RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Ven 26 Aoû - 2:17

Alice avait suivi à la lettre les instructions du Chapelier; elle s'était débrouillée pour trouver du vernis à ongle vert, du bleu, et du violet. Elle s'en était mis sur les ongles, de façon à joliment varier les couleurs. Elle s'était procuré du maquillage et s'était maquillée comme à son habitude : des traits noirs prolongeant ses yeux, et sa bouche en un sourire qu'elle trouvait plaisant. Et un peu de rose sur les joues. Elle avait trouvé son costume dans la prison de Blackgate, elle s'était aidée de ses hommes de main, qu'elle avait ensuite dépouillés de leurs armes, car elle n'avait pas l'intention de se pointer seule chez le Joker.
Les débiles étaient toujours habillés de l'espèce de pyjamas qui servait de costume représentant Blackgate, mais elle ne pensait pas que les autres Clowns en tiendraient compte. Elle s'était adressée aux débiles de cette façon :

_« Okay, les gars ! On va aller faire un tour du côté de chez Monsieur Joker. Je ne sais pas vraiment si il est en forme en ce moment, mais je pense qu'il devrait bien nous accueillir. Par contre, les mecs...

Elle se frotta les yeux d'un air déçu en soupirant.

_- Allez vous changer. Sérieux. Comment voulez-vous qu'il essaie même de vous apprécier alors que vous portez ces vêtements-là ?

Les deux débiles échangèrent un regard ahuri et observèrent leurs vêtements. L'un d'eux prit la parole, abruti.

_- Euh, Patron ?
_- Oui, Hank ?
_- Ils sont pas bien nos habits ?
_- Non, Hank. Tu veux savoir pourquoi ?

Il hocha la tête.

_- Tout simplement parce que c'est la honte, de porter ces vêtements. Parce qu'on c'est fait arrêtés comme de pauvres putain d'amateur ! haussa-t-elle la voix, énervée.

Hank la regarda sans bouger, bouche ouverte, en respirant fort. Comment pouvait-elle travailler avec de tels handicapés mentaux ? L'autre leva la main. Alice respira à fond en fermant les yeux.

_- … Bob ?
_- Pourquoi on va voir le Joker ?
_- On y va pour lui demander si il peut nous aider à récupérer le Lynx. Et si on peut travailler pour lui, le temps de quelques semaines, afin de se refaire. On va lui demander si on peut lui rendre des services.

Il baissa lentement la main en soupirant.

_- Quoi, encore ? s'énerva Alice.
_- ... Non, rien.
_- Tu es sûr, Bob ? Tu n'as rien d'autre à ajouter, vraiment ? Parce que si tu ouvre une seule autre fois la bouche...

Il essaya de parler mais elle l'en empêcha en lui coinçant la mâchoire avec sa main droite.

_- Je disais; si tu OUVRE la bouche, si un seul PUTAIN de son s'échappe de ta gorge, même par mégarde, je te fous une balle en pleine tête, et ça fait mal. Très mal. Et tu ne t'en relèvera jamais, Bob. Parce que ta tête en explosera ainsi que ton cerveau. Tu m'a bien compris, crétin ?! »

Il hocha la tête sans mot dire. Il avait donc bien compris.
Elle s'était ensuite préparée, et avait attaché ses cheveux en une natte assez haute, et bien faite. Leur nouveau repaire, pour l'instant était un coin du pénitencier de Blackgate. Un bon coin, plutôt bien caché. En attendant de rentrer à Gotham. En fouillant dans les affaires des flics qui avaient quittés Blackgate précipitamment, Alice trouva une jolie veste en cuir, qu'elle mit de suite après l'avoir examiné. De sorte à ne pas avoir de surprise. Pas de flingues, un taser, qu'elle avait rangé dans un tiroir, et un vieux mouchoir. Dégueulasse pensa-t-elle. Elle le jeta dans le coin où on avait entassé un petit tas de morts, et n'y fit plus attention. Par contre, l'odeur était insupportable. Il fallait qu'ils déménagent de cet endroit pour trouver une jolie planque dans Arkham City. Elle devait contacter ce fameux agent immobilier qui s'occupait de trouver des planques pour les criminels, mais ne connaissait pas son numéro. Tant pis, elle allait devoir faire avec cet endroit pendant un bon moment. Peut-être que le Joker lui viendrait aussi en aide pour ce problème.
Elle se dirigea alors sur le chemin que lui avait indiqué le Chapelier, accompagnée des deux débiles : Bob et Hank. Jongo avait dû réussir à s'échapper. L'enfoiré. Elle était certaine que rien ne pouvait lui arriver dans le cas où elle n'était pas seule. Rien ne devait lui arriver. Et rien ne lui arriva. Elle s'arrêta à un endroit où des lumières rouges clignotaient un peu partout. Des snipers, m'a-t-il dit. Et aperçu un homme vraiment très grand qui devait bien garder l'endroit, sans aucun doute. Elle se plaça devant lui et lui fit un "coucou" de la main. Il baissa les yeux, sourcils froncés.

_« Bonjour, j'aimerais parler à Monsieur Joker. »

Elle dit cela d'un ton correct et sympathique, et en même temps sérieux. L'homme l'attrapa par le col de la veste en cuir et la tira vers lui en la soulevant quelque peu. Elle leva les mains et les agita vivement en lui ordonnant sèchement de la lâcher, et en montrant ses hommes de mains, qui à eux deux étaient plus lourds que lui seul. Il la lâcha donc, et les mena jusqu'à l'intérieur du repaire du Joker.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Ven 26 Aoû - 11:57

Les hommes du Clown étaient nombreux, ils ramenaient quelques gugusses, dont une fille pour grossir les rangs de l'armée du Clown. C'était donc avec un certain flegme, que les hommes du Clown, présentèrent les nouveaux élus à Gappy. Le Nain préféré du Clown, véritable peste ennuyante et complice des blagues de son maitre.

