RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Clash of titans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Clash of titans   Mar 20 Sep - 18:06

La nuit à Gotham n'avait jamais été aussi tranquille que depuis ces dernières semaines. Plus de criminels en liberté, plus de cinglés arpentant les rues en toute impunité. La nuit à Gotham n'était plus un problème, quelqu'un veillait sur elle. Mais alors qu'on aurait put espérer la voir pleine de jeunes gens profitant des merveilles nocturne, elle paraissait bien au contraire tristement déserte. La nuit à Gotham abritait un symbole effrayant et un monstre impitoyable :

Spoiler:
 

Azrael remplaçait Batman depuis sa défaite contre Bane. Il avait dû rattraper la ville avant qu'elle n'implose par sa propre folie. Tous les criminels avaient été libérés d'arkham et Blackgate, tous les cinglés commettaient leurs ignominies à leur guise. Gotham à cette époque là était sanglante, violente et mortellement dangereuse. Azrael seul, sous le masque du Batman l'avait forcée à maintenir la tête hors des eaux de la perdition. Mais au milieu de cette folie, l'homme sous le masque avait lui aussi pâti de la folie ambiante, se prenant au jeu de la loi du talion et de la surenchère dans la violence. Jean-Paul Valley n'était plus l'homme sous le masque, il était le masque.

Récemment, alors qu'il perdait de plus en plus pied avec la réalité, Batman avait brisé Batman, Azrael avait laissé mourir un criminel : homicide in-volontaire. Cela aurait pu sonner le signal d'alarme, avertir l'homme qu'il était grand temps qu'ils 'arrête, qu'il se repose, mais le symbole ne pouvait pas. Quand Batman regarda autour de lui effrayé par ce qu'il venait de faire, cherchant du regard un point sur lequel s'assurer, il ne trouva rien : une ville vide, déchirée par quelques plaintes. Batman ne pouvait pas prendre du repos, Batman n'en avait pas le droit, Batman devait protéger, Batman protégeait, Batman ne tuait donc pas, Batman n'avait donc pas tué. Le chevalier noir contempla le cadavre à ses pieds : qui avait donc pu faire ça ? Qui osait défier Batman ? Qui osait défaire ce qu'il construisait ? Qui essayait de faire passer Batman pour ce qu'il ne pouvait pas être, à savoir un tueur ?

" Robin, qui a fait ça ?

* Le crime Batman*"

Heureusement que Robin était là. Batman avait un Robin avec lui, quelqu'un parlait à Batman, quelqu'un qui lui apportait des conseils, et l'encourageait cela ne pouvait donc qu'être Robin.

" Où est le crime Robin ?" dit-il en se tournant vers son équipier.

*Il est partout Batman. Tu dois le combattre, partout.*


Et Batman, avec son Robin que personne ne pouvait voir, arpentait les rues et tombait avec la rage de celui qui combat pour la sainte Justice. Plus personne n'osait sortir, de peur de croiser le chemin de Batman, car personne dans le tout Gotham ne pouvait se prétendre innocent aux yeux dur mais justes du justicier nocturne qui se livrait corps et âme à la noble cause du Bien.

Cette nuit là, Batman et son Robin contemplaient la ville dans l'attente du Crime.

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Clash of titans   Mar 20 Sep - 20:34

Gotham. Tout le ramenait à cette ville, tout le ramenait à cette cité rongée par la corruption et la criminalité. Chaque rêve, chaque heure l'avait immanquablement propulsé dans son passé, dans la ruelle sombre et humide où une vie avait été brisée - et où une légende était née.
Crime Alley. Renommée depuis, mais tous savaient ce qu'elle était vraiment, et lui plus que quiconque. Dans ses nuits de désespoir, quand son dos brisé avait été trop dur à supporter, quand même les drogues n'étaient pas suffisantes pour l'emporter dans la quiétude du sommeil, il se rattachait aux souvenirs, aux genoux mouillés, aux mains baignant dans le sang, aux cheveux trempés, aux perles roulant sur le sol sale de la ruelle. Et alors, seulement à ce moment-là réussissait-il à s'enfermer dans un repos salvateur.

Bruce s'était rattaché à ces sensations, à ce coeur brisé, à ce serment tenu par un enfant de huit ans et jamais violé pour survive, pour se reconstruire. Lentement, courageusement, il était parvenu à soigner son dos ruiné et son âme piétinée. Il avait réussi à remonter, à se retrouver, à se reconquérir... à redevenir lui-même. Il était revenu à Gotham City pour retrouver les siens, pour redécouvrir la joie d'être simplement avec ceux qu'il aimait et à qui il tenait. Les premiers instants avaient été bons, rassurants et même emprunts de fierté quand il avait compris combien Jean-Paul avait protégé la ville en son absence. Hélas... cela n'avait été un plaisir que durant quelques instants.
Trop rapidement, il s'était rendu compte grâce à Tim que celui qu'il avait choisi comme son remplaçant n'en était pas capable... qu'il avait été trop loin.

Laisser mourir un criminel était incompatible avec la cape de Batman.
Devenir un criminel était incompatible avec la cape de Batman.

Lentement, Wayne avait décidé de retrouver le chemin de l'entraînement, de la rigueur, de la discipline, de l'effort. La présence de Lady Shiva l'avait aidé, mais elle aussi était allée trop loin, exigeant de lui qu'il viole sa règle la plus sacrée. Il parvint à la piéger, et à retrouver en même temps la forme qui avait fait de lui le maître de la ville ; il était maintenant temps d'officialiser son retour, même s'il avait déjà rencontré Valley et avait été choqué par son attitude. Froid, dur, hautain et arrogant, il se croyait invincible, incapable d'être battu par les autres - il se trompait.

