et plus encore, Rachel. Il est hors de question qu'il t'arrive quelque chose."

Wayne avait évidemment pensé à sa sécurité, et envisageait plusieurs travaux et évolutions dans l'appartement de Rachel pour la garantir. Il n'en dit cependant rien pour l'instant, il ne savait pas encore comment elle prendrait la chose.
Cependant, son esprit fut soudainement happé par un autre sujet, un autre intérêt. Acquiesçant silencieusement aux paroles de la jeune femme, il la serra d'autant plus contre lui, la rapprochant pour déposer ses lèvres sur les siennes et la rouler sur le lit pour être plus proches l'un de l'autre. Oui, il voulait véritablement se dé-rouiller avec elle.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Lun 3 Oct - 19:18

Quelques semaines avaient passé aussi vite qu'une des voitures de sport de Bruce. La vie avait repris sa routine, un peu chamboulée néanmoins, car sortir avec un justicier masqué la nuit, et milliardaire play-boy le jour ne s'improvise pas. Elle souriait le matin en passant devant les kiosques à journaux déployant les tabloïds affichant son homme au bras de mannequins ou d'actrices à la mode. Parce qu'elle savait que son homme, et elle souriait toujours bêtement en disant "son homme" venait la retrouver presque tous les soirs après avoir sauvé Gotham de la vermine. Elle aimait l'entendre se glisser par la fenêtre ouverte au milieu de la nuit, ôter son costume et venir la rejoindre sous les draps. Elle aimait se lever le matin et le laisser paisiblement endormi. Elle aimait l'entendre tourner la clef dans la serrure et passer la tête avant de rentrer, comme s'il avait toujours peur de mal tomber.

Parfois, elle allait au manoir, mais le fait qu'il soit aussi excentré lui imposait de longs trajets le matin pour rejoindre le Palais. Elle venait, discutait avec Alfred, apprenait la cuisine à ses côtés, et dévalait les vieilles marches dès que le signal retentissait. Elle aimait passer des soirées à regarder des vieux film dans le salon ciné du manoir, Alfred venant souvent leur tenir compagnie...

Son seul regret était de ne pas pouvoir s'afficher à son bras, de l'accompagner au restaurant, à certains galas de charité auxquels il devait aller. Mais il insistait pour la protéger, et ne pas s'afficher en public.

Depuis quelques jours, une nouvelle lubie la taraudait. Elle profita d'une soirée tous les deux au manoir pour se lancer. Elle venait de piocher un dim-sum dans l'assiette de Bruce lorsqu'elle leva les yeux, lui lançant un regard de cocker sans pattes.

Dis... tu m'apprendrais de me battre?
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Lun 3 Oct - 20:01

Ces dernières semaines étaient passées sans qu'il s'en rende compte. Lui qui avait conservé quelques craintes de ne pouvoir concilier sa vocation, sa réputation en tant que Bruce Wayne et sa relation naissante avec Rachel avait découvert avec surprise qu'il y parvenait sans véritable mal. Grâce à une criminalité légèrement en baisse, il réussissait à voir très régulièrement la jeune femme tout en accomplissant son devoir. Avec une action conjuguée des forces de l'ordre, de Dick quand il était là et de la nouvelle venue Batgirl, il parvenait à s'accorder du temps personnel - et il adorait ça.

Régulièrement, Bruce parvenait ainsi à s'offrir le plaisir de retrouver Rachel et de partager des moments avec elle. Même s'ils ne pouvaient pour le moment sortir ensemble officiellement, car lui craignait réellement que les tabloïds ne s'acharnent sur elle, ils avaient de belles nuits et ça lui plaisait énormément. Il craignait toujours cependant que ce ne soit jamais assez pour elle, qu'elle se lasse de ce style de vie et surtout de la voie que lui avait choisi. Pour le moment, elle n'en avait jamais parlé, mais il savait que ce n'était pas sain sur le long terme... et il ne savait pas ce qu'il lui répondrait à ce moment-là.
Ce soir-là, alors qu'ils dînaient tranquillement après une ronde rapide, il fut surpris par la demande de la jeune femme. Ne sachant pas vraiment quoi répondre d'abord, il déposa ses couverts et planta ses yeux dans ceux de Rachel. Il adopta un ton doux et calme tandis que les mots s'échappaient de sa bouche.