Gappy - "Qu'amenez vous au Prince des Clowns, bande de larves ?"

Dit le nain d'une voix pénible aux oreilles. Il jaugea la fille surtout, avec un sourire plutôt malsain. Gappy était une petite ordure, qui aimait les femmes et l'alcool. Mais il n'était rien sans le Prince du Clown, sans lui, il serait encore dans un égout, sans joie de vivre. Mais c'est alors que vint le Joker ..."

Spoiler:
 
- "Aaah Enfin ! De nouveaux et séduisantes recrues dans notre armée de Clowns psychopathes et joyeux."

Et c'est ainsi qu'apparut le Joker, entouré de deux gardes bien armés. La joie de vivre se lisait sur son visage, ou la joie de vouloir posséder de nouvelles victimes. Bien entendu, le Clown avait de quoi rester dubitatif quand de nouvelles têtes faisaient leur apparition chez lui.


- "Alors comme ça on voudrait rejoindre l'armée des Clowns ? Il n'y a qu'un seul test. Si vous arrivez a battre mes gars, je pense qu'on vous fera une petite place parmi nous. Vous serez très content d'être la, croyez moi. Ce sera déjà une chance si vous restez en vie ... LES GARS !"

Trois types sortirent du rang. Gueules de clowns, ils se dirigeaient, sans arme vers le trio de jeunes qui venait rejoindre le camp du Clown. Un très bon exercice.


Dernière édition par Le Joker le Ven 26 Aoû - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Ven 26 Aoû - 15:28

Trois hommes firent leur entrée. Il fallait les battre... d'accord. Mais Alice n'était pas très expérimentée en baston. Elle laissait toujours les autres faire pour elle. Elle allait quand même essayer car c'était certainement le seul moyen de convaincre le Joker. Ces derniers temps elle avait quand même pris le temps de s'entrainer. Il ne fallait pas qu'elle se rate. Elle n'avait pas d'arme, mais le seul fait d'être une femme pouvait peut-être être un atout ? En fait, non. Un des clowns se rua vers elle en hurlant, heureusement pour elle il n'était pas armé, et Alice l'évita de justesse en poussant un léger cri. Elle se retourna en regardant ce type, et commença à rire. C'était plutôt amusant, en fait. Pendant qu'il se tenait prêt à recourir vers elle, elle chercha du regard quelque chose qui pourrait l'aider à lui faire mal, parce que la seule force de ses poings n'allait rien lui faire. Elle trouva une barre de fer, juste là, aux pieds du Joker. Elle l'observa longuement et se précipita dessus, l'empoigna et alla frapper le clown baraqué qui courrait maintenant vers elle. Elle le frappa en plein dans la gorge et il perdit l'équilibre, puis tomba en arrière.

"Wahou !"

Cria Alice, pas mécontente d'elle. Les deux débiles affrontaient les deux autres clowns, chacun le sien. Et ils ne se débrouillaient pas trop mal. Alice, elle, approcha lentement du clowns maintenant à terre, et commença à le frapper avec la barre de fer, sur le ventre. Curieusement, il se releva et lui attrapa la gorge, ce qui la fit lâcher sa barre de fer. Les deux débiles avaient mis à terre les clowns qui s'attaquaient à eux, puis s'étaient retournés pour regarder comment Alice se débrouillait.

"Putain de... Ah ! Les gars... AIDEZ-MOI BORDEL !"

Elle commença à frapper le clown qui la soulevait en l'étranglant simultanément. Les deux débiles se ruèrent vers eux et firent tomber le clown. Il tomba sur Alice, en fait. Elle oublia de respirer pendant quelques secondes, puis reprit sa respiration et ordonna aux débiles de lever le clown. Une fois fait, elle reprit la barre de fer et se dirigea vers lui en souriant. La barre de fer bien en main, elle se prépara physiquement à détruire la tronche du type que ses hommes de main avaient levé. Elle le frappa violemment à la tête, très violemment. Et sans même attendre qu'il respire, elle le frappa entre les jambes, avec la barre de fer. Très violemment aussi. Non seulement ce gars allait avoir un vrai gros mal de crâne ces prochains jours, mais il n'allait plus jamais avoir d'enfant. Elle le frappa ensuite sur le thorax. C'était comme au ralentis. Elle se sentait forte, puissante, supérieure. Même avec l'aide de ses gars, elle avait quand même réussi à battre un type du Joker. Elle gardait la barre de fer en main, et ordonna aux débile de lâcher le clown, qui tomba mollement à terre. Puis retourna son regard vers le Joker, légèrement essoufflée.


Dernière édition par Alice Lew/Lilee le Mer 7 Sep - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Ven 26 Aoû - 22:09

Qui y'avait il a dire ? Le Joker frappa dans ses mains pour saluer la prestation de la gamine. Elle avait du courage oui. Une jeunette qui se frottait au prince des Clowns pour se faire une image. Le Joker s'approcha d'elle et la prit au visage avec sa main droite, il la jaugeait, avec un grand sourire effrayant. Puis il la relâcha.

- "Pas mal pour une petite. Tu cherches du travail donc. Qui as tu vu avant moi ?"


Demanda le Clown, on ne savait jamais. On pouvait tomber sur des abrutis ou des espions. Il fallait donc être certaine. La seconde épreuve était plus atroce. Le Clown dévoila derrière un rideau rouge, une jeune fille, une espionne qu'il avait chopé. Asuras ? Double Face ? Qu'importe ! Elle mourrait pour son espionnage.