Alors que Jean-Paul observait la ville, une ombre plana sans discrétion d'un building au-dessus de lui. L'air sifflait à ses oreilles alors qu'il retrouvait ses vieilles sensations, que le costume se collait à sa peau humidifiée par la pluie et que ses jambes pétillaient de vie. Qu'il était bon de revenir ; qu'il était triste d'agir ainsi.



Parvenu aux côtés de son ami, il atterrit sans encombre. Emmitouflé dans son vieux costume, celui qu'il aimait tant, celui des jours heureux, il se tourna lentement vers l'homme qui avait été Azrael et qui avait dépassé les limites. De longues secondes passèrent alors que les yeux blanchâtres se posaient sur la silhouette armurée à ses côtés, et un soupir de lassitude s'échappa d'une gorge auparavant usée par les longues heures hurlées de douleur.

"Jean-Paul. Cela doit cesser."

Il savait que Dick, Tim, Sélina et Barbara attendaient son signal pour intervenir au cas où ça tournerait mal, mais il n'y tenait pas. Il devait régler ça seul. Ce soir, la lutte pour la cape se jouait, et lui seul devait en être le vainqueur. Pour prouver à la ville et à Jean-Paul qu'il en était digne - pour se prouver qu'il en était digne.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Clash of titans   Mar 20 Sep - 21:10

Du haut de son toit, Batman sentit une présence approcher. Prudemment, il activa les scanners de son costume pour examiner la zone alentour un individu arrivait. Une vieille connaissance, un visage qu'il n'avait pas vu depuis un moment...

" Bruce, tu as raison. Cela doit cesser, et j'y travaille, vois un peu ..."

D'un geste majestueux, il dégagea son bras de sous sa cape, et désigna la ville d'un mouvement large et ample.

" La ville n'a jamais été aussi calme la nuit. Je me suis donné beaucoup de mal pour la sauver, et j'y suis presque. D'ici peu, la ville sera débarrassée de la vermine, et Gotham resplendira à nouveau."

Puis, toujours avec grâce, tel le chevalier de l'ombre qu'il était il remit son bras sous son manteau. Son regard blanchâtre fixa Bruce avec insistance. Des données s'affichaient, Bruce était remit sur pieds, mais il était encore un peu fragile.

" Tu peux m'aider Bruce dans cette quête, après tout, tu es un vieil ami et un bon combattant. Mais tu ne peux pas garder ce costume, il ne peut y avoir qu'un seul Batman, et c'est moi."

Bruce serait difficile à convaincre, il était plutôt entêté dans le genre. Il devrait peut être l'entendre de la bouche d'un autre.

" N'est ce pas Robin, qui est Batman, Bruce ou moi ?"

* C'est toi Batman, toi et toi seul.*

Batman s'avança vers son vieil ami, il ne voulait pas le laisser comme ça, après tout...

" Tu vois, même ton ancien disciple le dit ! Je suis Batman. Mais ma foi, j'ai besoin de ton aide, c'est pour ça que je te propose de devenir Nightwing. Batman a besoin d'un Nightwing, j'ai besoin de toi. Va tu m'aider mon vieil ami ?"

En signe de bonne fois, Batman tendit une main amicale vers Bruce Wayne, en espérant que ce dernier ne fasse pas l'idiotie de refuser.

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Clash of titans   Jeu 22 Sep - 11:26

"Oui."

Bruce soupira discrètement. Il n'y avait évidemment aucun Robin autour d'eux, juste un toit sordide et une obscurité grandissante dans le coeur de la cité. Il avait écouté et entendu Tim quand celui-ci lui avait parlé des problèmes de Jean-Paul, et il avait vu les bandes vidéos qui prouvaient ses dires. Cependant, être le témoin direct de la chute d'un esprit était toujours plus fort que d'en être informé indirectement.

"Oui, Jean-Paul, je vais t'aider. Mais pas comme tu le penses."

Calmement, il chercha dans une de ses poches un petit objet cylindrique qu'il présenta devant son ami. Il appuya sur un bouton et un hologramme s'afficha entre eux, bloquant la vision qu'avait Valley de ses mains. Il en profita pour user de ses doigts libres et chercher autre chose dans sa ceinture, mais qu'il cacha dans sa paume pour le moment.

"Tu le reconnais, je suppose."

L'image projetée était celle d'un homme que Jean-Paul avait poursuivi quelques jours plus tôt, d'un homme considéré comme extrêmement dangereux et que "Batman" avait réussi à retrouver dans une raffinerie où le combat tourna rapidement au désavantage du sérial killer.



"Batman" l'avait frappé et laissé tomber près d'une cuve en métal, l'abandonnant à une mort certaine alors qu'il tombait lentement dans le vide et la mort. Wayne avait eu du mal à le croire avant que Tim ne lui certifie que c'était la vérité et qu'il enquête rapidement pour confirmer ses dires. Son regard blanchâtre était fixé sur les propres yeux de l'armure de son ami. Une armure... voilà bien la première preuve que quelque chose n'allait plus chez lui.

"Abattoir. Arnold Etchinson. Tu l'as poursuivi et laissé mourir. Alors qu'il avait enlevé et torturé quelqu'un, dont la localisation demeure inconnue. Un innocent est mort par ta faute, car personne n'a pu le secourir. Un assassin a échappé à la justice en mourant... par ta faute. Batman ne fait pas ça, Jean-Paul : Batman ne tue pas. C'est la base de ma philosophie, c'est la base des valeurs qui m'ont forgé pour devenir Batman. Tu n'es pas Batman, tu n'es pas digne de la cape et du masque que tu as recouvré d'une armure infantile. Je n'ai jamais eu besoin d'armure pour être Batman... est-ce parce que tu n'es pas à la hauteur que tu as besoin de tous ces gadgets ?"