"Je... n'y tiens pas. Dans la mesure du possible, j'essaye d'éviter de mêler le professionnel et le personnel, pour ne pas arriver à des situations où les conséquences de l'un influent sur l'autre. Je ne voudrais pas que mes méthodes d'entraînement nuisent à... à ce que nous construisons."

Wayne entendit Alfred tousser derrière lui alors qu'il apportait un surplus d'accompagnement. D'une voix non dénuée d'ironie, il s'adressa à eux tout en visant clairement Rachel.

"Maître Bruce a raison, Rachel. Jamais il n'a entraîné l'enfant qu'il a recueilli après le meurtre de ses parents. Jamais il n'en a fait son second. Ah, tiens, je crois que le téléphone sonne... ce doit être maître Dick qui appelle de la base de ses amis Titans."

Son employeur le fusilla du regard alors que le majordome disparaissait aussi vite qu'il était venu. Il se retrouva alors seul face à Rachel, qui ne manquerait certainement pas d'utiliser le cadeau offert par Pennyworth pour plaider sa cause. Après quelques secondes de silence, il soupira lourdement avant de reprendre d'une voix moins sûre qu'auparavant.

"Oui, bon, d'accord... je m'inquiète de toute façon pour toi et je le ferais moins si je te savais plus apte à te défendre. Mais... je serais sans pitié et et sans remords, d'accord ? Je te traiterai comme j'ai traité Dick. Et je ne suis pas sûr qu'il en ait de bons souvenirs... bon, quand veux-tu commencer ?"

Il avait cédé, évidemment. Et il avait l'impression que ce n'était que le début.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Lun 3 Oct - 20:39

Au début, elle afficha une mine déconfite et surtout incrédule. En quoi le fait qu'il lui apprenne à se défendre pourrait-il nuire à leur histoire... Au pire il risquait de lui déboîter l'épaule, ou de lui mettre un oeil au beurre noir. Et dans la perspective où c'était elle qui lui avait demandé, elle ne lui tiendrait pas rigueur des conséquences. Puis le majordome intervint, de son côté, comme d'habitude.

Rachel manqua de s'étouffer avec son ravioli vapeur suite à la petite tirade d'Alfred. Elle adorait son côté pince-sans-rire, et tous les sentiments qu'il arrivait à faire passer avec quelques mots d'apparence anodine. Mais elle avait gagné. Une petite victoire, certes, mais victoire quand même! Un sourire de triomphe s'étira sur ses lèvres, avant qu'elle ne lui réponde par un doux baiser.
Qu'il lui apprenne à se battre serait une façon de se sentir moins vulnérable, moins sans défense face à la racaille qui pullulait dans les rues de Gotham. Elle aurait le contrôle. Et apprendre à se battre signifiait aussi passer plus de temps avec Bruce, partager au moins quelque chose de sa vie de justicier, comprendre par quoi il était passé, qu'il la fasse un peu plus entrer dans le secret des dieux, cette fois dans l'aspect pratique. Elle voulait connaître ce que ça faisait de se battre, sentir l'excitation, l'adrénaline, la tension des coups donnés et reçus. Et surtout, que ce soit lui qui lui apprenne tout ça, un savoir qu'elle associerai toujours à lui.

Je n'en sais rien moi... Demain soir je suis en week end alors qu'est-ce que t'en dis?