- "La deuxième épreuve c'est la loyauté. Bute moi cette connasse, et ensuite on parlera de femme à Clown."


Dit il le regard emplit de joie. Elle allait commette un point de non retour. La mort gratuite d'une victime d'Arkham City. C'était d'un réjouissant, et la jeune Alice ne connaissait pas encore la chute de la blague, c'était ça la belle blague du Clown. Un humour psychotique a souhait, magistralement joué. C'était une pièce de théâtre, et le Joker en était le Molière, Gotham son théâtre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Sam 27 Aoû - 0:34

Elle se sentit fière d'elle quand le Joker l'avait applaudie. Elle sourit en se redressant. Puis il attrapa son visage avec sa main droite et l'observa un court instant. Elle regardait son sourire terrifiant. Elle l'aimait bien, ce sourire, en fait. C'était la preuve même de sa folie. Ses rides et ses dents jaunes, ces blessures un peu partout sur son visage... Il avait vraiment l'air d'un taré. Un putain de taré et plutôt insensible. Il lui demanda qui l'avait envoyé, et sans même qu'elle ai le temps de répondre, il lui montra une jeune fille derrière un rideau rouge. "Bute moi cette connasse" avait-il dit. Euh... Elle voulait bien, mais comment ? Pas d'armes, rien. Elle observa les alentours, tranquillement. Tuer quelqu'un, elle s'en fichait royalement. Depuis la mort de Jester, c'est ce qu'elle faisait continuellement. C'est à peine si ça lui faisait plaisir, en fait. Elle se retourna vers les hommes de main du Joker, sans émotion dans le regard.

"Un flingue ? Quelqu'un ? Non ? Bon..."

Elle claqua des doigts et ordonna à ses hommes de chercher une arme. Bob se ramena avec un petit flingue, encore chargé. Elle le prit en main, et reposa son regard sur le Joker.

"Après on parlera ?"

Elle soupira, et pointa la jeune fille avec l'arme que lui avait procuré Bob. Son cœur battait assez vite. Elle respirait fort. Il fallait faire ça et ensuite, elle pourrait certainement parler au Joker. Mais elle connaissait un peu sa personnalité. C'était un menteur avant tout. Elle allait buter la fille, la "connasse" et verrait bien ce qui se passera ensuite. Elle la regardait bien dans les yeux. Cette jeune fille avait peur, c'était compréhensible, elle allait mourir, et très bientôt. Dans quelques secondes. Dans quelques secondes, elle ne respirera plus. Dans quelques secondes, une marre de sang coulera de son corps. Dans quelques secondes, Alice appuiera sur la gâchette. Alice pensait quand même qu'elle était désolée. Il n'y aura pas de retour en arrière. Elle n'hésita pas, malgré tout. Mais attendit un long moment avant de tirer. Puis fit le geste fatal. La jeune femme cria et s'écroula à terre, suivie par le sang qui s'écoulait de son corps.


Dernière édition par Alice Lew/Lilee le Mer 7 Sep - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mer 31 Aoû - 21:26

Le Joker éclata d'un rire immonde lorsque la jeune fille tomba a terre, s'écroulant, raide morte. C'était ça la blague du Clown, la mort d'une jeune fille innocente, qui ignorait les turpitudes d'Arkham City. Elle ne l'avait pas vu venir celle la, c'était ça la blague ! Il frappa dans ses mains gantées de blanc et dit d'une voix fluette.

- "Tu viens de tuer une innocente jeune fille, félicitations, tu entres dans la catégorie Tueuse débutante avec médaille d'or. Maintenant, il faut atteindre le cap Psychopathe, mais la, faut un vrai carnage."

Le Joker claqua des doigts, et un de ses hommes apporta le champagne pour célébrer ça. Le Joker en versa dans deux flutes et jeta le reste du champagne sur la morte.

- "T'es morte et c'est chouette hein chérie ? Faut fêter ça !"


Dit il en jetant le fond de la bouteille et en la cassant sur le rebord de la table. La bouteille cassée, le verre, était devenue une arme tranchante. Le Clown passa délicatement la lame sur sa joue, un sourire qui se dessinait comme toujours. Il regarda amusé la jeune fille et passa la bouteille sous la gorge de la fille, pour s'éclater. La jeune Alice devait connaitre la peur, et les risques du boulot.


- "Alors, chérie. Il parait que tu veux un poste chez moi hein ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mer 31 Aoû - 22:14

C'était finalement un sado-masochiste. Et la fille qu'elle avait tuée était tout simplement innocente. Ah ? C'était tout ? Alice avait déjà tué un petit paquet de gens innocents depuis la mort de Jester, alors ce n'était pas un problème. Il cassa une bouteille de champagne vide, que lui avait apporté un clown, et se griffa la joue. C'est bien ce qu'elle pensait : un sado-masochiste. Il plaça alors la bouteille brisée sous la gorge d'Alice. Elle recula d'un pas, déjà terrifiée. Il était capable de tout, cet homme-là. Merde. Il va me tuer ? Finalement elle décida de ne pas trop bouger. Un geste brusque et... et le sang coulerais encore. Mais cette fois ce serait le sien. Aïe. Elle le regardait dans les yeux. Une expression étrange animait son regard. Un taré. Un bon gros taré. Cette lueur, elle l'avait remarquée dans les yeux de Jester. Mais beaucoup moins forte.

- "Alors, chérie. Il parait que tu veux un poste chez moi hein ?"

Elle resta silencieuse pendant quelques secondes, observant son regard. Puis se dit que si elle restait trop longtemps sans parler, il lui trancherait la gorge.

