RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Maître de Gotham. [PV. Sharp]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Lun 4 Juil - 21:43

Le régime de son agenda l'avait rendu obèse, mais chaque déplacement que faisait Maximilien lui était bénéfique. Gordon aurait pu être un allié de taille mais il préférait rester dans sa position de sauveur de Gotham. A cette seule pensée Maximilien eut la nausée. Qu'y avait-il à sauver dans cette ville? Sa criminalité était la seule valeur sure qu'ele possédait, mais Shreck voulait lui donner un nouveau visage. Ses intérêts en jeu il devait recourir à tous les moyens qu'il jugerait nécessaire. Sharp était l'un d'entre eux. A cheval entre sa volonté de rester maire et ses interventions constables et contestées, Shreck pouvait aisément trouver un angle de manœuvre.

La limousine de Shreck s'arrêta devant la grande et sinistre mairie de Gotham, en ce lieu étaient passés les pires maires de l'Amérique et Shreck ne désirait pour rien au monde finir sur un tel siège. Il valait mieux un pantin qui prendrait les coups. La plupart des conseillers de Gotham mangeaient dans des restaurants hors de prix qu'il leur permettait de fréquenter et il les croisait lorsqu'il en avait besoin lors d'un golf, sport dont il n'avait jamais vraiment comprit l'intérêt en dehors des rendez-vous qu'il permettait d'obtenir.

Son chauffeur vint enfin ouvrir sa porte et le magnat gravit avec son sourire neutre le perron de l'édifice. Il saluait au passage les employés et les conseillers qu'il croisait; la secrétaire de Sharp le fit patienter dans l'antichambre puis il pénétra dans le bureau du futur-maire, tout du moins s'il daignait être compréhensif envers lui.

-Mon cher Sharp, commença Shreck en écratant les bras d'un geste de fraternité qui tenait lieu d'un "Des micros? Quelle horreur! Qui a osé?" prononcé par Nixon durant l'affaire du Watergate.

Néanmoins, Shreck préféra aller au but afin d'éviter toute prise de conscience de son interlocuteur.

-J'imagine que mes visites successives peuvent paraître exagérées, cependant, je dois vous parler d'une menace pour Arkham City et votre mandat honoraire: Gordon. Hélas, j'ai tenté quelques démarches vers lui, mais c'est un homme opiniâtre. Je ne veux pas vous alarmer monsieur le maire, bien loin de moi cette idée, toutefois et étant donné les effectifs agonisant du GCPD, il serait pratique de pouvoir associer nos forces, que les forces de protections des douanes, sous le demande expresse du commissariat puissent intervenir, que les douanes puissent donner leur fichier afin d'employer au mieux leurs connaissances de la criminalité qui sévit dans Arkham City. Malheureusement, ce cher Gordon préfère jouer les rétrogrades. Je suis venu pour vous proposer de mettre cet homme à sa place, avec une belle pension, une belle médaille et en retraite anticipée.

Il avait été rapide, ais gardait quelques atouts dans sa manche au cas où. Sharp devrait lui en être reconnaissant, tous deux étaient des hommes occupés.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Mar 5 Juil - 19:54

"C'est hors de question."

Quincy était debout sur le côté de son bureau, affairé à ranger des dossiers. Il était confiant : entouré de gardes, ivre de pouvoir, il ne craignait pas Max Shreck ou en tout cas savait que ce dernier pouvait l'ennuyer mais pas le faire tomber. Pas avec sa cote de popularité et l'amour de Gotham City.

"Gordon est un fonctionnaire de police exemplaire, acclamé et respectable. S'il a des réactions qui ne sont pas les miennes, je ne peux me permettre de perdre le meilleur élément du G.C.P.D., et la ville ne me le pardonnerait pas. Gotham City a peur, elle se tourne vers ceux qui incarnent l'ordre et la sécurité, que ça soit par leur histoire, comme Gordon, ou par leurs idées, comme moi. Je ne peux pas le perdre, Max.
Après, vos forces pourraient opérer auprès des douanes pour les protéger, ce que la police ne réussit pas toujours. Gordon serait limité à la vraie ville, vous interviendriez aux frontières et vous ne répondrez qu'à moi. Cependant, cela ne se fait pas rapidement et cela demande des contreparties."


