RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]   Mar 12 Juil - 16:55

La journée de Félicia, au journal, avait été assez monotone, elle n'avait pas encore le statut de journaliste ou de reporter. Pour l'instant son rôle était des plus simple, allez chercher du café pour le chef de rédaction, relire les articles de certains journalistes afin de corriger leurs fautes, comme si ils ne pouvaient se servir d'un traitement de texte. Mais aujourd'hui elle avait dût faire du rangement au niveau des archives. Elle avait donc passé la journée à trier des vieux numéros du Globe, s'assurer que ces derniers avaient bien tous été scannés et en fonction de leur date de parution les ranger dans tel ou tel carton ou armoire. Même si la jeune femme appréciait lire les vieux articles et ainsi s'informer sur l'histoire de la ville, elle avait commencé à trouver la journée fort longue. Un grand nombre d'articles étaient consacrés au Chevalier Noir de Gotham, le dénommé Batman.

Félicia pouvait sans peine visualiser les affrontements de ce dernier avec le Joker, son ennemi intime et juré ou avec les autres criminels qui erraient dans les rues de la ville. En parallèle des articles sur Batman, Félicia pouvait lire de nombreux articles parlant du Commissaire Gordon et suivre son ascension jusqu'à son poste actuel. Même si tout cela pouvait se montrait des plus intéressant, il n'en restait pas moins qu'au bout d'un certains nombres d'articles même les exploits de ce Justiciers finissaient par lasser. Félicia avait, et ce malgré elle, cherché des traces de la Ligue des Ombres au travers de divers article concernant certains crimes, mais soit la Ligne se montrait très discrète soit elle n'était pas encore passé à l'action au sein de la ville.
Puis vint l'heure de quitter les bureaux du journal, mais alors qu'elle allait partir, Félicia entendit la voie du rédacteur en chef l'appeler. Rien qu'au son de celle-ci la jeune femme comprit qu'elle n'allait pas rentrer tout de suite chez elle.

- "Lampart trouvez vous un bureau et vérifiez l'article de Gomez !"

- " Mais Monsieur, j'ai finit ma journée et je dois retrouvez mon mari ....".

-" Vous voulez allez sur le terrain un jour alors taisez vous et mettez vous au travail !!"

En d'autre temps, cet homme serait allongé, mort, au pied de Félicia, mais cette époque la jeune femme l'avait laissé derrière elle. Ce fut à regret que la jeune femme prit place au bureau du dit Gomez et commença à vérifier le dit article. Ce dernier concernait un contrat passé entre la mairie et un entrepreneur pour la restauration d'une rue qui avait été détérioré suite à un affrontement entre Poison Ivy et les forces de l'ordre. L'article ne parlait pas de l'affrontement, n'en faisant qu'une allusion afin d'expliquer pourquoi la Ville et les Services du Maire faisait appel à un entrepreneur privé. Gomez laissait sous entendre que ce dernier avait des liens avec la famille Falcone, pour étayer son article Gomez avait fait un sacré travail, mais sa mise en page était des plus désastreuse. Constatant le travail qu'elle allait devoir faire, Félicia appela son mari pour le prévenir de son retard, comme elle devait s'y attendre elle tomba sur sa messagerie, ce dernier devait peut être faire des heures supplémentaires lui aussi. Malgré tout Félicia laissa un message, indiquant à son mari où trouver de quoi se faire un petit repas et qu'il ne devait pas l'attendre.
Il fallut un peu moins de 2 heures à Félicia pour corriger et mettre un page l'article de Gomez. Ceci fait, elle alla le montrer au Rédacteur, qui avait lui aussi débordé sur sa journée, avant de rentrer chez elle.

- " Beau boulot Lampart, on se voie demain."

Félicia sourit à cet homme dure mais qui ne demandait jamais plus que ce qu'il ferait lui même, aux autres. Alors que la jeune femme sortait du bâtiment dans lequel les bureaux du Globe se trouvait, elle eut la surprise de constater que son mari l'attendait. Félicia se précipita dans les bras de ce dernier, lui offrant un baiser des plus prometteur.

-" Pourquoi tu n'es pas monté, idiot ?"

- " Je ne voulais pas te déranger et puis le temps est agréable."

- " Cela fait longtemps que tu m'attend ?"

- " Non quelques minutes en fait et avant que tu ne pose la question, je n'avais pas envie de manger du poulet froid, alors je me suis dit qu'on pourrait aller au restaurant."