Bruce éteignit l'hologramme et rangea le cylindre dans sa ceinture. Il tenait toujours dans son autre paume le petit objet que Jean-Paul n'avait pas pu voir.

"Il n'y a qu'un seul Batman."

Il appuya sur l'objet et une impulsion électro-magnétique balaya la zone. Pendant cinq minutes, aucun appareil qui avait été présent dans les cinq cent mètres de la zone de l'explosion du champ ne pourra fonctionner, y compris donc l'armure de "Batman". Wayne se mit alors en position de combat, prêt à en découdre définitivement.

"Au fait... où est passé ton Robin ?"

Un petit coup bas, il le savait, mais il n'avait pu s'en empêcher. Voir son idéal et ses valeurs perverties par l'homme en qui il avait confiance avait été trop dur, trop difficile à encaisser - il n'y était pas encore parvenu, d'ailleurs. Bien sûr, Valley était malade et il l'aiderait, mais... il ne lui pardonnerait jamais ça. Il n'oublierait jamais. Et il ne ferait plus jamais confiance.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Clash of titans   Jeu 22 Sep - 11:58

" Je sais que Batman ne tue pas. Parce que je suis Batman. Ce sont les criminels qui tuent, et Batman traque les criminels. C'est un regrettable accident ce qui est arrivé, je m'en suis voulu pour ça, mais les accidents tu connais ça toi non ? Jason Todd... "

Batman continuait de fixer l'hologramme que lui présentait Bruce, mais cela ne lui faisait rien de plus, il savait que ce n'était pas la vérité .

" Et puis, quand tu portais ce masque, toi aussi tu n'as pu sauver tout le monde. As tu arrêté pour autant ? non. C'est regrettable ce qui est arrivé à cette pauvre victime, tout comme à ce criminel. Mais Batman doit surmonter ça... Les rues sont plus sûres, avec un criminel de moins, et ce n'est pas honorer la mémoire de l'innocente victime que de dire qu'il est mort par la faute de Batman. Sa mort a été vengée, ce criminel ne fera plus de mal, et ce n'est pas moi qui l'ai tué. Ce qui m'amène à penser ..."

Batman cessa de fixer l'hologramme d'abattoir pour fixer Bruce dans les yeux.

" J'ai lu les dossiers de l'ordinateur, tout ton petit musée du crime que tu regardes, et j'ai trouvé quelque chose d'intéressant ... Le joker, il y a une espèce de lien entre lui et ton intervention dans l'usine de produits chimiques.. Rien n'est clair, mais je me demande si tu ne serais pas responsable de son apparition..."

Batman fit un pas en avant, en dégageant un petit peu sa cape, pour pouvoir mieux dégainer s'il le devait.

" Et Bane ... Regarde, tu n'avais pas d'armure et tu as été brisé. Tu as trop présumé de tes forces, tu as perdu, tu as été brisé, et par cela tu as entraîné la mort de centaines d'innocents en les livrant aux tarés que tu as emprisonné. Quand on fait les compte : on a deux morts de mon côté, contre des centaines de ton côté."

Un autre pas, Batman se trouvait presque dans l'hologramme.

" Tu sais, traquer un serial killer demande de se plonger dans son esprit, et j'ai découvert quelque chose d'intéressant chez abattoir : lui et toi vous êtes presques pareil. Au sous couvert de ton masque, tu ne vois pas qui tu es vraiment. Mais ce qui te plaît, c'est la traque : c'est de contempler les cadavres des victimes que tu n'as pas pu sauver, c'est pour ça que tu ne cesses de courir après les mêmes criminels, parce que sans eux, tu ne peux pas t'apitoyer sur ton sort. Bruce, tu es malade. Admets le."

Bruce tira une espèce de grenade qui libéra une onde grillant tous les circuits de l'armure. C'était trop. Il venait de révéler sa vraie nature : celle d'un criminel comme les autres. Sous son masque, Batman eut un rictus de colère, et s'élança en tirant deux Batarangs sur son nouvel adversaire.

" Tu viens de prouver mon point Bruce. Tu as franchi l point de non retour."

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Clash of titans   Jeu 22 Sep - 12:54

Bruce vit les deux Batarangs filer vers lui, mais il ne bougea pas. Calme, serein, patient, il leva simplement les bras et capta au passage les deux armes pourtant envoyées vers son crâne. Enserrées entre ses doigts, les objets ne bougeaient plus tandis qu'aucun sourire, qu'aucune expression ne passait sur son visage.

"Batman ne tue pas."

Les mots avaient eu du mal à sortir, tant d'autres se poussaient pour être prononcés. Il avait encaissé les paroles de Jean-Paul en silence, mais la colère était toujours là. Les mains crispées jusqu'à ce qu'il se défende, il avait écouté avec soin chaque syllabe balancée à son visage par son "ami". Oser mettre en avant Jason, le Joker, Bane pour se justifier, oser lui rappeler les heures sombres de sa carrière simplement pour légitimer ses propres excès, c'était trop. Valley allait beaucoup trop loin et frappait là où ça faisait mal, mais il n'avait aucune idée de ce qu'il affrontait.
Même si Azrael avait toujours eu le potentiel pour devenir meilleur que lui, il n'avait pas encore réussi à le concrétiser pleinement et malgré sa propre faiblesse, Wayne demeurait son supérieur actuel. Son ennemi du jour devait s'entourer d'une armure protectrice pour simplement être à la hauteur - c'était pathétique. Il était temps de mettre les choses au clair.

"Et je suis bien responsable de la mort de Jason, de la création du Joker, de l'évasion de l'asile en laissant Bane agir seul. J'ai également été vaincu par lui, oui. Mais je n'ai jamais ôté la vie de quelqu'un délibérément, je n'ai jamais laissé quelqu'un mourir... je n'ai jamais laissé un être vivant à une mort certaine quand je pouvais le sauver."