"Je... oui. Le Chapelier m'a conseillé de venir vous voir. Je... j'étais l'amie de Jester. J'aimerais... J-j'aimerais récupérer mon Lynx à Gotham et ensuite je pourrais travailler pour vous. Enfin, si ça marche comme ça... chez vous... ?"

Réponse un peu floue, mais certainement que le Clown comprendrait. Du-moins elle l'espérait. Elle était moins sûre d'elle tout à coup. Il la pointait quand-même avec... cette bouteille cassée. Sa vie était en danger, mais à partir de maintenant, elle le serait toujours. En tous cas, si le Clown décidait de ne pas la zigouiller sur place. Elle affichait soudain un léger sourire. Situation ironique, finalement. Elle ne pensait pas que cela prendrait une telle tournure. Elle espérait que bientôt, elle infligerait cela à d'autres gens. Elle l'avait déjà fait et espérait continuer encore longtemps. Ne me tuez pas, siouplaît. pensa-t-elle.

"... vous vous souvenez de Jester... ?"


Dernière édition par Alice Lew/Lilee le Mer 7 Sep - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Lun 5 Sep - 20:31

- "Chérie !"

Dit le Joker avec un entrain dans la voix, lui redonnant une nouvelle occasion de jouer avec la vie d'une jeune fille et de ses deux balourds de camarades. Le Clown avait connu de nombreux hommes de main, mais la plupart n'avait pas survécu, ou l'autre était en fuite.


- "Si je devais me rappeler des noms de tous mes hommes, je serais devenu fou, or je le suis déjà, donc je ne prend pas ce risque. On peut attraper les maladies deux fois Hé Hé Hé !"

Dit il en éclatant d'un rire court et bref. En fin de compte, le Joker se moquait de Jester et d'autres abrutis bornés qui voulaient se faire un nom en bossant pour le Clown. Tout ce que voulait le Joker c'était d'arracher à Gotham son bon côté, de la laisser dépérir, et de prendre direction de SA ville. Il regarda attentivement la jeune fille, en sortant une lame de rasoir.


- "Qu'est ce que la vie pour toi, ma petite ?"

Dit il avec un accent étrange dans la voix. Comme s'il pourrait donner quelques vérités de sa vie d'autrefois. Peut être des confidences ? Ou bien allait il initier sa nouvelle apprentie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mer 7 Sep - 19:27

Il sortit une lame de rasoir. D'où, elle ne savait pas. Qu'est-ce que la vie pour elle ? Une salope. Tout simplement une salope. Une chose ou une femme qui jetait son dévolu complètement aléatoirement, donc sur n'importe qui. Une salope profiteuse. Elle tue et donne la vie au hasard. Elle baise le monde avec ses conneries. Ses conneries, c'est par exemple les maladies, les cancers, les tumeurs. La vie est une salope vengeresse et criminelle, de plus.

"J'ai plusieurs idées sur la question, en fait...

Elle attendit quelques secondes. Elle n'allait tout de même pas dire qu'elle pensait que la vie était une salope. Peut-être, adoucir le mot ?

- Je pense que c'est d'abord une vengeance. Après, des insultes me viennent à la tête à son sujet. Mais c'est peut-être un peu vulgaire..."

Elle restait aux côtés du Clown. Elle n'avait pas le choix. Il ne fallait prendre aucun risque. Ne pas faire de geste brutal. Si il envoyait des coups, il fallait encaisser. Il devait certainement la tester. Il était capable de tout, et était connu pour ça. Elle allait rester là, et attendre une réponse de sa part. Ou un geste. C'est finalement aussi une forme de réponse. Comment cet homme-là était devenu ainsi ? Question à éclaircir, c'était certain, et c'était aussi impossible à découvrir par soi-même. Elle n'allait lui poser aucune question, par peur de le froisser et qu'il la tue. Ouais, cet homme était un monstre. Mais il avait une apparence sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Jeu 8 Sep - 16:45

Le Joker l'écoute, le peu de paroles qu'elle avait dit confirma son idée sur la question, mais à l'évidence, elle n'avait jamais ressentie l'idée d'une vraie vie pourrie. Elle n'avait jamais eu de journée pourrie qui l’amènerait dans un état second, dans la folie elle même. Selon le Clown, elle était encore trop saine, et n'avait pas perdu la boule. Il fallait corriger dès a présent ce détail. Le Clown approcha, son rasoir en main, il se tenait derrière la fille, et passa la lame si près de son cou, il fallait qu'elle écoute doucement ce que le Joker avait a dire.

- "Moi ... Je crois qu'il ne suffit qu'une seule journée pourrie de trop pour transformer le plus sain des hommes en monstre. Pour ma part, c'est arrivé ! Et je suis devenu complètement fou, mais tu vois ... Cela se mélange dans ma tête, parfois je me remémore une histoire, et demain ce sera l'autre. Je ne suis plus complètement moi même depuis que j'ai une peau blanche et des cheveux verts. La vie n'est qu'une immonde blague. Tout ce que en quoi tu peux lutter, croire, défendre ... Une monstrueuse blague, et je suis très bien placé pour en parler. Mais tu sais quoi ? J'ai envie que tu ais toi aussi une journée pourrie. Je veux te rabaisser a mon niveau, je veux que tu éprouves, comme moi, ce que j'ai ressenti lorsque j'ai perdu ma femme enceinte dans un accident domestique et mon visage, tout cela le même jour."

