RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Mar 30 Aoû - 9:52

le toit du siège social des laboratoires Pygmalion était fait d'un rectangle d'environs 500 par 300 mètres où se trouve une piste d'hélicoptère, un terrasse avec un comptoir comportant différentes boissons et jardin séparé par un chemin qui mène de la piste d'atterrissage a l'ascenseur. Morganne se trouvais là accoudé a la barrière entrain d'observer le soleil se coucher, elle faisait légèrement tourbillonner le contenu d'un verre de vin rouge tenu entre le majeur et l'annulaire pour le chauffer légèrement. Nonobstant son air insouciant elle savait que malgré le fait de se trouver sur un des plus hauts toits de la ville un de ses soi-disant héros ou un super vilain mal inspiré risquait de la surprendre; Elle avait donc conserver son fouet accroché a sa ceinture et son sabre a la lame d'une blancheur immaculée, ainsi qu'un talkie-Walkie. Un léger bruit dans son dos la fit se retourner comme une vipère dégainant fouet et épée. Le verre a moitié plein alla ce briser sur le gazon laissant une tache bordeau sur l'herbe verte. Quand elle entendit le verre se briser elle y jeta un bref regard qui dura moins d'un centième avec un air de contrariété et de regret. Avant de regarder a nouveau devant elle et de faire claquer son fouet qui grésilla suite son activation. De la pure mise en scène en fait l'activation du fouet se fessait sur un bouton secret sur son manche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Mar 30 Aoû - 20:23

- Tout doux, je ne suis pas ici pour un combat de chiens, souffla Ra's Al Ghul alors que la mutante se retournait toutes griffes dehors.
Le verre qui était dans sa main s'était brisé dans un bruit cristallin. Cette méta humaine ne se refusait pas à détruire un objet de cristal d'excellente facture uniquement pour faire impression. L’œil exercé de Ra's avait saisi le furtif mouvement du pouce qui avait embrasé d'arcs éclectiques la lanière de son étrange arme. Il se trouvait que Ra's possédait ou moins trois épées bâties sur le même modèle, plus une dont l'amélioration était d'ordre sonique. Il l'avait construite lui même dans un moment d'ennui. Mais ce soir il ne portait à sa ceinture qu'un banal couteau décoré.
- Veuillez ranger votre jouet jeune fille, je m'en voudrait de casser un tel chef d’œuvre de technologie.
Un soudain coup de vent se leva derrière Morganne, faisant voleter les cheveux de jais de la mutante comme de noires volutes autour de son visage rendu bestial par la soudaine montée d'adrénaline. D'après ce que Ra's savait des métas qui combinaient l'humain et l'animal on voyait à leur posture le dosage de leur génome. Celle-ci avait une colonne vertébrale et des articulations agencées de la même manière que les siennes. Seul son visage, ou son museau, le Démon ne savait quel nom donner à la peinture qui recouvrait l'avant de son crâne, et son pelage traduisaient son ascendance à Renart.
Quelles autres merveilles l'ingéniosité de cette race décadente avait implanté en elle ?

Ra's Al Ghul n'était pas seul. Il n'était évidemment jamais seul dans sa tête, une courtoisie que sa longue vie lui avait offerte, mais physiquement non plus. Algol ne se déplaçait jamais sans escorte, et celle-ci évoluait ans la végétation de cette étrange terrasse.
Le visage de Morganne reprit une contenance plus humaine. Pour ceux qui savent apprécier la beauté où qu'elle soit on pouvait trouver à cette mutante un certain charme.
- Vous êtes Galatée si je ne m'abuse.
Ce n'était pas une question. Il n'avait pas été bien difficile aux agents de l'Ombre de déterrer tout ce qu'il fallait savoir sur la sculpture de cette statue là. Si Ra's avait voulu rencontrer Morganne en personne c'était avant tout par intérêt scientifique. De tous temps les méta-humains avaient représenté l'inconnue dans l’équation, la raison profonde de l'échec de ses plans sur le long terme. Il y avait toujours un super quoique ce soit pour l'égaler et le stopper, qu'il porte du cuir, de la fourrure, de l'acier ou du nylon. Bien rares étaient les hommes de pure facture à avoir réussi à se hisser à son niveau. Il allait sans dire que si le Détective avait été un de ceux-là, s'il avait accepté ces anneaux ou été exposé à de quelconques variantes de lumière il n'y aurait plus de Démon à l'heure actuelle. Il était heureux de constater qu'avec tous les surhommes qui foulaient cette planète, le seul qui soit vraiment digne de l'affronter soit un homme, et pas un monstre. Mais les monstres avaient leur utilité, et s'ils ne se ralliaient pas à Ra's Al Ghul il était assez bon alchimiste pour extraire leur essence de leurs corps sans vie.
- Quant à moi je suis Ouranos, mais appelez moi Ra's Al Ghul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Mar 30 Aoû - 22:33