C'était faux, et il le savait : il avait laissé KGBeast dans une cave sombre et sans sortie, simplement parce qu'il craignait de l'affronter et qu'il voulait en finir. Le monstre s'en était sorti, mais il avait voulu le laisser mourir... le destin en avait simplement décidé autrement. Cependant, il n'avait jamais inscris ça dans l'ordinateur, et Jean-Paul ne pourrait pas en user contre lui ; seulement sa conscience l'aurait comme arme, quand tout ceci serait terminé.

"Je suis peut-être malade... mais je suis Batman. Et tu n'as jamais été à la hauteur du rôle."

Wayne lança sans vraie visée les Batarangs vers Valley, tandis qu'il se précipitait vers lui ; le temps des mots était révolu.
Sortant de sa ceinture deux petites boules, il bouscula volontairement son "ami" et laissa tomber les deux objets. Il se propulsa alors en avant, voulant éviter les deux explosions que ses bombes allaient générer. Il voulait profiter au maximum de l'impulsion électro-magnétique et du délai qu'elle lui laisserait pour s'en prendre à Jean-Paul. Celui-ci était toujours dans sa folie, dans sa vision paranoïaque et égocentrique de l'existence et de sa mission. Il ne pouvait pas laisser un tel psychopathe en liberté, et spécialement avec son costume.

La véritable bataille pour la cape se jouait, maintenant, et il n'avait pas le droit de perdre.
A quelques pas de là, les fantômes de ses parents le regardaient, accompagnés de tous ceux qu'il n'avait pu sauver. Pour eux, pour ses défaites, pour ses faiblesses, Bruce devait vaincre. Il était le seul à devoir supporter cette mission, cette peine, ce fardeau. Nul autre n'en avait le droit ; nul autre n'en avait la douleur.

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Clash of titans   Sam 24 Sep - 10:18

"ET BATMAN NE PERD PAS !"

Batman avait vociféré ceci en guise de cri de guerre avant de contre-attaquer. Bruce avait encore de sacrés réflexes comme le prouvaient l'interception des deux batarangs qu'il lui avait lancé. Mais, il n'avait plus les même qu'avant, pas encore. Même sans scanners, Batman avait pu observer un vraiment très léger minuscule fléchissement au niveau de la jambe sur laquelle il avait prit appui pour esquiver. Wayne n'était pas tout à fait stable, il devait plus forcer pour se déplacer vite, il s'épuiserait donc plus rapidement et encaisserait les coups avec plus de souffrance aussi.

Batman se jeta en arrière lui aussi pour esquiver l'explosion, si Bruce esquivait, nul besoin de chercher pourquoi, il fallait le faire. Les deux adversaires se retrouvèrent éloignés, mais Batman s'élança, sa pleine santé et aussi son patrimoine génétique, lui donnaient l'avantage.

Les nouveaux gants du chevalier noirs fonctionnaient grâce à des systèmes électroniques, mais aussi avec quelques mécanismes qui eux furent épargnés par la surcharge electro-magnétique provoquée par Wayne. Deux batarangs tranchants restaient dans la chambre de tir, qui foncfionnait un peu comme une gâchette.

A quelques pas de son adversaires, il pointa son bas dans sa direction, et tira ses projectiles : peu de chances que Bruce les esquive en raison de la rapidité de tir, et de la distance à laquelle ils se trouvaient. Ces deux "lames" ne changeraient pas l'issue du combat, même s'il les encaissait, il continuerait à comprendre, mais l'attaque était destinée à lui montrer quel genre de Batman il était : celui qui pense à tout, celui qui a des ressources insoupçonnées, celui qui mène la danse.

" Ce n'est pas une armure, c'est une arme. Pour attaquer, pour gagner." lui cracha-t-il pendant qu'il profitait de l'occasion créée pour frapper puissamment son adversaire.

Pourtant, et si Bruce gardait les idées claire et laissait son désir de vengeance de côté, il s'apercevrait que Batman ne visait pas le dos. Il n'attaquait pas le plus grand point faible de Bruce Wayne. Nul doute que s'il voulait, il pourrait refaire chuter son ami, mas lui même n'était pas réellement conscient de son manque de jugeotte : il frappait à la tête, au torse, mais pas la colonne.

Une fois la bastonnade administrée, Batman recula de quelques pas.

" Par trois fois, j'aurai pu te tuer. Je ne l'ai pas fait. Je vais te montrer que je te surpasse en tout. Je vais te montrer que je suis bien plus digne du masque que toi."

Batman était sûr de lui, il se mit intuitivement en position de combat. Une position, que l'expert du combat qu'était Bruce reconaîtrait comme étant violente, puissante mais aussi très codifiée...
Batman possédait un éventail énorme d'arts martiaux, ces techniques étaient dans son sang, il les connaissait sans les avoir réellement apprises, mais de fait, il ne connaissait qu'elles. Au final, cela changeait peu de choses : personne n'avait pu résister à ses assauts, et déjouer ses techniques.

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Clash of titans   Sam 24 Sep - 17:24

"Batman ne se vante pas."

Le ton se voulait sec et autoritaire, mais était troublé par une respiration malaisée. Bruce avait réussi à détourner un Batarang avec ses gants, mais le second l'avait frappé à la poitrine. Il n'avait pas évité les coups, et se retrouvait maintenant face à son adversaire, qui se croyait si fort et si fier avec ses petits gadgets et ses techniques de combat. Même s'il n'en donnait pas l'air, il avait prévu de se faire frapper par Jean-Paul, tout simplement pour voir quels progrès il avait fait au corps-à-corps - et ce n'était pas brillant.
Même si le System lui assurait une grande connaissance des pratiques mondiales, il se battait mécaniquement, comme un robot. Pas d'improvisation, pas de folie, pas d'originalité : il suivait les techniques à la lettre, mais ne les adaptait pas aux situations. Il agissait comme un automate, et c'était ça qui le perdrait.