Puis il retira la lame du cou de la jeune fille. Il rangea a sa ceinture le rasoir. Il se délectait de l'état second de la jeune fille. Elle avait tué une innocente, mais il en faudrait beaucoup plus pour la briser, pour ensuite reconstruire une entité chaotique et désespérée. Qu'elle sombre dans la folie, et tout sera beaucoup mieux. Elle doit voir la vérité.


- "Je vais t'aider a oublier la réalité, et t'offrir un monde d'hallucinations perpétuelles. Moi y'a des années que j'ai arrêté de toucher à la réalité, ça me pourrissait mes hallucinations !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mar 25 Oct - 1:55


Une blague. La vie n'est qu'une immonde blague. C'est ce qu'elle avait toujours pensé.

"Une immonde blague, et la chute fait toujours mal... tellement mal..."

Soudain, elle avait le regard vide. Elle avait dit ça d'une voix très faible. Elle se remémorait des instants de sa vie passée. Notamment la mort de Jester. Tout ce sang, les coups de feux. Les hommes, ces cambrioleurs de seconde zone qu'elle avait assassinés sur le coup de la colère, pour se venger, car ils avaient tué le seul amour de sa vie. Le seul amour qu'elle aura jamais. Elle se remémorait soudain tous les enfoirés qu'elle avait buté. Pour la bonne cause ? Pour sa bonne cause, c'était tout. Lorsque le Joker se plaça derrière elle et fit frôler la lame de rasoir contre sa gorge, elle ressentit un frisson. Peut-être devenue sadique, à cause de tous ces meurtres qu'elle avait commis. Sa journée pourrie, elle l'avait déjà vécue, et c'est cela qui avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui. Pas besoin du Clown pour le savoir. Pas besoin d'une autre journée du genre. Sa vie, elle allait la consacrer à pourrir celle des autres. Elle tourna la tête vers le Joker. Son regard toujours vide cherchait peut-être un certain réconfort. Mais elle ne l'aurait pas. Adieu, confort. Adieu, amis. Adieu... Jester. Mais bonjour pognon ! Bonjour victimes ! Bonjour massacre !
Par contre, il ne fallait pas oublier le Lynx. Récupérer le Lynx, et tout ira pour le mieux. C'était une arme indispensable, et la seule chose à laquelle Alice se permettait de s'impliquer émotionnellement.
Son regard s'emplit de nouveau et elle tourna son corps entier, pour se retrouver bien en face, à nouveau, du Joker. Elle claqua des doigts pour que les deux débiles viennent aussi auprès d'elle. Ils étaient plus grand qu'elle, mais elle positionna ses mains sur leur cou, à chacun, puis y planta ses ongles, et mis une certaine force à leur faire baisser la tête, pour qu'ils soient inférieurs à elle.

"Bande de cons..." marmonna-t-elle pour les débiles. Puis, plus fort, pour le Joker : "Ces deux-là aussi ont besoin d'une éducation. Il faut qu'ils soient un peu plus obéissants et beaucoup moins cons !"

Elle ne vit pas apparaitre le sang dans la nuque des deux débiles, mais il y était. Les deux imbéciles gémissaient de douleur.

"Faut faire quelque chose pour eux, ou alors vous me les prenez... moi, je ne peux plus les supporter."

Elle eut l'air calme, tout d'un coup. Sa tête était baissée elle aussi, elle regardait Hank et Bob souffrir, et ça lui faisait plaisir. Ca faisait longtemps qu'elle voulait le faire mais elle avait peur qu'ils l'abandonne. En y réfléchissant, ils étaient tellement cons qu'ils ne feraient jamais rien pour quitter leur boulot. Pourquoi ? Ils n'allaient jamais en trouver un autre, logique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mar 25 Oct - 16:44

Le Joker observa en détail les deux gros balourds, son grand sourire sur le visage, comme d'habitude. Marqué par les différentes guerres et autres confrontations. Ce soir, c'était recrutement, et lorsqu'il se mit à la taille des deux gaillards, le Clown les examina, dentition, muscle, force. Comme l'aurait fait un ancien maitre qui jugeait les esclaves du temps de l'esclavage. Le Joker ne voyait la que de la chair à canon, rien de plus. Plus on avait d'hommes, plus on était respecté et ça, c'était la loi d'Arkham City. Le Joker siffla et tout à coup, une ombre parue, un colosse manchot, armé d'une masse.
Spoiler:
 

Le colosse ne répondit pas, il s'avançât devant le Joker, s'inclina devant son patron et cogna de son marteau Hank et Bob qui se rétamèrent sur le sol. Ouch, ça devait faire mal. Le Joker s'accroupissait vers les deux hommes et jugea leur état.


- "Pas encore mort ? Bien ! On va pouvoir faire quelque chose de ces deux gars la ! Emmenez moi ces deux clowns à l'infirmerie et jetez les dans l'arène ! Qu'ils meurent ou non, ça m'est bien égal ! Ha Ha !"

Les deux hommes furent envoyés dans ce que l'on appelait l'infirmerie, mais c'était surtout la salle de boucherie du clown. On retirait une dent, un doigt, histoire de marquer la défiguration, dans le cas de ces deux la, on retirerait ou le nez ou un bras, histoire de leur faire comprendre la dure loi de la nouvelle ville d'Arkham.

- "J'espère que le lieu te plait, car tu vas y rester pendant un moment. Voici ton maquillage et ton flingue attitré."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mar 25 Oct - 17:23

Elle leva la tête vers le Clown, affichant un large sourire. Un flingue attitré ? Génial ! Et de la part du Joker, en plus ! C'était la grande classe. Elle ne savait pas ce qui allait advenir des deux débiles, mais à vrai dire, elle s'en fichait royalement. Ils ne lui avaient jamais servis à grand chose. Qu'ils les massacrent, qu'ils les tuent ou les torturent, ce sera bien fait pour eux. Adieu, les débiles. Adieu, bande de cons incapables ! Et bonjour flingue attitré !