Sharp n'était pas un être aisément corruptible, mais il cachait un lourd secret. A Shreck d'avancer ses pions pour se faire apprécier par le maire par intérim, ce que l'argent et la puissance pourraient grandement aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Mer 6 Juil - 8:18

Sharp répondit au commencement d'une façon extrêmement sèche et implacable, Maximilien eut l'impression d'être un pilote de chasse arrivé à Mach 3 venant de se rendre compte qu'une montagne était face à lui. Sharp se croyait maitre de Gotham, ce qu'il était d'une certaine façon mais sous couvert de maigres garanties, le pauvre ne disposait pas de quelques millions pour s'en assurer. Cependant, la girouette diplomatique de Shreck passa légèrement par la direction "Traitement d'Associé" pour finalement d'arrêter à "Complaisance Commerciale"

-Vous avez peur de voir votre côte de popularité baisser et de voir la population contre vous? Je vous comprend et j'honore même votre circonspection, c'est le maître mot du commerce. Voyez-vous, je m'étonne de voir un homme tel que vous s'attacher à une idole du passé. Gordon, dans les faits, n'a pas fait grand chose mis à part faire vivoter le GCPD (ce qui est déjà une grande chose) avec à l'intérieur des éléments dissidents et corrompus.
"N'avez vous pas l'impression d'avoir plus à perdre qu'à gagner avec un tel homme dans votre camp, il a tout de même souligné dans une "conférence" de presse, continua-t-il en repensant à la taille lilliputienne que lui avait rapporté l'un de ses associés journalistes, son scepticisme sur l'efficacité de votre grande mesure.


Shreck s'était légèrement rapproché de Sharp et se permit d'enlever son manteau. La chaleur qui régnait dans le bureau du maire était assez inhabituel pour Maximiien qui préférait les atmosphères plus tempérées.

-En tant qu'homme d'affaire, je peux vous féliciter de votre intronisation en tant que maire honoraire, c'est une belle réussite, cependant je me permet de vous poser la question: Et quand les élections seront venues, qu'adviendra-t-il? J'imagine que toute atteinte aux dates des élections vont faire tiquer le gouvernement fédéral, aussi y aura-t-il nécessairement des élections, mais pourrez-vous en profiter?
"Avez-vous de quoi alimenter une bonne campagne, suffisamment d'expert en communication, de publicitaire dévoué, de financement? C'est très drôle en y repensant car une campagne municipale ressemble à un lancement marketing et Shreck's Industries excelle en la matière.
"Voyez-vous j'aime rendre service aux gens qui ont daigné me tendre la main, c'est ainsi qu'avance toute société harmonieux, mais Gordon a refusé de m'aider et par conséquent de vous aider vous dans votre projet de nettoyer la ville. Si vous ne voulez pas mettre Gordon en retraite anticipée, daignez au moins me fournir un mandat me permettant à mes services d'accéder aux dossier du GCPD. Les douanes Arkhem CIty ne pourront être pleinement efficace que lorsqu'elles n'auront plus besoin de faire un travail de paperasse déjà effectué.


Shreck fit grisser ses gants en cuir pour regagner un peu de calme et de fraîcheur. Il fallait maintenant le caresser dans le sens du poil.

-J'étais également venu pour savoir si vous aviez quelques ordre à fournir aux douanes. Je pensais mener la chasse à Waylon Jones, son arrestation pourrait faire un grand retentissement et les gens n'en seraient que plus apaisé, c'est une affaire qui leur tient à cœur surtout après la manifestation.


Il planta son regard dans celui de son interlocuteur et cachait comme à son accoutumé son dégoût pour cette figure bouffie d'orgueil, sûre d'elle et rêvait intérieurement de le voir plus bas que terre. Les mois à venir allaient être mouvementé pour Gotham et si tout échouait, il n'aurait pas grand chose à craindre (sauf si le mur tombait en réalité...)
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Sam 9 Juil - 19:06

Quincy était resté silencieux durant tout le discours de Shreck, auquel il n'avait pas été insensible. Il était bien conscient que les élections approchaient et que la popularité et le pouvoir pouvaient disparaître à cause des votes imbéciles de la ville, qui avait élue deux criminels, dont un consciemment. Il resta encore muet quelques secondes avant de finalement reprendre, l'oeil brillant.