"Batman ne croit pas avoir gagné le combat avant de l'avoir commencé."

Il reconnut bien sûr la prise, une des plus violentes de la planète, et savait que Valley ne ferait aucun cadeau. Parfait, pensa-t-il, parce que lui non plus ne le prévoyait pas.

"Batman ne révèle pas ses plans."

A peine avait-il terminé sa phrase que Bruce se précipitait vers son ennemi. En quelques mètres de course, il fut presque sur lui mais dévia ses jambes pour un mouvement étonnant : prenant appui sur ses muscles encore endoloris dans les cuisses et les mollets, il se propulsa dans les airs, faisant un tour à 360 degrés au-dessus du sol et positionnant ses jambes pour frapper le visage de son "ami". Il se réceptionna ensuite derrière lui, se mordant la langue sous la douleur d'un tel mouvement.
Même si sa blessure avait cicatrisée, même s'il parvenait à marcher, chaque levée était une douleur et un tel enchaînement était une horreur pour ses centres nerveux. Cependant, le souvenir du meurtre d'Abattoir et de ce que Jean-Paul faisait de son symbole suffisait à lui faire aller au-delà de la souffrance, même s'il ne pourrait pas faire ça trop souvent et trop longtemps.

Wayne se retourna vers Valley, et ne le laissa pas respirer : il enchaîna avec des prises et des coups venus tout droit du Laamb sénégalais, la lutte locale, pour frapper la mâchoire et le torse. Il continua avec des coups de poing et quelques coups de pied en provenance du Jeet kune do, créé par Bruce Lee, pour désorienter Jean-Paul et le faire reculer. Il termina enfin avec une technique de projection du Naban, la lutte birmane, pour faire lourdement chuter son adversaire du soir. Il fut alors tenté de le soumettre et de l'immobiliser, mais le bas de son dos le fit souffrir et il se retira.

Il remarqua alors que ses mains tremblaient sous la douleur, et il se dépêcha de contrôler la souffrance pour faire face à Valley. Celui-ci se laisserait, espérait-il, dominer par la colère suite à cet enchaînement, et il pourrait alors en finir. Une dernière provocation suffirait à parachever son oeuvre selon ses voeux, tandis qu'il le fixait et était prêt à continuer, malgré ses faiblesses grandissantes.

"Et Batman ne parle pas pendant les combats : il agit."

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Clash of titans   Lun 26 Sep - 17:43

Bruce dispensait une série de coups, tous plus vicieux les uns que les autres. Batman réussissait à en bloquer quelques uns, mais la plus grande partie de ceux qui faisaient mouches étaient des contre-attaques, que l'ennemi plaçait quand il trouvait une faille dans la garde du chevalier noir.
Comment diable cela pouvait il être possible ? Batman connaissait un éventail époustouflant de techniques de combat, et en plus il était plus fort, plus rapide et en meilleur santé que son adversaire, mais Bruce parvenait à le mettre en difficulté.

Alors qu'il achevait un terrible combo, et qu'il se pavanait comme s'il avait gagné le combat, et crachait encore son fiel, Batman réussit à le faire trébucher en lui taclant la jambe. Brcue vacilla, et le chevalier noir en profita pour se relever tout en le chargeant : pour une fois qu'il était à portée de main, il fallait frapper vite et fort.
Coup de poing dans le thorax, dans les côtes, avec une puissance boostée à la colère. Coup de boule, et pour finir coup de genoux en plein au niveau du foie. Avec ça, nul doute qu'il ne se relèverait pas de suite.

Les remarques qu'il avait encaissés l'avaient mis en rogne. Que Bruce veuille le masque, c'était compréhensible mais qu'il lui refuse ses mérites, c'était autre chose.

" Quand tu avances seul dans la ville avec ton masque, tu sais très bien que tu as gagné le combat. Sinon, tu n'irais pas seul. Quand tu laisses le choix à tes ennemis, c'est parce que tu sais qu'il vont perdre." Malgré son masque, Batman fit mine de cracher par terre. Sa voix sifflait comme un serpent.

Bruce l'avait mis en colère, et il s'embarquait maintenant dans le cercle infernal de la haine, il fallait qu'il le batte sur le plan mental, et pour ça il devait se justifier.

" Et tu dis que tu parles pas pendant tes combats ?! Mais tu fais quoi là ? Hein. Tu parles, tu essaies de me déstabiliser. Mais je ne suis pas dupe. Je connais tes méthodes, je t'ai étudié."

Batman s'éloigna un peu de Bruce, et lui tourna le dos, en profita pour sortir quelques billes explosives qu'il garda au creux de son poing puis se retourna vers son ancien ami.

" Tu reviens ici pour reprendre ton costume, après t'en être montré indigne. Tu reviens en disant que je ne suis pas un bon Batman, mais j'ai réussi là où tu as échoué. Pire que tout, tu reviens et tu me mets sur le dos un crime que je n'ai pas commis, parce que c'est la seule chose qui peut légitimer ton délire d'être le seul Batman. Mais pas un instant tu as posé les bonnes questions. Tu arrives ici en m'accusant. T'as RIEN DIT DU TOUT SUR MON BOULOT. Sur ce que j'ai fait. Que dalle. Tu viens tu me traites de criminel, et tu réclames le masque. Mais les faits ... les faits... parce qu'au final il n'y a que ça qui compte, disent tout autre chose."

Les paroles de Batman étaient dures, sa voix montaient crescendo en férocité, comme s'il parlait pour Bruce et pour lui même.