Félicia sourit à son mari, comme devait le faire une épouse ayant la chance d'avoir un mari si prévenant. Puis ils discutèrent du restaurant dans lequel ils allaient finir la journée avant de rentrer chez eux. Félicia laissa le dernier mot à son époux, pour le remercier d'être celui qu'il était. Même si Félicia avait épousé, cet homme pour consolider sa naturalisation, elle devait reconnaitre que sa vie était agréable avec cet homme.

Le couple prit le métro pour se rendre dans le restaurant choisit, ne se doutant pas que d'ici quelques heures leur vie allait changer.

Félicia passa un agréable moment avec son mari, le restaurant proposait une ambiance des plus romantique, le seul hic fut qu'il se trouvait assez éloigné des artères principales. Peut être que la jeune femme était devenue paranoïaque à force de lire des articles sur divers agressions, mais son instinct lui disait que cela n'était pas une bonne idée. Le temps était agréable et un grand nombre de touristes étaient arrivés, annonçant l'ouverture de la chasse pour certains prédateurs urbains. Malgré les remarques de la jeune femme, l'époux de cette dernière les balaya toute grâce à un nom, Batman. Le Chevalier noir était lui aussi de sortie et les voyous devaient se terrer comme des rongeurs. Félicia se retint de signaler à son mari, que les Justiciers ne pouvaient être partout et elle savait à quel point la police pouvait être inefficace par moment.
Le couple ne fut pas attaqué au moment où il sortit du restaurant, mais juste avant d'arriver à la bouche de métro à quelque rues de là. Félicia perçût les voyous avant qu'ils ne se montrent, mais elle ne put rien faire, son mari ayant décidé de l'embrasser à ce moment. D'ailleurs peut être que ce baiser fut l'élément déclencheur, qui alla mener à la mort d'un homme cette nuit.
Ils étaient quatre, le plus âgé devait avoir tout juste 18 ans quand au plus jeune il ne devait pas avoir 15 ans. Leur visage était maquillait de couleurs vives avec des pigments fluorescents. Ils devaient appartenir à un des nombreux gangs qui essayaient de survivre entre les Justiciers, les Criminels et les familles mafieuses. Le rire de l'un d'entre eux, rappela le cri d'une hyène à Félicia. Elle vit leurs lames et devina leur intention avant qu'ils n'agissent, la jeune femme n'écouta pas leur parole, se demandant juste comment elle allait pouvoir les éliminer avec son poids mort de mari. Ce dernier avait reculé montrant de la peur et l'avait prise dans ses bras, comme pour signifier qu'elle était sienne. Ce geste avait surement un lien avec les paroles dites par le plus âgé des voyous.

-" Écoute mec, tu te casse en nous laissant ta copine et tu auras peut être une chance ..."

Si seulement, il les avait écouté, mais pouvait elle lui en vouloir de lui montrer qu'il tenait à elle en agissant comme un idiot. Lorsqu'un des voyous vint vers eux, il libéra Félicia qui pensa pouvoir agir, mais depuis son arrivée à Gotham elle avait dût se ramollir, car son mari réagit avant elle scellant son destin. Il ne dut même pas voir la lame et ne sentir que cette dernière se planter dans son ventre. Il resta immobile incrédule avant de tomber à genoux, le voyou avait dût le blesser gravement, ce fut en tout cas la seule réaction qu'eut la jeune femme devant la scène. Puis tout alla très vite, une ombre plongea du toit sur les voyous laissant Félicia sous le choc de cette intervention. Le premier voyou était tombé sur les fesses, laissant son arme suivre le même chemin que lui. Félicia se dirigea vers son mari, ayant compris ce qu'il se passait. Il n'y avait aucune émotion sur son visage, surement la stupeur, lorsqu'elle rejoignit son époux. Elle comprit rapidement que la blessure qu'il venait de recevoir allait lui être fatale, Lorsqu'il posa son regard sur elle, elle afficha un sourire recouvert de larmes, lui disant qu'elle l'aimait. A cet instant Félicia aurait voulut ressentir les émotions qu'elle simulait, mais elle ne ressentait rien même devant la mort de celui qui avait risquait sa vie pour elle tel les chevaliers qu'il admirait tant.

.....