Le lendemain, après avoir passé une bonne heure dans une boutique d'articles de sport dans la tentative désespérée de trouver une tenue qui la mettrait à son avantage couverte de sueur et de bleus, elle attendait sa première leçon en sirotant une tasse de thé dans le salon avec Alfred, attendant que le maître de maison daigne se montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mar 4 Oct - 14:51

Bruce avait acquiescé la veille et se tenait maintenant prêt pour la première "leçon" de Rachel. Il avait longuement réfléchi à la manière de débuter son entraînement, avait refusé certains conseils d'Alfred à qui il en voulait encore un peu d'avoir précipité sa décision, et finalement fait son choix sur une méthode... originale, mais qu'il savait efficace. Elle serait sûrement très surprise, mais ce serait définitivement la meilleure chose à faire pour lui montrer que tout ceci n'était en rien un jeu et qu'elle entrait maintenant dans un univers très sérieux.
Un univers où chaque instant mettrait sa vie en danger. Oui, il fallait qu'elle comprenne définitivement où elle mettait les pieds.

Rachel buvait tranquillement le thé avec Alfred dans le salon, il le savait. Discrètement remonté de la cave par une autre entrée, évidemment secrète, Wayne se plaça à côté de la porte principale de la pièce, où elle le verrait directement entrer dès qu'il ferait un pas. Il aurait pu passer par d'autres chemins, mais il ne voulait pas être trop dur, trop vite. Ou au moins lui laisser un peu de temps avant d'en arriver là.

Inspirant et expirant discrètement, il pénétra alors dans la pièce aussi vite que son entraînement le lui pouvait. Il était vêtu d'une combinaison sombre lui recouvrant tout le corps, sauf le visage, et... il était armé. De Shurikens, trois dans chaque main. Qu'il n'hésita pas un seul instant à lancer vers les deux personnes les plus proches de lui au monde.
Avec précision, les armes se fichèrent entre Rachel et Alfred, à côté d'eux et à côté de leurs jambes. Quelques centimètres de plus et tous deux étaient lourdement blessés. Quelques centimètres qui faisaient toute la différence.

Bruce s'arrêta devant eux et parla d'une voix calme et posée, levant la main pour stopper les paroles d'Alfred qu'il connaissait déjà.

"Première règle : ne jamais se croire en sécurité. Deuxième règle : toujours vérifier qu'aucune menace ne rôde, même dans une maison connue, même auprès de proches. Troisième règle : toujours réagir dès que quelque chose se passe. Vous aviez au moins trois façons à votre portée de vous cacher dès que je suis entré. Si j'avais été un adversaire, vous seriez morts - et pas seulement de peur."

Il se tut alors, attendant la réaction - certainement violente - de la jeune femme. Peut-être qu'elle serait tellement furieuse qu'elle refuserait de se battre... ou peut-être qu'elle trouverait dans cet événement une raison supplémentaire de lui prouver sa valeur. En tout cas, il voulait la faire réagir, et il se doutait qu'il ne serait pas déçu.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mar 4 Oct - 15:42

Rachel étant tranquillement en train de discuter avec Alfred dans le salon, échangeant avec animation sur des livres qu'ils avaient lus. Tout était tranquille, le tic-tac de l'horloge non loin, le vinyle de musique classique qui tournait sur l'antique grammophone. Elle avait sa tasse de thé en main lorsqu'elle vit Bruce du coin de l'oeil. Tout d'abord, son accoutrement lui sembla assez différent de ce qu'il portait d'habitude. Mais après tout, peut-être qu'il avait déjà eu le temps de se mettre en tenue pour leur entraînement. Elle était en train de reposer sa tasse sur la table lorsqu'elle sentit un léger courant d'air, comme un insecte qui voletait près d'elle. Ce n'est qu'en voulant le chasser du revers de la main qu'elle constata les cercles dentés fichés dans le mur autour d'elle. Elle tourna lentement la tête vers Bruce, sans vraiment comprendre. Puis il lui tint son speech de maître Ioda.