Morganne appréciait ce regard qui analysait avec méthode les moindres parties de son corps comme si il avait été une ouvre d'art, il était bien loin de cette stupide réaction d'horreur du quidam moyen et inculte de surcroix.

-"Veuillez ranger votre jouet jeune fille, je m'en voudrait de casser un tel chef d’œuvre de technologie."


Morganne éteints ses armes et les rangea, apparemment l'intrus n'était pas hostile et visiblement pas seul elle en avait déjà repéré 3... Non 4 mais il en avait certainement d'autres. Pour avoir une telle escorte l'homme devait sans nul doute être influant et probablement dans le milieux du crime. Un costume oriental cela lui faisait penser a cet ordre qui aurait du être éteint les haschichiuns. Et au quel cas ou ils se montrerait hostile par la suite elle avait quelques tours dans sa manche pour disparaître rapidement.

- Vous êtes Galatée si je ne m'abuse.

Apparemment l'intrus savait ce qu'il cherchait et avait un degrés de connaissances avancé dans la mythologie grecque cette dernière affirmation lui vola un sourire de satisfaction. Enfin quelqu'un ayant un minimum de connaissance dans cette ville d'incultes.

-C'est exact... Même si mon vrai nom est Milady Morganne de Winter.

Elle se baissa pour faire une révérence telle qu'on la pratiquait au 19eme siècle.

- Quant à moi je suis Ouranos, mais appelez moi Ra's Al Ghul.


Cette dernière remarque l'amusa et la fit sourire:

-Ouranos le dieu du ciel... décidément cet intrus ne manque pas d'intérêt, songea t'elle. Il n'avait pas volé son droit d'admirer sa beauté.

Elle répétât son nom avec un regard calculateur pour pouvoir en analyser la provenance, elle buttait sur la dernière partie et tenta une traduction approximative.

-Ras Al Ghul... la tête du ... de l'ogre ?... Excusez moi si j'ai écorché votre nom ; l'arabe n'a jamais été ma tasse de thé.

Puis elle repris avec un sourire plein de curiosité et en fronçant un sourcil interrogateur

-Vous venez de loin pour me voir... J'imagine que si vous êtes là, ce n'est pas que pour mes beaux yeux... Peut être avez vous besoin des services de Ma société ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Mer 31 Aoû - 19:03

- C'est en effet une des traductions possibles, répondit Ra's poliment. Mes agents se réfèrent à moi en tant que "la tête" quand je ne suis pas présent, si vous souhaitez me nommer autrement. Vous pouvez également me nommer Algol, puisque c'est ainsi que l'on nomme mon étoile de ce côté de la méditerranée.
Ra's fit un pas en direction de la mutante.
Celle-ci adopta une expression d’intérêt mutin et demanda :
-Vous venez de loin pour me voir... J'imagine que si vous êtes là, ce n'est pas que pour mes beaux yeux... Peut être avez vous besoin des services de Ma société ?
S'abstenant de répondre, le Démon se détourna de la mutante fit quelques pas sur le petit terre-plein dallé. Il avisa une petite table en fer forgé et y rapprocha deux chaises, puis s'assit dans l'une d'elles.
Il fit signe à Morganne de s'assoir tandis qu'un ninja émergeant de la végétation de cet héliport ridiculement fleuri lui tirait la chaise.
- Faites nous monter un quelconque spiritueux ma chère, et je vous expliquerait par le menu la raison de ma présence ici. Mais je peux déjà vous assurer que votre petite PME ne peux pas m'apporter grand chose que je n'ai déjà, à part peut être quelques brevets. Si je suis ici c'est principalement pour vos... beaux yeux comme vous dites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Mer 31 Aoû - 22:55

Voyant qu'un de ses ninja lui tirait la chaise elle ne s'empêcher de complimenter Ras.