" Tu M'AS choisi pour être Batman, pas ton Nightwing. Parce que tu savais que j'étais plus fort, mais aussi que tu pourrais pas lui reprendre le masque. Et ça, c'est parce que tu savais que j'étais instable, et tu comptais en profiter et le retourner contre moi comme tu le fais actuellement. Tu vois Batman, tu m'as créé. C'est ta faute. Et j'entends bien te montrer que je suis bien plus digne que toi de ce PUTAIN DE MASQUE."

Ces dernières paroles avaient été prononcés en hurlant, et Jean-Paul se lançait à présent comme dans uen charge finale sur Batman.

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Clash of titans   Mar 27 Sep - 15:31

Bruce avait été surpris que Jean-Paul puisse agir aussi rapidement après les coups dispensés, et il avait été sévèrement bastonné avant de subir un pompeux discours. Là résidait l'erreur de son ami : il voulait le persuader de son bon droit à porter le masque, il espérait et attendait toujours son approbation. Il désirait simplement qu'il lui dise qu'il pouvait rester Batman, lui le pauvre type désespérément à la recherche d'une identité, d'une vie qui ne serait pas la sienne. Il avait peur de se regarder dans un miroir et l'insultait en lui disant que lui-même faisait de même ; il se trompait.
Wayne regardait chaque jour dans son miroir. Et il assumait tout, même les défaites et les erreurs. Lui y compris.

Alors que Valley fonçait sur lui, des boules - sûrement explosives - dans les mains, certainement pour lui donner le coup de grâce, Bruce s'était relevé. Calme, immobile, il avait observé son ennemi du jour et put capter sa manipulation avec les boules, sûrement pour les lui enlever au visage ; il n'en aurait pas le temps. L'instant n'était plus aux discussions et aux mots : le moment était venu de prouver qui était vraiment Batman.

Immobile, droit comme un I, il laissa Jean-Paul approcher et tenter de le frapper au ventre, mais il le contra avec les techniques de défense du Da cheng chuan. Enchaînant immédiatement avec des coups de pied et de poing, Valley tenta de le déstabiliser, mais Wayne avait étudié les sept portes du Da cheng chuan et était devenu maître en la matière de cet art martial supposé bloquer toutes les attaques sans jamais changer de position. Pendant de longues secondes, son ami tenta de trouver une faille, mais échoua. Bruce ne lui laissa cependant pas comprendre la tactique, et décida de se faire encore plus mal en adoptant une attaque spécifique au Vovinam Viet Vo Dao.
Serrant les dents, il bougea son point de gravité pour élever ses jambes en l'air pour former un ciseau acrobatique spectaculaire et violent, à même de frapper très brutalement le visage et le masque de son adversaire du jour.

Se réceptionnant lourdement sur le sol, il sentit toute l'affreuse douleur dans chacun de ses membres, mais il ne s'arrêta pas pour autant. Alors que Jean-Paul recommençait déjà à relever le visage, Wayne se retourna et fonça sur lui. Valley réussit à éviter le coup de poing et frappa alors violemment Bruce aux cotes, qui recula, visiblement atteint par le coup. L'actuel propriétaire du masque voulut alors enchaîner, mais se heurta aux poings liés en défense du créateur du Batman. Encaissant chaque coup sans broncher, il usait des techniques de l'Aïkijutsu pour accumuler l'énergie des frappes portées à son encontre dans son corps - pour les renvoyer, évidemment.
Brisant le cercle des coups subis, il frappa ultra violemment le torse de Jean-Paul qui ne s'y attendait pas, et commença à reculer. Wayne en profita pour s'emparer dans son dos d'un bâton qu'il fit grandir en appuyant sur un des deux boutons qui se trouvaient en son milieu. Il le frappa alors selon les préceptes du Bozendo, harcelant le visage, les coudes, les genoux et les doigts pour fournir un déferlement de douleur dans tout le corps de son ennemi du jour.

Il ne permit cependant pas à Valley de se défendre face à la technique et appuya sur le deuxième bouton, séparant le bâton en deux bouts liés par une chaîne. Armé de son Nunchaku, Bruce continua de harceler Jean-Paul, mais différemment : aux cotes, aux cuisses, aux mollets, aux avant-bras. Il souffrait énormément de cet acharnement, mais il devait utiliser le plus possible les quelques minutes laissées par l'impulsion électro-magnétique et se hâter avant que son propre corps ne craque sous la pression.
Les deux hommes étaient parvenus au bord de l'immeuble, et Wayne n'hésita pas à donner un violent coup de pied dans le ventre de son ami pour qu'il tombe lourdement quelques mètres plus bas.

Abandonnant son arme, il se laissa rapidement planer vers le sol mais fut surpris par un sursaut de Jean-Paul. Celui-ci l'accueillit en frappant violemment son ventre et en essayant de lui envoyer les boules explosives, mais Wayne parvint à en éviter la majorité. Seules d'entre eux explosèrent à quelques centimètres de lui, le poussant à reculer et légèrement incapacité. Valley tenta alors d'en finir maintenant en se précipitant sur lui, mais Bruce l'évita avec grâce et le frappa violemment à la nuque et dans le bas du dos grâce aux gestes appris en Russie avec des spécialistes du Samoz.

Alors que Jean-Paul s'avançait, hébété, il le fit lourdement tomber grâce à un coup appris avec la Savate et se jeta sur lui pour lui arracher son casque. Révélant le masque de Batman sous l'appareil technologique, il le frappa violemment au visage et approcha sa face de la sienne. La juste colère était sa seule expression.

"Sais-tu au moins où nous sommes ? Sais-tu au moins où tu es ?!"

Plus loin, Valley pouvait lire le nom de la rue. Crime Alley. Evidemment.