"Oui, l'endroit est... bien." Elle prit le maquillage et le flingue, qu'elle coinça dans sa ceinture. Et maintenant ? Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Elle allait certainement devoir subire quelques agressions des autres gars du Joker. Elle allait devoir leur montrer qu'elle n'était pas une simple greluche. D'ailleurs, la preuve en était que le Clown l'avait acceptée et amenée dans les rangs.

Elle se balada un peu, pour découvrir un minimum les lieux et surtout trouver un miroir. Elle en trouva un fragment et commença à se maquiller. Un petit trait par ci, un autre par là... rouge à lèvre, traits horizontaux pour prolonger les yeux. Un peu comme d'habitude, mais plus coloré. Elle s'était d'abord coloré la peau avec le maquillage blanc.

Elle sentait des regards sur elle, mais n'y faisait pas attention. Elle reposa son regard sur le Joker, qui curieusement la regardait aussi, ne perdant pas son sourire terrifiant. Elle resta silencieuse pendant une minute.

"... Et maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mar 25 Oct - 17:32

- "Maintenant ? Mais pour le moment tu attends et tu te bats, mon petit jouet. Tu attends bien sagement ton tour et tu essayes de dégommer quelques uns de ces gaillards. Harley Quinn y'arrive, tu ne devrais pas avoir de gros gros problèmes. Ils sont tous abrutis, mais je les aime bien."

Le Clown observait toujours, avec un vague intérêt, les combats dans l’arène. Non seulement il fallait que ses hommes soient de bons tireurs, mais qu'ils aient l'avantage du corps à corps. Sinon, cela ne servait a rien. De plus, dans Arkham, il y'avait très peu d'armes et il fallait compter sur les gros balourds bien costauds pour le travail.


- "Allez les gars ! Montrez moi ce que vous valez ! Continuez à vous battre, je vous promet à tous, pour bientôt, une énorme bataille. Vous boirez le sang de ces pucelles d'Asuras !"

Dit il de sa voix la plus colérique dans le micro qu'il tenait. Il s'en retourna sur son balcon. L'avenir de Lilee, 8 Pool et du Sphinx était tracé désormais dans le sombre masque de la comédie du Joker. Les combats continuaient, toujours et encore, animés par une soif de guerre et de violence.
Le Joker appréciait ces spectacles, tout ce sang versé à sa cause, c'était magnifique, si beau, si puissant. Et bien sur, il fallait s'assurer de la victoire dans Arkham City. Renverser Pandora sera la plus belle des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mar 25 Oct - 22:36

Lilee se dirigea alors vers l'arène. Il fallait qu'elle se batte. De toutes façons, elle en avait l'intention. Elle devait s'entraîner, de plus. Discrètement, sans qu'on la voie, (en tous cas, pas les baraqués du Joker), elle prit une barre de fer, de la taille de son avant bras, et la cacha derrière son dos. Pas question de se faire mettre en pièce par ces Clowns ! Elle faisait partie de la bande à Joker, à présent, et en tant qu'une des seules femmes du groupe, elle devait se montrer forte. Voire, plus forte que les hommes.
Entrée dans l'arène, la bataille commence. Un bon gros tas de bonhommes se battent, sans raison, jusqu'à la mort.

"Wow, c'est quoi, ça ?"

Cinq clowns la regardaient soudain fixement, ils la regardaient avec de grands yeux ouverts (pour ceux qui avaient les deux), et commençaient à s'approcher lentement d'elle. Cinq. Aïe. Ca allait être difficile.

"Putain de bordel..."

Deux d'entre eux se mirent à courir en sa direction, comme ayant pris leur élan, mains en avant. Elle les esquiva de justesse et, sortit la barre de fer de son dos, pour cogner directement un des deux gars sur le dos, et l'autre sur le crâne. Elle se retourna vers les trois autres. Curieusement, c'était comme un flou autour d'elle. Elle affichait un certain sourire. Un sourire sadique. Dans un élan de violentes pulsions, elle leva la barre de fer, vivement, pour la faire cogner le menton du gars en face d'elle, un Noir, qui recula, et se tint la mâchoire. Elle s'apprêtait à cogner une nouvelle fois, le mec à sa droite, un borgne, mais quelqu'un derrière elle l'emprisonna en ses bras, et lui bloqua tous mouvements des bras. Elle gesticula, tenta de s'échapper. Pas moyen de sortir ses bras de l'emprise de ce rustre. Un clown, qui se battait ailleurs, arriva et chopa le Noir, puis commença à le cogner.
Ca bagarrait dans tous les coins. Les trois clowns qui restaient (ceux qui en voulaient à Lilee), s'approchèrent. L'un d'eux avança sa main vers sa poitrine. D'un geste brusque, Lilee enfonça son pied droit dans son nez.

"Me touche pas... CONNARD !"

Elle mordit avec une force inouïe le clown qui la tenait prisonnière de ses bras et lui frappa violemment le menton avec sa tête. Il la lâcha, prit d'une douleur atroce. Elle en profita pour aller rechercher la barre de fer qu'elle avait dû lâcher quand le clown l'avait attrapée. Et PAF! elle frappa deux gars qui s'approchaient d'elle, y compris celui qui l'avait attrapée. La barre de fer cogne le clown qui lui-même vient cogner son confrère... et c'est le buuuuuuuuuut ! Oh c'est incroyable, ils sont tombés ! Ils sont tombés !

"DOMINOS ! HA !" Elle positionna soudain la barre de fer dans ses deux mains, à l'horizontale, et se mit à courir en direction d'un d'eux et...