-Algol vous êtes un vrai "gentilhomme"... dit elle en français; sa langue paternelle.

Elle s'assit en prenant garde a ce que sa queue ne se coince pas les entrelacs de métal

- Faites nous monter un quelconque spiritueux ma chère, et je vous expliquerait par le menu la raison de ma présence ici. Mais je peux déjà vous assurer que votre petite PME ne peux pas m'apporter grand chose que je n'ai déjà, à part peut être quelques brevets. Si je suis ici c'est principalement pour vos... beaux yeux comme vous dites.

Le discours du démon était charmeur, mis à part la partie concernant sa multi-nationale qui la contraria légèrement. Mais le démon se rattrapa avant même que sont visage n'ai eut le temps d'exprimer quoique se soit.


-Ainsi c'est donc pour ma beauté... Vous êtes un vil flatteur Algol, pouffa t'elle. Mais il est vrai que toute œuvre d'art ne devrait être vu que de ceux qui savent l'apprécier à sa juste valeur et vous avez prouvé que vous en étiez largement digne.


Elle décrocha de sa ceinture son talkie-walkie avant de la porter à son oreille.

-Caroline ?

-oui, mademoiselle ?
-J'ai un invité... un invité de marque soulignât a t'elle de la voix.
-Peux tu nous faire apporter une bouteille de vin ... elle réfléchit a un cépage adapté a la situation. Un Châteauneuf du pape 1983 devrait parfaitement convenir. Avec 2 verres ballon
- ça sera tout mademoiselle ?
-oui... Pour le moment du moins.

Elle remis sont appareil a sa ceinture et Quelques minutes après une table a roulette chromé avec une nappe blanche d'on on pouvais voir les deux côté par transparence arriva par l'ascenseur;

Sur la table une bouteille dans une serviette pour lui faire prendre la température ambiante un peu plus rapidement mais sans le bousculer et 2 verres ballon

Caroline enleva le bouchon qui se révéla n'être que a peine entamé par vin le montrais la qualité du cru.

-Si mademoiselle me le permet; je lui conseille d'attendre 15 petites minutes pour que le vin prenne d'avantage arômes. Si monsieur avait prévenu j'aurais eu le temps de faire décanter le vin en carafe.

Morganne jeta un regard noir a sa maitresse de maison, lui faissant comprendre que cette dernière phrase aurait pu être mal interprété de la part de son invitée.

Caroline s'inclina et reparti par l'ascenseur laissant la table, la bouteille et les verres sur la terrasse. Morganne joignait ses mains, ses coudes sur la table, et posa son menton sur le dos de ses mains en regardant ras al ghul d'un regard espiègle.

-Qu'elle est la suite du programme ?


Dernière édition par Milady Morganne le Sam 3 Sep - 1:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Ven 2 Sep - 10:38