"Oui, je t'ai créé. Oui, je t'ai fait confiance. Et voilà les faits : tu as négligé Robin. Tu as négligé ta vie. Tu as confondu extrémité et efficacité. Tu as laissé mourir un homme. Voilà les faits. Si je voulais que la ville soit rapidement sûre, j'agirais comme toi... MAIS JE NE LE FAIS PAS. Il y a des règles. Il y a des limites qui s'imposent au Batman. Car sinon, Batman ne serait rien de plus qu'un taré costumé. Batman doit être un symbole : de justice, d'honnêteté, de sûreté. Il doit être un phare dans la nuit, et il doit être SANS TACHE. Tu as sali mon masque, tu as sali ma ville... et tu n'es plus digne de rien."

D'un geste rageur, Bruce arracha le masque à Jean-Paul et se releva lentement, sa cape volant autour de lui.

"Je t'aiderai à te remettre, je te pousserai à te retrouver... mais tu n'es pas Batman. Tu ne le seras jamais. J'ai fait une erreur en te confiant cette responsabilité, et je la répare aujourd'hui. Tu viens de chuter en Batman, Jean-Paul, en ennemi, car tu n'en étais pas digne. Relèves-toi en ami, en Azrael, car c'est ce que tu es."

Il recula d'un pas et offrit sa main libre à Valley pour l'aider à se relever. Il savait que c'était un pari, que l'autre pouvait le piéger et qu'il n'hésiterait sûrement pas, mais il devait lui offrir une possibilité de pardon. Il avait mal, était exténué et aurait besoin d'encore plus de repos après ça, mais s'il parvenait à sauver Jean-Paul et à retrouver son masque ce soir, tout ceci n'aurait été qu'un faible prix à payer.

(HJ/ J'espère que tout te va. /HJ)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Az

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 09/05/2011
Nombre de Messages : 1720
Autres Comptes : Simon Hurt
Vous à Gotham : L'Ange Exterminateur

MessageSujet: Re: Clash of titans   Jeu 29 Sep - 20:26

Batman était en train de perdre. Bruce lançait assaut sur assaut, il faisait pleuvoir les coups, changeant de style dans une chorégraphie retorse. Batman était dépassé, il ne pouvait plus suivre.
Bruce semblait avoir comprit que le system agissait par réflexes, selon un schéma très strict. Il acculait Jean-Paul de coup, mais plus que cela, c'était dans la bataille psychologique qu'il était en train de prendre le dessus.
Normalement, dans son état actuel, Bruce Wayne n'aurait jamais pu battre Azrael, si celui-ci avait été stable.
Son combat en tant que Batman l'avait épuisé, il s'était tué à la tâche pour se prouver à lui même qu'il était quelqu'un. Devant toute la violence, dans laquelle il était prise, le system fût secoué, et sollicité plus que de coutume. A mesure que Batman se battait, ses défenses psychiques s'amenuisaient laissant le system envahir de plus en plus l'âme du croisé.
Nombreuses avaient été les hallucinations : St Dumas, Azrael, Ludovic son père. Aux anciennes se rajoutaient de nouvelles : Jean-Paul se retrouvait à devoir rendre des comptes à son passé : Azrael réclamait son dû, lui qui avait été enfermé si longtemps dans la psyché de ce jeune homme. Valley s'était retrouvé dans un combat de titans, opposant l'Ange Exterminateur et les valeurs du Batman, et prit dans cette tempête de contraires inconciliables il n'avait trouvé que le délire pour seul refuge.

Oui : il avait laissé mourir un homme, oui il aurait pu le sauver, oui c'était sa faute. La faute d'un jeune homme sur qui était tombé une vie de violence, qui avait apprit qu'il n'était pas né pour lui, qu'il avait été conçu pour devenir le tueur parfait, qui avait vu son père mourir, et était passé du statut d'étudiant à celui de maître assassin. Un jeune homme prit par des visions qui aurait conduit n'importe qui d'autre à l'asile ou au suicide. Il était l'hôte d'une monstruosité qui aurait pu plier le chevalier noir lui même, et il avait faillit à cette mission. En laissant mourir Abattoir, Jean-Paul avait perdu face à Azrael, qu'il haïssait, et plutôt que de choisir de le devenir, il se laissa séduire par e symbole fort que représentait Batman. En étant le Chevalier Noir, il n'était pas l'Ange Exterminateur, et en n'étant pas Azrael, il n'était pas Jean-Paul Valley ce type qui avait perdu face à lui même.

Prétendre être Batman était facile, il fallait être le plus fort et il l'était. mais voir Bruce revenir, lui avait porté un sacré coup. La simple de fait de voir le Réel, le renvoyait brutalement à sa position d'usurpateur. Même s'il le déniait avec fureur, ce n'était pas pour affirmer sa supériorité, au contraire, c'était pour se préserver de l'effondrement psychologique que constituerait la reconnaissance de sa véritable identité. Affronter Batman, c'était l'ultime tentative qu'il avait pour ne pas devenir un fou avec la bave aux lèvres.
Dès le départ, Bruce était partit avec un gros avantage psychologique qu'il n'avait fait que renforcer durant le combat. Ne pas rentrer dans le jeu de Jean-Paul tout en l'accompagnant aux limites de son délire. Nul doute que Bruce s'était préparé à l'affrontement avant de venir reprendre le masque, sans quoi il aurait subit un échec, ou aurait créé un monstre.

Si Jean-Paul avait ressenti la nécessité vitale de se justifier, c'était bien parce que son corps usé ne pouvait plus battre. La dernière tentative : séduire ou culpabiliser l'autre pour renforcer le délire et les forces qu'il lui octroyait, mais là encore Bruce avait fait montre d'une volonté de fer. Cela aurait pût paraître égoïste de sa part, car comme toute ultime tentative d'un psychisme troublé, tous les mots que lui avaient envoyés Valley étaient vrais. Mais en faisant ceci, il lui rendait service.