"Gordon est un symbole, du passé certes, mais un symbole quand même. Gotham City a besoin de paix et de sécurité, et je ne peux pas éviter de le conserver. Les gens ont confiance en lui, ont foi en lui et ils sont opposés à tout nouveau commissaire, les expériences précédentes l'ont prouvé. Surtout, Gordon demeure un excellent commissaire, même s'il n'est pas d'accord avec moi et qu'il se trompe. J'ai besoin d'un tel homme à ce poste pour protéger Gotham City - mais uniquement Gotham City."

Un petit sourire pointa au coin de sa bouche.

"Il est sain que la liberté d'expression existe même au G.C.P.D., mais Gordon ne s'occupe que de la ville. Les douanes n'en font plus partie, au même titre qu'Arkham City. Vos troupes auront accès à l'intranet et aux fichiers du G.C.P.D. pour faire ce qu'ils ne peuvent pas faire. Je ne veux pas que les habitants confondent Gotham et Arkham City : chaque secteur a son territoire, ses règles, ses populations, ses forces de l'ordre. Demain, vous rencontrerez Gordon avec un courrier de ma part lui expliquant tout ceci."

Sharp appela une secrétaire, lui fit dicter une lettre courte mais claire et l'a tendit, une fois imprimée, à Shreck. Dès que la fonctionnaire disparut, il reprit.

"Jones doit être stoppé, en effet. Je veux l'exhiber pour prouver notre supériorité et mon efficacité. Et... quels plans marketing pourraient proposer vos services ? Quelle serait selon vous la meilleure stratégie pour, disons par exemple, une élection exemplaire et populaire ?"

Le maire par intérim rangeait des papiers, semblant poser cette question par curiosité, mais il était clair que c'était là le sujet le plus intéressant pour lui de toute leur discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Dim 10 Juil - 12:12

Le maire donna une nouvelle orientation au point de vue de Shreck, effectivement, il serait risqué de mélanger dans le cœur des Gothamiens les deux entités qui s'occupaient de leur sécurité et la sécurité de Gotham était un projet trop ambitieux au vue des moyens mis en place par Gordon. L'insistance de Sharp sur les limites du pouvoir de Gordon firent sourire Shreck, l'homme avait vu juste, le petit commissaire n'avait pas de pouvoir autre que celui des rues de Gotham. Mieux encore, il reçu le papier tant désiré, signé par sa main. Sharp avait mordu à l'hameçon et une fois de nouveaux seuls dans la pièce, le poisson tenait à avaler la ligne. Il lança une petite question innocente, il avait remplit sa part du contrat, à Shreck de lui rendre la pareille: c'était la règle.

-Merci pour votre compréhension monsieur le maire, répondit poliment Maximilien en rangeant le papier dans sa veste. Jones sera d'ici peu entre vous mains. Pour ce qui est de la communication, vous avez déjà bien engagé la marche. Vous vous êtes appliqué à résoudre un problème, maintenant il faut frapper sa source, ou tout du moins celle que les électeurs seront le plus enclins à suivre. Frapper là où l'opinion attend une position: frapper les justiciers, haranguer la puissance des forces publique et l'obstacle qu'ils représentent, montrer le côté brillant de Gotham, ne lésinez pas sur les apparitions en public.
"Gotham à besoin d'un nouveau départ, éloignez les regards d'Arkham City qui rend mal à l'aise, redirigez-les vers un avenir radieux, soulignez le chemin fait et montrez qu'il reste encore beaucoup à faire mais surtout, faites comprendre à la foule que vous seul pouvez faire ce chemin, vous devez être indispensable à leur yeux. Je vous fournirais les adresses des meilleures agences de communication que je connaisse. Après un coup de fil, elles vous dérouleront le tapis rouge.


Maximilien regarda le futur maire droit dans le yeux, dans quelques temps un nouveau pion serait à la tête de Gotham, il lui faudrait trouver un meilleur moyen de pression une fois les élections faites, mais chaque chose en son temps, les urnes n'étaient même pas dépoussiérées.

Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Ven 22 Juil - 16:52

Quincy n'osait pas regarder Shreck dans les yeux. Malgré son égo, malgré sa puissance actuelle, il demeurait un être lâche et timide, terrifié à l'idée de s'exposer au danger mais ne voulant rien moins que le complet contrôle de Gotham City. En ce sens, les paroles de Max étaient douces à ses oreilles.

"Oui, les justiciers doivent être frappés et j'ai déjà annoncé que ceux qui se rendraient dans Arkham City seraient considérés comme des criminels. Que vos hommes soient prêts à utiliser la force pour les empêcher d'y entrer et d'en sortir, selon les cas. Je ne veux cependant pas d'action honteuse ou de problème qui rejaillirait sur moi. Je veux que vos troupes soient irréprochables, que ça soit avec la population, la police et les justiciers en général tant qu'ils n'outrepassent pas leurs droits. La mairie souffre de deux anciens maires criminels, expulsés grâce à Batman. Nous ne pouvons pas non plus lui tourner entièrement le dos."

Sharp se tut quelques secondes, réfléchissant aux dernières paroles de Max sur une nouvelle ère et l'obligation de concentrer l'attention des habitants sur d'autres éléments qu'Arkham City. Il avait déjà quelques idées en tête.

"Gotham City se remet peu à peu de ces événements, mais je sais que dès que les habitants auront encaissé tout ça, ils chercheront des réponses aux manoeuvres de Tetch et de Jones. Ils voudront voir tomber des têtes chez les administrateurs et fonctionnaires qui ont laissé faire. Je ne tiens pas à être éclaboussé par une éventuelle enquête interne. Je veux trouver des coupables ou des suspects importants, qui auraient corrompus la ville pour en tirer profit grâce à ces criminels. Je veux concentrer l'attention de la ville sur cette quête de ses ennemis - et je veux des suspects puissants et qui nous mettent actuellement des bâtons dans les roues. Savez-vous faire cela, Shreck ?"

(HJ/ Désolé pour le retard, j'étais pris et j'avais perdu les codes du compte. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Sam 23 Juil - 14:17

[HRP]Pas de soucis, j'ai moi-même eut une période de relâchement.[/HRP]


Sharp buvait ses paroles et Max sentait qu'il avait finalement réussit à mettre le maire dans sa poche. Ce dernier assurait ses arrière. Il était temps pour Sharp de s'assurer le contrôle de Gotham et d'éliminer la concurrence. Shreck sentit que l'homme commençait à mettre les mains dans le mécanismes de la politique de Gotham. Il était temps pour lui aussi de rester dans l'ombre du maire. Les troupes de maximilien seraient irréprochables, aux yeux de Gotham en tout cas. La presse serait aveugle au devenir d'Arkham City et à ce qui se passerait entre ses murs, le maire lui-même ignorait ce qui s'y passait en ce moment. Les rapports sur la situation interne étaient extrêmement lacunaires et devaient le rester.

Batman. Il avait souvent entendu ce nom qui ne symbolisait pas grand chose à ses oreilles. C'était un homme qui aimait tabasser du criminel mais il ne pouvait pas grand chose lorsque l'on parlait de finance. Cependant il était toujours là lorsqu'une cargaison sensible devait arriver ou partir de Gotham. Il faisait donc partie de la concurrence et devait disparaître.

-Ne vous en faites pas pour l'éventuel attachement de la population à sa chauve-souris, il suffit souvent d'un pas de travers ou ce qui tient comme tel pour faire tomber une idole, reprit Shreck. Pour l'heure, consacrez-vous donc au redressement de Gotham et tout ira pour le mieux. Quant aux tête à faire tomber, il suffit d'ouvrir les bons cartons. Pour ce qui sera des arrestations, j'espère que vous pourrez faire confiance au GCPD. Il faudra naturellement faire venir la presse dans des audiences publiques lorsque viendra le temps de les juger.
"Je vous assure que vous ne serez pas mentionnés dans leurs dépositions, mais il faudra garder quelques atouts dans notre manche, aussi, si tous les collaborateurs de l'époque ne passent pas au barreau, sachez qu'ils seront là au cas où. Et maintenant que les fichiers du GCPD peuvent être utilisés par mes services, croyez-moi, vous ne risquez plus rien à ce niveau.