Elle appela une quelconque domestique qui prit des dispositions pour qu'une tablette fut montée jusqu’à eux. Une bouteille de vin rouge et deux verres se trouvaient sur celle-ci. Dans
Elle avait un personnel zélé et entrainé, qu'elle rabroua devant son invité, probablement pour bien faire comprendre sa supériorité sur ses gens. Au vu de son jeune âge elle avait du l’héritier de son ancien propriétaire, tout comme sa scandaleuse fortune. Ra's Al Ghul se demanda brièvement ce que ces employés modèles en costumes de grands couturiers feraient si le Démon attrapait leur patronne pour la jeter par dessus la balustrade. Ou si on leur demandait de mourir pour leur renarde d'employeur. Mais ces questions se tinrent coi après une seconde. Il n'était pas ici à des fins guerrières.
Une fois l'alcool arrivé jusqu'à eux elle le servit dans les deux verres et adopta une position toute enamourée. Ra's fut un instant dégouté par tant de mièvrerie avant de se rendre compte que cette surenchère de rose bonbon dans le langage corporel de la mutante pouvait venir d'un calcul de sa part. Ou du fait que le Démon n'était pas habitué à lire les animaux. Et après réflexion, les muscles de son visage/museau, si on les transposaient mentalement sur une figure humaine formaient une expression d'amusement enfantin. Décidément les méta n'étaient pas sa tasse de thé.
S’efforçant de ne pas faire part de son trouble à son interlocutrice, Ra's prit son verre et le porta à ses lèvres. Il ne buvait que peu d'alcool et goutait encore moins les subtilités de ses arômes. Du temps où il avait commencé à en boire le vin de dattes et de riz, ceux-ci pouvait rendre aveugle si on en abusait. Néanmoins ses talents alchimiques compensaient son manque de savoir œnologique, et il avait été très longtemps capable de décrire la composition chimique d'un breuvage qu'il buvait, enfin jusqu’à ce que l'eau se fasse chlore et le vin se fasse azote. Celui-ci était probablement un cru exceptionnel, mais Ra's n'y connaissait absolument rien.

- Qu'elle est la suite du programme ?
- Une discussion amicale ma chère, rien de plus, répondit Ra's.
Il fit signe au ninja situé derrière la méta-humaine de se remettre dans son champ de vison afin qu'elle ne se sente pas menacée. Le ninja produisit alors une boite en argent contenant une longue pipe en ivoire ancien et ouvragé. Le Démon s'en empara délicatement et porta le tuyau à ses lèvres tandis que le ninja sortit un étrange briquet de sa besace et alluma la pipe préalablement chargée.
- Ne vous inquiétez pas pour vos poumons Lady de Winter, ceci ne contient aucune des saloperies que nos contemporains utilisent pour noircir les leurs. Il s'agit plutôt d'un genre de... médicament pour mon esprit malade, mais sans aucune nocivité, expliqua Ra's en aspirant une première bouchée. Vous vous rendrez compte en vieillissant que deux choses sont immuables : quel que soit la cause de votre immortalité, une vie n'est toujours qu'un voyage vers la pourriture et il y aura un temps où vous devrez trouver vos propres moyens de la combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Sam 3 Sep - 13:30

Morganne eut un regard perplexe et surprise quand il vit le ninja offrant une longue pipe en ivoire ancien et ouvragé.
-Vous fumez ?

- Ne vous inquiétez pas pour vos poumons Lady de Winter, ceci ne contient aucune des saloperies que nos contemporains utilisent pour noircir les leurs. Il s'agit plutôt d'un genre de... médicament pour mon esprit malade, mais sans aucune nocivité, expliqua Ra's en aspirant une première bouchée. Vous vous rendrez compte en vieillissant que deux choses sont immuables : quel que soit la cause de votre immortalité, une vie n'est toujours qu'un voyage vers la pourriture et il y aura un temps où vous devrez trouver vos propres moyens de la combattre.


Morganne pouvait prendre la chose plusieurs façon. La première était qu'il était immortel et qu'il voulait en informer son interlocutrice avec un certain tact. la deuxième plus subtile et moins sure était qu'il avait eu connaissance son immortalité. Elle décida donc de jouer Elle aussi avec le double tranchant des sous entendus . Elle marqua un léger temps de pause avant de répondre.

-Donc vous êtes immortel... vous aussi ? Pendent qu'elle prononçait cette dernière phrase elle resserra ses mains, qui etait toujours sous son menton avec un sourire des plus carnassier, démontrant l'intérêt qu'elle avait pour ses nouvelles informations.