Bien sûr, Bruce prenait un risque qu'il ne contrôlait pas, il savait qu'agir de la sorte briserait le masque symbolique de Batman, mais à aucun moment il n'aurait pu dire s'il allait récupérer Jean-Paul, Azrael ou un légume. Le hasard, au final fit bien les choses.

A mesure que Batman le frappait, il avait éclatait le masque symbolique, le ramenant à la réalité. Jean-Paul ne résistait pas, il préférait perdre que de laisser le System reprendre le dessus, son combat intérieur demandant trop de concentration pour qu'il pense à bloquer les coups.

A genoux, le visage en sang, Jean-Paul leva les yeux vers la main que lui tendait. Son regard mêlait haine, dégoût, honte et culpabilité. Pas à l'encontre de Batman, mais de lui même. Haletant quelques instants, rageant, puis balbutia quelques mots

" Qui suis-je putain ?"


Avant d'accepter la main que lui tendait son ami. Il se releva, les jambes tremblantes, ferma les yeux avant de regarder Batman d'affronter le regard de Batman.

" Je suis ... désolé."

_________________________________


Fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Clash of titans   Ven 30 Sep - 18:17

"C'est moi qui le suis."

Bruce avait aidé Jean-Paul à se relever et tous les deux se faisaient maintenant face, se tentant chacun les bras de l'autre. Il en avait lui-même autant besoin que Valley : même s'il ne le montrait pas, l'avalanche de coups reçus et donnés l'avait entièrement affaibli. Il ne tenait presque plus sur ses jambes seul, et il sentait le bas de son dos en pleine souffrance. Il avait mal, mal comme jamais : la douleur infligée par Bane semblait équivalente à celle qu'il ressentait actuellement parce qu'il avait trop forcé.
Cependant, en voyant le visage de Valley, désormais libéré malgré le sang et les larmes, ça n'avait pas d'importance. Il avait eu raison d'aller aussi loin.

"J'aurais dû plus t'aider, plus te conseiller. J'aurais dû être là pour toi comme tu as été là pour moi en prenant le relais. Excuse-moi, Jean-Paul : tout est de ma faute. Mais c'est fini, maintenant. C'est fini. Je suis de retour, et tout va rentrer dans l'ordre."

Il esquissa une ombre de sourire avant de chercher quelque chose dans son dos. Le simple fait de tourner un peu le bras et le torse lui lançaient des piques terribles dans le bas du dos, mais il se força. Ca aussi, c'était important.

"Nous allons rentrer et nous reposer, nous reconstruire."

Toute colère était tombée. Il avait compris que Jean-Paul était uniquement une âme tourmentée et perdue, un homme malade qui avait besoin de repères et de se libérer de son passé et de ce qu'il représentait. Il avait saisi, grâce à sa connaissance de son ami et à ses études auprès de quelques psychologues, que son esprit avait été troublé par sa nouvelle mission et qu'il lui fallait enlever le masque pour se retrouver. Il avait eu tort de lui confier cette responsabilité sans en savoir plus sur lui, mais il réparerait cette erreur.
Il aurait besoin de quelques semaines pour récupérer lui-même et retrouver sa forme, et Wayne demanderait à Dick de prendre le relais - lui au moins, il le connaissait suffisamment pour prévenir ses problèmes et il pouvait imaginer des solutions pour les empêcher. Valley avait été le plus fort de ses alliés, mais il avait fait l'erreur de ne pas choisir celui qu'il connaissait le mieux. Il aurait toujours du mal, maintenant, à faire confiance à son ami même s'il savait que ce n'était pas sa faute. Quelque chose en lui s'était brisé alors que Jean-Paul laissait mourir quelqu'un : malgré toutes les justifications, son inconscient continuerait à jamais de se défier de lui. Il espérait simplement que Valley retrouverait son esprit et serait serein et apaisé, pour qu'ils puissent travailler de concert.

"Et quant à savoir qui tu es... c'est simple. C'est l'homme que tu vois ici."

Bruce sortit de son dos un petit miroir qu'il présenta à Jean-Paul. A nouveau, il esquissa un sourire.

"Jean-Paul Valley. Ta plus grande mission sera de connaître et d'incarner cet homme que je suis fier d'appeler mon ami."

Après avoir donné le miroir à Valley, il appuya sur un bouton de sa ceinture et au loin les bruits de la Batmobile se faisaient entendre. Autour d'eux, Crime Alley était silencieuse et abandonnée - il y avait tenu. Les habitants avaient été évacués quelques heures plus tôt, la révélation de l'identité de son ami n'était donc pas un problème.

"Nous allons rentrer ensemble, Jean-Paul. Tu vas te reconstruire et nous allons collaborer. Tu seras l'homme que tu veux être, et nous combattrons ensemble. Tu seras un Agent sur le terrain, autonome mais avec l'accès à la cave et à mes outils. Tu ne seras plus seul, j'y veillerai. Rentrons, maintenant."

Lentement, difficilement, douloureusement, il se tourna vers son véhicule. Batman rentrait chez lui - et il ramenait son ami avec lui, de beaucoup plus loin qu'ils ne pouvaient l'imaginer.

(HJ/ Pour moi, c'est bon. J'ai beaucoup aimé ce sujet et j'ai adoré ton dernier post. Bravo ! /HJ)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Clash of titans   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clash of titans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clash of Titans [Dagda vs Essus]
» Doc sur les titans et autres véhicules monstrueux...
» Vente d'un casque des titans -o-
» Event (Rempart est) : Le choc des titans
» Qui veut RP avec le Père des Titans & des Dieux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Flash-back / Réalités alternatives-