[HRP: voila je te laisse te charger des voyous, en espérant que ce premier post te convienne ...]
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]   Mar 12 Juil - 22:51

(HJ/ j'espère que ça te conviendra /HJ)

Alors que la victime s'écroulait, des bruits de vêtement froissé s'entendirent en provenance... du ciel. Les quatre criminels levèrent instinctivement les yeux et découvrir une vision connue car souvent répétée à Gotham City, mais toujours terrifiante pour ceux qui la subissaient pour la première fois.



Tombant entre eux, il frappa l'agresseur pour le précipiter au sol, s'accroupissant, tout entouré de sa cape. Il enchaîna en se relevant et en adressant deux très violents coups de pied dans les genoux des deux gamins devant lui, qui s'écroulèrent dans un cri de douleur déchirant. Il se retourna, les poings serrés, vers le dernier encore debout, le frappant étonnamment avec son crâne. Le jeune se retrouva lui aussi au sol, mais son bourreau ne l'abandonna pas. Sa botte s'écrasa sur la mâchoire de l'adolescent, ses dents s'envolant par paire pour s'écraser sur le sol.
Des gémissements suivirent le coup, ainsi que les deux frappes sèches au ventre qui achevèrent de l'incapaciter. Le Chevalier Noir se retourna lentement vers l'agresseur principal, son regard blanchâtre se posant avec toute sa détermination sur la fine silhouette au sol.

Il tenta de supplier, d'argumenter, de négocier, mais commença à pleurnicher quand la silhouette légendaire attrapa ses cheveux. Sans rien dire, il recula son bras et frappa avec une violence déconcertante le visage encore enfantin. Une fois, deux fois, trois fois, le geste se répéta, toujours plus fort, toujours plus dur. Il lâcha finalement le corps, regardant les deux adolescents aux genoux détruits. Les pleurs, le sang et les excréments les entouraient sur le sol sale et humide, et il s'en désintéressa pour se fixer sur le couple.

"Comment va-t-il ?"

Bruce s'accroupit. D'un geste discret, il appuya sur un bouton de sa ceinture pour appeler sa voiture, garée à deux quartiers de là. En recherche d'endroits pour ses nouvelles Batcaves, il s'était délocalisé dans les quartiers limitrophes de Gotham City et était tombé, par chance, sur cette agression. Un coup dur pour Quincy Sharp et sa politique de tolérance zéro en envoyant, normalement, tous les criminels de la ville à Arkham City. Cependant, ce n'était pas les manoeuvres politiques de Bruce Wayne qui l'occupaient maintenant, mais bien la survie assez compromise de l'homme juste devant lui...

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]   Sam 16 Juil - 12:22

La lune éclairait, de ses pales rayons, la ruelle dans laquelle un drame venait de se dérouler, la luminosité qu'offraient ces derniers donnait à la scène un côté presque surréaliste, surtout lorsqu'il arriva. Une ombre des plus noire, qui dans un bruissement s'abattit sur les voyous. Le premier d'entre eux n'eut pas le temps de sentir la peur enfoncer ses griffes et écraser son cœur, mais ses camarades la connurent.
Félicia avait elle aussi levé le visage vers le ciel, mais à la différence des voyous, elle ne ressentait aucune peur ou crainte, elle ne ressentait rien. Elle ne put s’empêcher d'admirer ses mouvements, sa vitesse d’exécution et ressentit une pointe de jalousie. Même au meilleur de sa forme, jamais elle n'aurait put l'égaler, insaisissable, le combattant parfait. Si il avait fait partit de la Ligue il aurait été l'élite de cet ordre et qui sait peut être le leader. Mais il était le gardien de cette ville, un héros connut et reconnut de tous. Certains disaient de lui qu'il n'était qu'un Justicier, mais Félicia savait à quel point ils se trompait. Il n'avait rien de comparable avec les justiciers qui parcourent les rues et les toits de Gotham à la recherche de quelque chose. Lui ne recherchait rien, il n'avait rien à prouver, il était juste le Chevalier Noir, un gardien, un protecteur. Sa présence expliquait peut être la raison pour laquelle la Ligue ne s'était pas encore montrée en cette ville, mais ils allaient arriver, Félicia en était certaine, Gotham leur offrait ce qu'ils désiraient.
Lorsque Batman, s'adressa à elle, Félicia était encore sous le choc de ce qu'elle venait de voir, mais elle se reprit quelque peu. La jeune femme ne s’inquiéta pas devant le fait qu'elle ne montrait aucune émotion, après tout elle devait être en état de choc.