Reprenant sa tasse en main, elle s'approcha de lui, contenant sa rage, et lui envoyant le précieux Earl Gray au visage.

Et celle-là, tu l'avais pas vue venir non plus hein? Non mais oh, j'ai pas signé pour tout ce délire d'initiation ninja comme dans les vieux Bruce Lee! Je voulais juste savoir me défendre au cas où un mec essaierait de me prendre mon sac à main ou me mettrait la main au fesses! Je ne veux pas devenir protectrice de Gotham bon sang! Non mais tes machins là, ils étaient à quoi, deux centimètres de ma tête! Tu es fou ou quoi? Tu aurais pu nous tuer, ou pire, casser le service d'Alfred! Tu as intérêt à oublier le lavage de cerveau, et tout de suite!


Elle d'habitude si calme et posée, réagissait maintenant comme une furie. On dirait bien qu'un telle approche n'était peut-être pas la meilleure...

(hrp : j'ai pas pu résister...)
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mar 4 Oct - 18:01

Bruce ne bougea pas, ne réagit pas. Alors qu'Alfred lui lançait un regard noir en tentant d'arracher du canapé les Shurikens qu'il avait osé leur envoyer quelques secondes auparavant, son maître plongeait son regard dans celui de Rachel, parfaitement immobile. Pendant de longues minutes, il demeura muet, réfléchissant simplement à ce qu'il allait dire à la jeune femme devant lui. Quand il eut enfin décidé de parler, il ouvrit simplement la bouche, sans même s'éponger ou se nettoyer.

"J'ai passé deux ans au Japon, à m'initier chaque jour au maniement de ces armes. Nul autre que moi à Gotham City ne sait mieux comment s'en servir - et je pense même nul autre sur ce continent. Tout était absolument sous contrôle, et je persiste à dire que cette démonstration était juste et nécessaire."

Sa voix était calme, posée. Comme si Rachel ne venait pas de lui envoyer un thé chaud au visage. Comme si rien ne s'était passé.

"La première règle vise à éviter toute agression par surprise quand tu ne t'y attends pas : en ta qualité de juriste chez le procureur, tu peux pousser des personnes dangereuses à faire pression sur toi. Toutes les études prouvent que le risque d'accident et d'agression est supérieur dans les zones où les victimes se sentent en sécurité : leur quartier, leur voiture... leur appartement. T'apporter un semblant de prudence et d'attention dans les endroits où tu te crois en sécurité est indispensable dans cette ville.
La deuxième règle te pousse à suivre la première en vérifiant par quelques actions simples qu'il n'y a aucun danger autour de toi : vérifier les sorties et entrées, les coins sombres, etc. C'est indispensable pour rester en vie, et ça t'apprendra à être rapidement sûre de toi dans un environnement nouveau.
Enfin, réagir est incontournable : tu m'as vu arriver, tu n'as fait rien car tu pensais que je n'étais pas une menace ; c'est une erreur. Même le simple citoyen de Gotham City doit être sur ses gardes quand quelqu'un arrive, qui que ce soit. Imaginons que je sois contrôlé par un ennemi - et c'est une possibilité - ou qu'un de tes amis soit obligé de t'attaquer pour sauver un de ses proches : tu te dois de pouvoir réagir et d'y penser. Je ne veux pas faire de toi une justicière, Rachel : je veux te faire vivre dans cette ville tant que je n'aurais pas accompli ma mission. A toi de voir si tu acceptes les conditions de l'entraînement."


Wayne la mettait au pied du mur, et il savait que c'était dangereux, le regard désapprobateur d'Alfred alors qu'il quittait la pièce était suffisant pour qu'il s'en rende compte. Il pensait cependant chacune de ses paroles, et espérait que Rachel irait au-delà de sa colère.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mar 4 Oct - 19:13

Si elle avait été désarçonnée par le fait qu'il ne bouge pas d'un cheveu alors qu'elle lui répandait du thé (tiède!) sur le visage, toute sa colère retomba lorsqu'il prit la parole. Il avait tapé dans le mille, et pas qu'un peu... Elle se mit à regretter son attitude si puérile et irréfléchie. Il avait mûrement réfléchi à son plan, et elle n'avait d'autre choix que d'être d'accord avec lui.

