RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Petite Odysée chez les fous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Petite Odysée chez les fous...   Dim 8 Mai - 23:59

Pluie battante.
Hurlement divers, on se croit au 16éme siècle en pleine inquisition pendant que les véritables fou torturent leur victime en toute impunité pour une cause céleste.
Hurlements variés... certains, devant leur chimères, rient, pleure ou expriment leur souffrance. Certains sont plus complexes, tentant de prononcer des mots tout en se métamorphosant en haut parleur 5000 décibels de mauvais métal hardcore. On se croirait dans l'esprit même d'un Dieu quelconque de la folie.
Arkham Assylum. Où le moindre espoir de guérison s'évanouit quand une personnalité de Gotham vous montre une proposition irrévocable et indicible. Une fois passé les mauvaises portes, tel le tourbillon d'une tornade perpétuelle, vous revenez toujours ici. On pourrai croire que les infirmiers et les médecins sont de mèches pour planquer la santé des malades mental sous clé pour ne plus jamais les ressortir. Le flic traverse les bonnes portes, il se fout des cinglés, considérant que son boulot et de châtier les salauds, laissant le soin aux seuls élus en costume noir sur les gargouilles de surveiller et de ramener le cas échéant les fauves d'ici. C'est un vieux, ou en tout cas, il en a tout l'air, sa démarche est certes déterminé mais penché, comme sous le poids de trop de responsabilités. Il va voir les personnes compétentes et leur présente sa plaque. On sourit tristement mais on est surpris, d'habitude, quand on vient enqueter ici, on est habillé en chauve souris et on n'emmerde personne.


"Et vous voulez voir qui capitaine..... Il regarda le nom sur la plaque, encore incertains, encore chamboulé par l'événement... "Grimm ? Comme les..."

Le vieux routard de la vie l'interrompit brusquement, il vaut mieux pas asticoter l'imagination des détenus... Il aurai suffit de dire le mot "conte" pour que trois psychopathes costumés naissent à Gotham.

"Oui oui... je vais au faite. Je suis là pour deux affaires : les deux manquent d'indice alors je risque d'etre là pour un moment...."

Le capitaine Grimm sortit un calepin et le consulta, on avait là du gore, de quoi faire partir sa propre santé mental encore plus, heureusement, le bruit incessant des plaintes et des cris empêche son esprit fragilisé de vagabonder dans l'imaginaire...

"Dernièrement, on a un cannibale dans la ville, plusieurs corps... Partiellement dévoré le plus souvent.... Torturé dans quasiment chacun des cas. On vous a ramené quelqu'un dans ces eaux là récamment ?"

Mais au moment de répondre, une alarme se mit en route. Branle bas de combat, plusieurs infirmier et homme de sécurité prirent position, arme en main. Dans le brouhaha, les cris semblèrent disparaitre au profit des caprices de la sécurité nécessaire. D'après le grondement, des premières portes s'ouvrit de l'autre coté. Ne pouvant plus questionner qui que ce soit dans la cacophonie infernal, Walter Grimm préféra attendre patiemment. Surement le Joker en promenade... Il allait être sacrément surpris de découvrir qui étaient en train de bouger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite Odysée chez les fous...   Lun 9 Mai - 0:56

Pour simple reponse au destin tonitruant de cette belle soirée pluvieuse, un homme tremblant avancait, au milieu de plusieurs gardes armés donjt les laser tentaient vainement de viser une cible invisible. Mais invisible, l'était-elle réelement, ou se cachait elle habillement derrière sa proie?
Plus le type avancait, plus il était possible de voir des jambes et des bras s'accrochant durement à l'arrière du pauvre homme sanglotant et manquant presque de s'écrouler au sol, tandis qu'une scie à os était maintenue au niveau de sa gorge...Fermement et sans trembler alors que doucement, une longue chevelure sombre commencait à se faire présente ainsi qu'un deuxième protagoniste au regard ambré, observant presque fierement la scène.

"Jenny...Ecoute....dé..déconne pas...Arrete, je t'en prie.....J'ai une femme..." murmurait difficilement le jeune homme, pleurant presque de peur alors qu'il essayait difficillement de parler.