- " ..... il meurt ..... "

Instinctivement Félicia serra le corps de son mari contre elle, réaction induite par l'habitude de jouer l''épouse aimante. Mais son regard restait sec, vide de toute émotion. Déjà Félicia réfléchissait à l'article qu'elle pourrait tirer de ce drame afin d'obtenir sa carte de presse. La jeune femme porta son regard sur celui qui avait été son époux et d'une main couverte de sang lui caressa le visage délicatement comme pour ne pas le réveiller. Félicia savait que son époux serait mort à l'arrivée des secours, il souffrait d'une grave hémorragie et la lame avait traversé l'estomac libérant le suc gastrique qu'il renfermait. Par chance l'époux de Félicia était inconscient et ne souffrait pas, la jeune femme avait fait ce qu'il fallait, une légère pression avait suffit et celle-ci ne laisserait aucune marque. Même si la jeune femme n’éprouvait rien pour l’homme qu'elle serrait contre elle, elle lui devait au moins cela. Au lion on pouvait entendre des sirènes, annonçaient elles l'arrivée des secours ou bien annonçaient elles qu'un autre drame avait lieu dans cette ville où la criminalité ne dormait jamais.

....

[HRP: C'est un peu court, désolé. Je te laisse faire ton post, puis je ferais un post avec les secours et départ vers l’hôpital et on pourra clôturer ce RP ... ]
Revenir en haut Aller en bas
Bats

Membre Non-Joueur
Membre Non-Joueur
avatar

Date d'Inscription : 05/03/2011
Nombre de Messages : 3802
Vous à Gotham : Chevalier Noir

MessageSujet: Re: Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]   Sam 16 Juil - 22:37

Un coup d'oeil rapide lui suffit pour confirmer l'avis de la jeune femme.
L'homme allait mourir. Sous peu.

Batman s'accroupit et se pencha en avant, ses yeux blanchâtres fixés sur la blessure. Le coup avait touché un organe, la quantité de sang sur le corps le prouvait. Les secours arriveraient dans deux minutes, mais il serait mort dans deux minutes. La jeune femme devait être sa compagne, et il savait que les moments précédant le départ d'un proche étaient trop précieux pour être gâchés par des paroles inutiles avec un inconnu. Lentement, il se releva, essayant de lui laisser ces quelques secondes en intimité, même si l'homme était inconscient.

Son regard se posa sur les jeunes criminels, allongés, blessés, vaincus... responsables. La colère lui fit serrer ses poings inconsciemment, mais il s'empêcha d'aller trop loin. La violence inutile ne réglait rien - la vengeance non plus. Même si la jeune femme aurait sûrement beaucoup de mal à l'accepter. Il faudrait que le G.C.P.D. fasse au mieux avec les agresseurs, pour qu'ils soient véritablement punis et emprisonnés pour longtemps. Même si ça voulait dire être simplement envoyés à Arkham City, là où ils pourraient vivre libres et s'amuser comme ils le voudraient. Du moins, tant qu'ils ne seraient pas re-tombés entre ses mains.

Le Chevalier Noir recula, lançant un regard évocateur aux agresseurs qui relevaient les yeux. Les secours arrivèrent à ce moment-là, la jeune femme ayant eu quelques secondes pour dire adieu à son compagnon. Il se tourna vers elle, impuissant, les mots ne parvenant pas à sortir. Que dire, d'ailleurs ? Que tout irait bien ? Que tout s'arrangerait ? Il avait déjà été là, à sa place, et il savait que ces mots ne serviraient à rien. Qu'ils seraient aussi creux que son coeur dès qu'elle se serait rendu compte de ce qu'elle avait perdu.
Non. Il ne pouvait rien dire. Ca ne servirait qu'à empirer les choses.

Discrètement, rapidement, Bruce se retrancha dans les ombres, actionnant son grappin pour s'élancer dans les airs et retourner auprès des criminels et des autres victimes. Il ne pouvait rien faire d'autre, il était désarmé face à elle et face à sa situation. Il en avait trop vu, trop subi : sa seule défense, son seul moyen de continuer, c'était d'avancer et de se porter au secours d'autres en difficulté. Ca n'était que comme ça qu'il arrivait à gérer - à fermer parfois les yeux.