On entendit un bruit étrange. Entre le craquement et l'éclaboussure. La barre de fer avait percé l'abdomen du clown. Le temps s'arrêta. Le temps ralentit, plutôt. Les bruits et les cris autour se faisaient sourds. Adieu, pauvre con. Dit bonjour à Victor, de la part de Lilee. Un filet de sang atterrit sur le visage d'Alice. Elle ferma les yeux, toujours en courant. Le clown cria. Un long cri, grave. Interminable. Elle avait touché un organe vital.
Elle s'arrêta de courir. La scène se passait comme au ralenti. Elle retira la barre de fer de l'abdomen du clown, et le sang gicla de plus belle. Elle se baissa, et le sang vint éclabousser la tête des gars qui étaient derrière elle, les aveuglant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mer 26 Oct - 18:25

Depuis son estrade, l'Empereur du Crime et des Clowns de Gotham City admirait les performances de sa nouvelle recrue. Elle avait du cran la petite, et elle n'avait pas peur d'y aller de main morte. C'était une bonne recrue pour l'organisation. Une très bonne recrue. Le Joker souriait de son grand sourire rouge sang. Les nez fracturés, le sang qui coulait, tout ça c'était magique, comme si le Père Noël était arrivé avec un peu d'avance dans Arkham City.

- "Alors les gars ! On se fait battre par une fille ? Vous me décevez énormément ! Vous méritez ce qu'elle vous fait subir."

Dit il de sa voix railleuse. La jeune fille venait d'ouvrir le ventre d'un clown, le Joker se cacha les yeux, avec un grand sourire. L'homme s'écroula à terre, et un grand silence de mort s'empara de chaque combattant. Tous étaient horrifiés par ce spectacle. Pas le Joker, il venait de trouver un nouveau jouet très amusant à lancer pour Pandora. Une jeune fille qui n'avait pas peur de tuer et d'être tuée. C'était parfait.
Le Joker commençât a applaudir et se leva de son fauteuil, depuis son estrade.


- "Bravo ma grande, tu viens de me donner le sourire ..."

Dit il en sautant de l'estrade, récupéré par deux clowns juste en bas. Il s'avançât sur le ring, un grand sourire aux lèvres, et commençât a tourner autour de la jeune fillette. C'était maintenant le matraquage de l'âme qui commençait, cette espèce de propagande qui conditionnait l'être dans l'art du combat, développé chez les Marines dans l'armée Américaine.


- "Qui sert tu, petite poupée ? A qui obéis tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Ven 28 Oct - 23:59

Le clown était tombé à terre après que Lilee ait retiré la barre de fer de son abdomen. Merde, je l'ai tué. Elle le regardait, avec un regard vide, les yeux fixés sur le sang qui s'écoulait. Elle restait debout, la barre de fer en main. Merde... j'ai... j'ai pas fait exprès. Joker va me tuer... Puis elle entendit applaudir. C'était le Joker qui saluait sa prestation. Du beau spectacle, avait-il dû penser. Elle leva les yeux vers son nouveau patron, qui s'était lui-même levé.

"Bravo ma grande, tu viens de me donner le sourire …
- Je... j'ai pas... pas fais exprès..."
balbutia-t-elle d'une voix à peine audible, les yeux maintenant baissés, évitant le regard du Clown et tentant de se concentrer sur le sol ensanglanté.

C'est vrai, c'était un accident. Mais si cela rendait le Patron heureux, tant mieux. Un autre bon côté : les autres auraient peur d'elle à présent. Elle n'aurait plus peur de subir des agression de la part des clowns, de ses « collègues ». C'est elle, celle qui a massacré les gars et tué un mec à sa première entrée dans l'arène ! Tarée, j'te dis ! Le Joker s'approcha d'elle et commença à lui tourner autour, tel un vautour surveillant sa proie pour qu'on ne lui prenne pas, l'observant, sourire aux lèvres.

"Qui sert tu, petite poupée ? A qui obéis tu ?"

Elle resta un instant sans dire un mot, toujours un peu sous le choc. C'était étrange car, depuis la mort de Jester, ce sentiment ne lui était plus apparut. La culpabilité. L'horreur, oui ! Il lui fallait être absolument insensible ! Elle observa encore quelques longues secondes le corps du clown à terre, en sang. Toujours la barre de fer bien en main, elle dirigea lentement, très lentement, son regard vers le Joker, levant un sourcil dubitatif. A qui obéissait-elle ? C'était quoi, ça ? Encore un test ? Elle le regarda droit dans les yeux, histoire de voir, de deviner si c'était une blague, puis dit d'un ton peut-être trop sérieux :

"A vous, Patron. Je... suis à vot'service."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Lun 31 Oct - 21:01

La gamine était en état de choc, et elle répondait parfaitement aux attentes du Joker, de l'excellent travail tout ça, elle flanchait, n'arrivait presque plus a articuler correctement, elle perdait peu à peu pied dans la réalité et commençait a couler dans la folie. Les hommes clowns du Joker se turent, et quatre d'entre eux prirent le cadavre avant de le jeter dans une poubelle de la vieille usine, la ou on fourguait tous les cadavres qui finissaient mal.
Le Joker prit la jeune fille dans ses bras, et d'un sourire, il passa un couteau près des joues de la fillette.


- "Ce serait si drôle ! D'un coup, net, précis et fin, tu perds la vie dans le moment d'après. Mais tu sais quoi ? J'ai juste envie de défigurer ta jolie gueule d'ange. J'ai envie de te prouver qu'il ne faut pas un simple air normal pour survivre dans Arkham City ..."