-D'un point de vue corporel, je n'ai pas ce problème là. Le phénomène qui m'as crée m'as doté d'une régénération cellulaire illimitée me permettant de traverser le temps sans prendre une ride. Mais d'un point de vue mental je ne peu me fier qu'a votre expérience personnelle. Es que je peu vous poser une question légèrement indiscrète; quel age avez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Dim 4 Sep - 0:29

-Donc vous êtes immortel... vous aussi ?
- N'est-ce pas évident ?
-D'un point de vue corporel, je n'ai pas ce problème là. Le phénomène qui m'as crée m'as doté d'une régénération cellulaire illimitée me permettant de traverser le temps sans prendre une ride. Mais d'un point de vue mental je ne peu me fier qu'a votre expérience personnelle. Es que je peu vous poser une question légèrement indiscrète; quel age avez vous?
Régénération cellulaire illimitée ? Cette mutante était un cancer sur pattes selon ses dires. Un milliers de questions affleurèrent à la surface de l'esprit du démon : comment ses télomères supportaient ? Comment s'agençait son activité apoptotique ?
L'heure n'était pas encore celle des réponses.
- Je semble être un vigoureux quarantenaire, mais je trouve plutôt bien me porter pour presque six cents ans d'éxistance. Cette question n'est en rien indiscrète Lady de Winter, on n'atteint pas mon age en partant en croisades contre ses cheveux blancs.
Tout en exhalant la fumée de sa pipe par le nez, Ra's gratifia son interlocutrice d'un sourire éclatant. Le fait que cela faisait bien longtemps que ce n'était plus ses dents à lui qu'il exhibait, elle n'était pas sensée le savoir.
Embrassant du regard la terrasse, Ra's tira une autre bouffée sur sa pipe. Le temps qu'il la souffle, nimbant de volutes blanches l'espace au dessus de leurs têtes, il avait formulé sa prochaine question.
- A mon tour de vous poser une question indiscrète. Vous êtes PDG de Pygmalion, actionnaire principale, et j'imagine que vous prenez à cœur les intérêts de votre entreprise. J’imagine également que vous êtes assez maligne pour avoir fait de vos intérêts un but à atteindre pour chacun de vos employés. Mais à quel point êtes vous protégée des fluctuations des marchés et de l'ambition de vos subalternes ? Savent-ils pour qui ils travaillent ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   Dim 4 Sep - 11:32

- A mon tour de vous poser une question indiscrète. Vous êtes PDG de Pygmalion, actionnaire principale, et j'imagine que vous prenez à cœur les intérêts de votre entreprise. J’imagine également que vous êtes assez maligne pour avoir fait de vos intérêts un but à atteindre pour chacun de vos employés. Mais à quel point êtes vous protégée des fluctuations des marchés et de l'ambition de vos subalternes ? Savent-ils pour qui ils travaillent ?

-ah finalement il s'y intéresse un peu a ma... "P.M.E."Songea t' elle narquoisement

-Il n'y a que quelques rares personnes qui savent réellement qui je suis et 99,9% pensent travailler pour le précédent PDG, Tobias, qui m'est totalement dévoué comme le 0.1% qui reste. Quand aux personnes qui connaissent mon existence cela doit toucher 5% de ma société. Ma création n'est hélas pas passé inaperçue.

Elle rit légèrement de cette dernière déclaration puis repris son serieux.

Voila pour l'ambition de mes subalternes. En ce qui concerne le point où je suis atteint par les fluctuations des marchés... c'est assez indiscret. lui répondit elle amusée.

[merci ras pour ce superbe rp ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on a l'éternité devant soit...[privé : Ras Al Ghul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Devoir de Sortilèges ou comment ne pas rougir devant une aussi jolie fille ? [PV Olivia E. Fowler - Samaël Smith]
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» Heath t'es moche tu pues tu sens la morue et quand j't'ai vu j'ai cru voir un cul mais non ce n'était que toi devant moi.
» Qu'importe que le vent hurle, la montagne jamais ne ploie devant lui. ? BETH
» « Dans la vie tu as deux choix le matin : soit tu te recouches pour continuer à rêver, soit tu te lèves pour réaliser tes rêves »|| COLOMBE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Depths :: Rues de Gotham City-