Elle se mit à faire l'inventaire de ses déplacements, et constata, qu'en dehors du Palais, elle était souvent seule... même chez elle. Cette réalité la frappa de plein fouet. Elle se sentit très con, d'abord, et puis terriblement vulnérable ensuite. Elle ne réalisait pas à quel point elle avait besoin de savoir se battre, surtout en tant qu'auxiliaire de la justice.Elle n'aurait jamais imaginé pouvoir être en danger dans tant de situations possibles, et cela la terrorisa. Elle avait vécu, comme beaucoup d'autre, dans l'idée qu'elle était invulnérable, que ce genre de choses n'arrivait qu'aux autres, et que, à moins de se rendre dans des endroits mal famés, on ne risquait rien...

Elle s'approcha de Bruce, comme une petite fille qui aurait fait une bêtise ou qui aurait eu une mauvaise note, et leva les yeux vers lui.

Je n'avais pas du tout vu les choses sous cet angle... et je n'avais pas compris où tu voulais en venir... Excuse-moi si... enfin pour le thé...

Elle se retint de rire face au comique de la situation, Bruce Wayne si grave, le visage éclaboussé de thé. Puis elle noua les bras autour du cou de son chevalier noir, l'embrassant tendrement.

Ton discours a été très persuasif... C'est gentil de vouloir m'aider, et j'accepte l'entraînement... Sensei?
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mer 5 Oct - 11:29

Bruce sourit en voyant que Rachel acceptait ses arguments. Il savait qu'il avait été très loin en agissant ainsi, mais ses paroles étaient vraies : elle devait être constamment sur ses gardes pour se protéger de cette ville beaucoup trop dure pour les gens normaux. Et s'il était heureux qu'elle lui demande de l'aide et un appui en ce sens, il savait que l'entraînement serait dur et qu'elle regretterait sous peu sa décision. A lui de la conseiller et de la soutenir suffisamment pour qu'elle ne craque pas et que leur couple sorte grandi de ce passage difficile.

"Bruce suffira."

Il répondit à son baiser avant de la lâcher et de se diriger calmement vers l'entrée de la cave, dans la pièce voisine, la bibliothèque. Il n'avait toujours pas séché son visage et semblait ne sentir absolument rien de ce qu'elle lui avait envoyé quelques secondes auparavant.

"Pour le moment, du moins. Nous verrons si tu ne le remplaceras pas par "monstre", "ordure", "sadique" et "psychopathe" dans quelques temps."

Wayne pénétra dans le couloir menant aux marches derrière l'horloge, descendant rapidement ces dernières pour ne plus devenir qu'une ombre dans les ténèbres. Rachel devait alors le suivre, mais aurait-elle déjà assimilé ses conseils ? Lui s'était en tout cas perché au-dessus des marches grâce aux prises qu'il avait installées, attendant dans la nuit et l'obscurité le moment où il tomberait sur la jeune femme. A voir si elle serait sur ses gardes et si elle réagirait suffisamment bien pour son nouveau "professeur".

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mer 5 Oct - 12:47

Rachel se mit à regretter d'avoir accepté, et surtout proposé ce défi stupide... mais d'un autre côté, elle en comprenait plus que jamais l'intérêt, voire la nécessité. Elle tenta de se souvenir des préceptes qu'il avait énoncé après son coup d'éclat de tout à l'heure. Vivre de cette manière semblait demander tellement d'énergie, à être sur le qui-vive tout le temps, partout. Nerveusement, ça devait être épuisant. Mais ça avait l'air d'être le prix à payer pour pouvoir survivre à Gotham, surtout dans sa position.
Elle soupira doucement, et suivit Bruce dans la cave.