Il claqua des doigts et chacun des hommes du clown enlevèrent leurs masques ou leurs maquillages. Certains avaient perdu un œil, d'autres avaient des cicatrices sur tous le visage, d'autre s'étaient coupés des doigts. Bref, c'était la le véritable serment d'allégeance à l'Empereur des Clowns. Le Joker lâcha la jeune fille et présenta chacun des hommes.


- "Lui ? Il a perdu son bras, voici monsieur Marteau, c'est lui qui a cogné tes deux potes. Lui, c'est Vinie la Vipère, il s'est arraché les cinq doigts de la main gauche pour moi. Lui, c'est Rocco, il s'est entaillé les bras et s'est fait de belles cicatrices ..."

Le Joker se retourna alors vers la jeune fille sur l'estrade. Il remonta près d'elle. Les troupes du Joker entourèrent le Joker et la jeune Alice. Tous scandaient un même et seul refrain "Entaille Toi". Tel était le mot d'ordre, tel était le slogan d'Arkham City, et Alice en porterait les marques. Des marques sanguinolentes, pures et vives, qui amèneraient cette gamine dans l'enfer de la folie, jusqu'au point de non retour. Sortant un rasoir de sa veste, le Joker le tendit à la jeune fille.


- "Fait moi un beau sourire ... Bien rouge, bien grand."

Dit il avant de sourire à la petite Alice, qui semblait, tant bien que mal, hypnotisée, et qui serait surement entrainée par l'hystérie et la frénésie du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Mar 27 Déc - 21:05

Alice regarda le cadavre du clown disparaître dans une benne à ordures trop crasseuse de la vieille usine. Elle sentit soudain les bras du Joker l'entourer, et regardant son visage souriant, elle plissa les yeux. Il l'a serrait dans ses bras ? C'était ça le Joker cruel et insensible dont elle avait entendu parler ?
D'un seul coup, un couteau se retrouvait près de sa joue, ce qui la ramena de suite à la réalité. Bonjour, Patron cruel et insensible.

"Ce serait si drôle ! D'un coup, net, précis et fin, tu perds la vie dans le moment d'après. Mais tu sais quoi ? J'ai juste envie de défigurer ta jolie gueule d'ange. J'ai envie de te prouver qu'il ne faut pas un simple air normal pour survivre dans Arkham City ..."

Elle ne bougeait pas, elle ne faisait que le regarder. Elle ne voulait rien faire qui puisse le contrarier. Elle entendit le clown claquer des doigts, puis retourna son regard vers les hommes du Joker, qui enlevèrent leurs masques et autres de leurs artifices qui cachaient leurs cicatrices et leurs blessures. Le Joker les présenta un par un, et raconta leur histoire, à chacun, après avoir lâchée de son emprise la pauvre Alice. Le groupe de clowns les entourèrent alors. De sa veste, son nouveau Boss sortit une lame de rasoir, qu'il lui tendit.

"Fait moi un beau sourire ... Bien rouge, bien grand."
dit-il tout sourire.

Elle le regardait droit dans les yeux, tremblante soudain, puis pris la lame entre ses doigts son cœur battant la chamade. Plus de retour en arrière. Son gros chat ne la reconnaîtra peut-être pas.
Elle regarda la lame pendant de longues minutes. Les autres autours d'elle, chuchotant ce refrain hypnotisant... "Entaille-toi, entaille-toi", poings levés, ils l'encourageaient à déchirer sa chair et sa peau.
Tremblante, en sueur, elle amena lentement la lame près de sa joue. Elle se coupa légèrement, involontairement, parce-qu'elle tremblait. La coupure lui fit un peu mal, juste un peu. Elle mis la lame à l'intérieur de sa bouche, sur sa joue, yeux fermés avec force. Et, en sueur et trop effrayée, elle fit un geste brusque, rapide. La lame trancha sa joue gauche. Elle émit un cri perçant, qui leur fit à tous se boucher les oreilles. Un cri de douleur. Se baissant simultanément. Le sang coulait, ne s'arrêtait pas. Tout se floua autour d'elle.

Elle tomba inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   Ven 30 Déc - 14:55

On emmena le corps de la fillette dans un coin reculé de l'Aciérie. Elle avait rejoint définitivement le gang du Joker. Parfait. Souriant comme à son accoutumée, on alla chercher des affaires pour mettre la jeune fille dans le coup. Pour qu'elle devienne une véritable membre à part entière de l'organisation criminelle du Joker.
Elle était étalée dans son lit, le Joker, lui, était sur un divan en face, sa jambe nonchalamment posée sur l'accoudoir, triant ses cartes tranchantes, une de ses armes magnifique.
Le médecin du Docteur Strange, qui était un très bon otage, et un des seuls que le Joker avait gardé en vie, le docteur Carter Nichols, spécialiste des maladies dans l'ancien asile d'Arkham.
Strange avait été généreux avec le Joker, pour lui permettre de se remettre rapidement et d'utiliser les bonnes drogues pour restaurer le Joker. Le docteur était en train de soigner la blessure, c'est à dire de coudre, sans anesthésie, la bouche ouverte de la jeune fille endormie.




- "Du beau boulot, Doc !"


L'homme en blouse blanche resta près de la jeune fille, ne se souciant guère du Joker. La petite patiente était pour ce docteur, une pauvre âme perdue dans un monde qu'elle n'aurait jamais dut se permettre de franchir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec le Prince des Clowns [Le Joker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Mariage du Joker [Sur Invitation]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Dansker, Le joker accompagné de son ami Tik-Tik [finit]
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Outer :: Zone industrielle :: Aciérie Entreprises SIONIS-