(HJ/ Voilà, je ne vois pas ce que j'aurais pu faire d'autre. J'espère que ça t'a aidé et que ça t'a plu. /HJ)

_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://gotham-city.actifforum.com/t5310-the-batman
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]   Mer 20 Juil - 13:08

Félicia continuait de caresser délicatement le visage de son époux, ce dernier se mourrait mais ne souffrait pas. La jeune femme remarqua le comportement de celui qui était venu à leur secours, elle ne savait rien de son passé, mais pouvait sans peine imaginer ce qu'il devait ressentir. En travaillant au Globe, Félicia avait suivit la création de l'enclave d'Arkham et elle savait ce qui allait devenir de ces criminels. Ces derniers allaient certainement être envoyés derrière les hauts murs qui avaient été construit pour séparer la ville de ce No Man's Land. Félicia pouvait comprendre la colère de cet homme qui risquait sa vie pour protéger les citoyens et défendre la justice, d'ailleurs cela pourrait faire un magnifique article, ou du moins un article.
La jeune femme porta son regard sur son sauveur, lorsqu'il s'envola vers les toits, ne pouvant plus rien faire en ce lieu. La jeune femme se leva et se dirigea vers celui qui avait porté le coup, celui qui avait tué son mari. Les voyous étaient pour la plupart inconscient, mais celui vers lequel elle se dirigeait bougeait, elle pouvait voir son regard dans l'obscurité. Bien sur aucun des voyous ne représentaient plus une menace et la police allaient arriver d'ici quelques secondes. Mais la jeune femme savait qu'elle avait largement le temps, pour obtenir justice pour son époux, elle lui devait bien cela.

Le jeune garçon comprit tout de suite, ce qui l'attendait et essaya de se relever, d'intimider la jeune femme qui s'approchait de lui. Puis il la vit, son regard froid, sans la moindre émotion, un regard déterminé. Le jeune garçon avait suffisamment d'expérience pour reconnaitre un prédateur quand il en voyait un et il commença à connaitre la peur. La peur qu'il ressentait était différente de celle qu'il avait ressentit en voyant l'ombre de Batman fondre sur lui. Cette fois ci, il savait que la mort allait arriver, il était comme la souris prise de peur devant le serpent. Félicia frappa vite, brisant la nuque du jeune homme avant qu'il n'ai eu le temps de réagir. Pour la première fois depuis longtemps la jeune femme laissa apparaitre un sourire sincère sur son visage. Ce sourire n'avait rien à voir avec le fait d'avoir obtenu vengeance, non, Félicia souriait car elle venait de constater qu'elle n'avait rien perdu de son talent, de son savoir faire. Le voyou s'écroula telle une marionnette à laquelle on aurait coupé les fils, il gisait mort au pied de la jeune femme qui le regarda d'un regard vide. Puis Félicia se dirigea vers les sirènes et les lumières bleus qu'elle apercevait. Par de grand geste de la main, elle les appelait à elle, puis elle retourna auprès de son mari et s'agenouilla de nouveau à ses côtés.

Les ambulanciers confirmèrent la mort du mari de Félicia, puis il eut le bal de la police, avec agents et inspecteurs. Ces derniers lui posèrent un flot de questions, auxquelles elle ne répondit que par des mots courts. Puis quelqu'un la sauva l'éloigna de ce chaos, il s'agissait d'un des ambulanciers. Il la conduisait dans l'ambulance, aux côté de son mari, mais elle refusa préférant répondre maintenant aux questions des inspecteurs et puis elle avait beaucoup de choses à faire, prévenir la famille de son époux ....
L'ambulancier s'assura qu'elle n'était pas blessée, puis la laissa aux mains d'un inspecteur. La jeune femme accepta de suivre ce dernier au commissariat où elle répondit à toutes les questions. Mais il était clair que l'enquête n'irait pas très loin. Elle demanda malgré tout ce qui allait arriver aux voyous et elle obtint la réponse qu'elle savait obtenir. Les services du procureur allaient faire de leur mieux pour que justice soit rendu. Puis elle put rentrer chez elle. Une fois arrivée dans chez elle, Félicia appela les parents de son mari, leur annonçant son décès, puis elle alla prendre une douche et se préparer un café, ce soir elle allait devoir écrire un article, l'article qui lui permettra de recevoir sa carte de presse.


(HRP: c'était très bien, merci .... on peut clore ce sujet]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit, une mort, une rencontre .... [PV Batman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Forêt Sombre...
» Article - La Mort du Joker
» [Batman le Défi] Les 9 vies de Catwoman
» la mort du joker
» Avant de combattre la mort, il faut apprendre à vivre. (Manon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Gotham Depths :: Rues de Gotham City-