Elle s'apprêtait à dévaler rapidement les marches, comme à son habitude, lorsqu'elle se dit que la leçon n'était sans doute pas terminée, et qu'il allait voir si sa petite leçon avait été retenue. Elle resta sur la première marche, et écouta. Le bruit de la cascade n'était pas encore assez fort pour couvrir sa respiration. Elle ôta ses baskets et se mit à descendre le plus lentement et discrètement possible. Puis, lorsqu'elle fut presque en-dessous de Bruce, elle lâcha, l'air de rien.

Je sais que tu es là!

Puis, elle essaya de profiter de l'effet de surprise pour se mettre à courir pour rejoindre la batcave le plus vite possible. Si elle devait en baver, autant rendre ça amusant!
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mer 5 Oct - 16:28

Bruce fut évidemment surpris de voir que Rachel avait déjà retenu la leçon.
Il descendit de sa prise et dévala les marches pour la découvrir au centre de la cave, apparemment prête pour sa première leçon - et prête à suivre tous ses conseils. Bien, le début était en tout cas positif. Calmement, il s'approcha d'une table et s'empara enfin d'une serviette pour se nettoyer le visage.

"Bien joué."

Il se forçait à la complimenter : Dick lui avait bien fait comprendre que sa dureté avait été trop prononcée lors de son propre entraînement. Toute personne avait besoin d'être rassurée et mise en confiance, et Wayne devait se faire violence pour la jeune femme. Elle méritait ça.

"Nous allons débuter par quelques prises simples."

D'un geste, il lui montra un tatamis dans l'ombre et s'en approcha calmement. Après s'être déchaussé, il monta dessus et salua de façon protocolaire son adversaire du jour. Une fois les yeux relevés, sa voix douce et paisible se remit nouveau à sonner aux oreilles de Rachel.

"Essaye de m'attaquer. Je sais que l'objectif de ces séances est de te permettre de défendre, mais l'attaque pourrait être importante pour toi. De plus, voir mes gestes te permettra de mieux les apprendre par la suite. Attaque-moi."

Il se mit en position de combat, attendant patiemment le premier mouvement de Rachel.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   Mer 5 Oct - 17:17

Rachel sourit, et sentit une bouffée de satisfaction personnelle l'envahit. Elle n'était pas tombée dans le panneau! Elle rejoignit rapidement la cave, où elle attendit Bruce. Elle se rengorgea quand son professeur lui fit un compliment. Comparé à ce qui s'était passé quelques minutes plus tôt, l'entraînement se présentait sous un bien meilleur aspect. Elle imita donc Bruce, posant ses chaussures devant le tatami, puis l'y rejoint. Elle le salua, un peu incrédule.

C'est alors qu'il lui demanda de l'attaquer. Chose difficile à faire, elle n'avait jamais vraiment attaqué quelqu"un... Bon, pour attaquer quelqu'un, là, maintenant, tout de suite, il valait mieux être un peu énervée. Elle réfléchit alors et repensa au fait que, depuis le jour où il lui avait révélé la vérité, il ne l'avait plus jamais emmenée au restaurant, ni dans un quelconque endroit public. D'un coup, sa colère monta, et toutes les pensées qu'elle avait camouflées surgirent : qu'il la cachait, qu'il avait honte d'elle, qu'il ne la voyait que pour... enfin ses trucs de moine.

Elle s'avança à pas rapides vers lui, mais au moment où elle envoyait son poing avec force, une seconde après elle se sentit tomber lourdement sur le tapis. Et Bruce penchée sur elle.
Encore prise dans son élan, elle se redressa rapidement, et repassa à l'attaque. Sans plus de succès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hors du temps [Rachel Dawes]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hors du temps [Rachel Dawes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hors du temps [Rachel Dawes]
» /Citoyen/ Rachel Dawes
» Un voyage hors du temps
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-