Ce qu'il ne dit pas, c'est qu'un carton déposé dans l'un de ses coffres comportait le nom de Quincy Sharp et qu'un pas de travers de son côté et il le jetterait en pâture à la presse et aux tribunaux. Il lui afficha un sourire conciliant, sûr d'avoir dit ce qu'il tenait à entendre. Quicy était un homme intelligent mais prévisible et avait sûrement déjà en tête un moyen de mettre l'homme d'affaire hors circuit. Il fallait impérativement nettoyer les services de cet homme de certains de ses fidèles qui avaient travaillé pour les anciens maires tout en gardant ceux que Shreck avait soutenu et qui lui étaient redevables. La guerre pour l'investiture avait commencé, maximilien lui montrait tous les signes de désintérêt pour la mairie alors qu'il aurait aimé caressé les accoudoirs de ses propres mains. Il fallait que Quincy ait confiance en Shreck (autant que possible tout du moins).
Revenir en haut Aller en bas
Feu Quincy Sharp

PNJ
avatar

Date d'Inscription : 08/06/2011
Nombre de Messages : 42
Vous à Gotham : Ancien maire de Gotham City, ancien conseiller spécial à la mairie, ancien Directeur de l'Asile d'Arkham. Assassiné par le Batman.

MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   Mar 26 Juil - 23:37

"Shreck, vous n'êtes pas ici pour me dire ce que j'ai à faire."

Quincy n'aimait pas beaucoup de choses : l'extérieur, les gens, le danger, qu'on découvre son journal intime, qu'on lui rappelle son enfance, mais surtout qu'on lui ordonne des choses sans être son supérieur. Fonctionnaire acharné pendant des années, il avait suffisamment mangé son pain noir pour arriver à sa place et ne supportait désormais plus qu'autrui veuille lui imposer une conduite à tenir. La valeur de Max à ses yeux dégringola sévèrement en quelques secondes.

"Gotham City a besoin d'être redressée, mais j'ai besoin de le faire dans de bonnes conditions. La présence des Entreprises Wayne et de Batman m'empêchent d'agir sereinement pour permettre à la ville de retrouver une activité normale, et cela aura des incidences sur mes décisions envers les autres sociétés locales. Certains contrats et certaines permissions pourraient ainsi être bloqués en attendant que la situation soit assainie entre eux et moi."

L'avertissement était clair. Un manipulateur comme Max devait l'avoir compris.

"Vous aurez vos fichiers et vos autorisations tant que vos troupes et votre entreprise offriraient des prestations convenables à la mairie en cette situation troublée. Batman est une menace actuellement nécessaire mais des mesures seront prises en temps utile. Si vos services sont si performants, j'attends d'eux des plans et des simulations sur la meilleure façon d'immobiliser cette menace et les autres. Disons... dans deux semaines, cela me semble un bon délai."

Sharp se rapprocha et offrit un grand sourire à Shreck. Totalement hypocrite, bien sûr.

"Nous en profiterons pour analyser les résultats de vos troupes et leur compatibilité avec les attentes de la mairie. En attendant, je pense que notre entretien est terminé."

Il appela sa secrétaire pour rappeler Max. Il savait que ce dernier apprécierait peu l'art et la manière de l'éconduire, mais Quincy lui avait déjà accordé beaucoup et lui promettait encore plus. A lui de comprendre que le maire par intérim n'était pas entièrement manipulable, et que sa présence à ce poste était très loin d'être le fruit d'un miracle inattendu.

(HJ/ Si ça te convient, je te propose de clôturer ici le sujet. Je pense que nous avons bien avancés dans les définitions des personnages, même si je finis un peu vite la discussion. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Maître de Gotham. [PV. Sharp]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maître de Gotham. [PV. Sharp]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapha Condor - Sharp
» Patrick Sharp
» LIAM SHARP
» Gotham City
» Série "Gotham"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Burnley :: Hôtel de ville-