Le simiesque petit personnage ne répondait rien, se contentant d'esquisser un regard qui en disait long sur ce qu'elle voulait. En clair, ca donnait quelque chose "Je passe ou il crève".
Watkins ne devait pas avoir plus de 30 ans, et il avait commise l'erreur du débutant, celle qui disait qu'à Arkham, il ne fallait jamais tourner le dos à un fou, et encore moins quand il était détaché et que dans la pièce, trainait un objet quelconque qui pourrait l'aider à se faire la belle. Pas forcement de la plus impressionnante façon qui soit, mais tant que le moyen restait efficace.
Insistant sur la gorge du jeune infirmier, une legere goutte de sang perla, brillant presque sous les reflets de lumière, se mélangeant aux points laser qui se baladaient sur le corps du jeune homme, essayant de viser vainement ce qui semblait être une jeune enfant.
Parlant alors d'une voix d'enfant, mais avec des propos
"Judas, toi qui te plie à la volonté de ton marionnetiste. Dis moi, petite poupée de chair, mon apparence, aussi innocente soit-elle, te trouble?? Le froid de ma lame t'emplit elle d'effroi. A vous, condisciples du roi, oserez vous mettre fin au règne de la bête et sauvez la brebis galeuse avant que je seme le trouble dans son esprit....A vous, immonde gardes sans âmes, je vous vois trembler, derrière vos armes. Alors, essayez et échouez."

L'un des gardes, matraque electrique à la main, se tenait pret aux cotés du jeune homme, attendant probablement une fenetre d'inattention de la part de la jeune enfant pour pouvoir agir de la manière la plus efficace, sans que l'infirmier ne soit blessé. Un autre garde, pistolet à la main, arrivait cependant à aligner son angle de tir vers l'un des bras de l'enfant.
"
Ecoute bien, sale gamine. Tu nous a couté trop de vies. Alors j'hésiterais pas à t'abattre si il le faut." hurlait un des gardes, scandant sa colère et ses paroles dans le couloir menant à la porte principale. La sortie était si proche, et rien ne pourrait l'arreter, maintenant. Du moins, c'est ce qu'elle se disait, car aucune personne ne serait assez folle pour risquer la vie d'un collègue.........déjà condamné. Qu'ils étaient idiots de croire que Pandora laisserait une proie lui échapper.

"Voulez vous le voir mourir?? Je vous conseille de vous écarter", murmura la petite voix de l'enfant qui n'en était pas une.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petite Odysée chez les fous...   Mar 24 Mai - 18:40

Regroupement de garde soudain, alarme résonnant partout, homme qui a l'air d'être pris en otage... On a la totale. Grimm sortit d'abord son lourd et dévastateur revolver et s'apprêta à demander une radio pour appeler des renforts ou du moins activer le bat-signal. Le policier observa plus attentivement le preneur d'otage, il s'attendait à voir l'une des vedettes de Gotham... Mais il ne vit qu'une petite fille. Il en eu la bouche bée, milles et unes idées se bousculait dans sa tête devant l'absurde situation. Autour de lui, on s'affairait et on met en joue dans la possibilité de l'abattre, elle, une toute petite bout de chou en guenille et en crasse. Grimm avait fait un peu de psychologie et de sociologie, il savait qu'on pouvait modeler les enfants à tout ce qu'on voulait par l'éducation. Cette gosse était là depuis combien de temps ? Combien de fois l'a t'ont forcé à tuer pour qu'elle apprenne ? Combien d'heure de torture à t'elle subit pour avoir autant de froid dans ces petits yeux ?

"Capitaine Walter Grimm, GCPD...

Certains garde commencèrent à faire attention à lui, on l'observa et on le juga. Mine grisonnante, vieux flingue datant de la dernière décennie, un vieux crouton, mais il pourrait se relever utile. Sauf que Walter n'a pas envie de se rendre utile, bien au contraire.

.. je vais vous demander obtempéré et de lui libérer le passage. Le premier qui tirera aura sur le dos une inculpation de tentative de meurtre sur mineure en flagrant délit. Et si vous l'abattez, vous pourrez être sur que je vous ferez tous coffré après l'autopsie qui sera concluante."

Tension et désespoir dans l'équipe médical d'Arkham. Voilà ce que ça donnait quand l'instinct prenait le dessus sur la raison. Si elle est ici c'est pour une bonne raison après tout ! Mais Walter devant un résident qui pourrai être sa gosse flanche.

"Je répète bordel, mettez vous sur les cotés !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Petite Odysée chez les fous...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Petite Odysée chez les fous...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vilo a ete retrouver chez les fous !!!!!!!!!!
» Une petite Réunion chez les Carlton [A toute la famille]
» Une petite partie de chasse... [PV: Nuage de Tulipe]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Security Buildings :: Centre pénitencier et psychiatrique d'Arkham-