RSS
RSS
lienlien
NEWS :

Ne manquez pas les deux derniers chapitres de Darkwatch, où s'affronteront Le Chevalier Noir et l'Empereur !

Clash of the Warriors & La Révolte

"Lors d'une rafle de la Ligue des Ombres, la Lignée décide d'intervenir et de massacrer les hommes de Ra's Al Ghul. Les habitants, excédés par la situation, décident de se révolter, avec le support de l'Empereur et ses troupes. Le G.C.P.D est dépassé et les justiciers n'ont d'autre choix que s'en mêler, Batman en tête."

(Petit aperçu des évènements en vidéo ici)


CREDITS

©PA Batty Epicode
©Les images utilisées appartiennent à leurs auteurs
©Les bannières ont été crées spécialement pour le forum Gotham City Rpg par Deimos Hellhammer
©Le contexte de ce forum est inspiré du Batverse, arrangé et rédigé par le Staff. Merci de respecter notre travail.




Partagez | .
 

 Le jeu de la mort (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Le jeu de la mort (Libre)   Mar 26 Avr - 2:58

HJ: Petite explication du RP: Mon personnage ne sera pas au GNN. Il ne s'agira que d'un piratage à distance avec la retransmission d'images destinée à ceux qui se reconnaitront, on va dire. Vous êtes toutefois libres d'y répondre si vous souhaitez.

13H00
Immeuble du GNN, flash info de 13 heures.


Good morning Gotham, gothamiens et consorts. Voici l'habituelle rengaine qu'on vous rebalancait chaque jour dans cette merveilleuse Gotham, si pure et et belle en apparence, mais rongé par le vers de l'intérieur.
Aujourd'hui, Alexander Knox et Betty Cardwell, nouvelle venu à la chaine, allaient vous apporter le soleil et les nouvelles du jour. On commençait déjà par la météo, ciel bleu degagé, peu de vent, et aucune tornade de balles à signaler, sachant que la dernière partie de l'info sonnait comme un calembour mal placé de la part de Knox, qui avait, selon lui, toujours le mot pour rire.
On enchainait avec le sport, et les résultats des Gothams Bulls qui avait brillés à un tel point qu'il se sont pris une raclée dont le score resterait fort longtemps ancré dans l'esprit de habitants de la ville.
Puis vint l'habituelle rubrique des faits divers: Vol, meurtres, braquages, arrestations et on en passe, sans parler des magnifiques interventions de terrain de Gordon et ses hommes......

Bref, le résumé parfait, habituel et répétitif qu'on pouvait se cogner chaque fois qu'on allumait la télé, et qu'on pouvait même entendre résonner dans les hauts parleurs du Gotham Plaza, en ville.

Pourtant, à vous, ami téléspectateur qui regardez la télé, il vous était conseillé de ne pas tenter de changer de chaine ou de régler l'image, car ce qui se passait, ces lignes qui se déformaient pour se mélanger en un amalgame étrange de parasites et d'images grotesquement étirées, n'était que le résultat d'un travail, non pas de longue haleine, mais parfaitement ficelée pour faire passer un message des plus sanglants et surtout...percutant.
An arrière plan, on pouvait commencer à entendre Knox et certainement le service technique qui s'affairait à essayer d'arranger les problèmes qui commençait à survenir sur le plateau. Le fait que l'antenne fasse des siennes, ce n'était pas la 1ere fois, tout comme le GNN avait souvent été détourné à des fins criminelles. Inutile donc de préciser que la dernière possibilité était la bonne.
Puis, le son du GNN coupa, et l'image changea du tout au tout, faisant apparaitre 4 types, cagoule sur la tête, attachés sur des chaises et certainement baillonés, au vue des cris étouffés qu'ils poussaient.
La zone qui entourait ces types était sombre et à peine éclairée, mais assez pour bien les voir eux. Un œil attentif aurait remarqué la présence d'une ombre gigantesque postée derrière eux, statique, dont émanait une respiration rauque.
Un autre détail, bien visible, pouvait facilement donner une petite idée de l'organisateur de cette mascarade, puisque chaque type, en plus d'être attaché, était maintenu au sol par une entrave de glace qui les atteignait jusqu'à mi-hauteur.
A ce détail, tout le monde s'attendait donc à entendre la voix du "metteur en scène".....mais rien ne se fit entendre, excepté les cris des types et la respiration rauque émise par le 5eme protagoniste.
Pendant quelques secondes, de sous-titres vinrent s'incruster en dessous de chaque homme pour le présenter.
En 1er, nous avions Curtis Streicher, membre du gang du Joker. Voleur et tireur habile, bien connu des services de polices.
En 2eme position, nous avions Bill Rizer, ex-flic pourri ayant trempé dans une histoire de pot de vin, pour le compte d'Oswald Cobblepot.
En 3eme vint Eddie Machado, petit con de bas étage mais assez salaud pour bosser au service de la famille Falcone.
Et enfin, en 4eme position, vint Travis Flanagan, tueur à gage ayant, à une époque, vendu ses services à plusieurs grandes figures criminelles de la ville.
Un dernier message vint s'incruster, après la présentation des futures martyrs de la criminalités. Simple, sobre, un peu cliché, mais qui résumait parfaitement la situation:


MEURTRIERS DE NORA ET VICTOR FRIES.
SENTENCE: LA MORT

Certes, la nouvelle aurait pu sonner faux, et pourtant, elle était en partie vraie, mais étais-ce nécessaire de divulguer la vérité?? Dans un sens, tuer Nora, reviendrait à détruire Victor, à tuer la part de lui qui le rendait encore....humain.
Pourtant, la suite des événements allaient démontrer que Victor et Nora semblaient avoir réellement quittés ce monde.
Certains, à la vue d'une telle nouvelle, se seraient réjoui de se débarrasser d'un tel personnage...Et d'autres ne ressentiraient probablement pas ce sentiment.
L'ombre derrière Travis ôta alors rapidement le baillon et la cagoule de ce dernier et li adressa une seule question. Sa voix rauque et empli de colère résonna dans la salle.


???: "POURQUOI? RÉPONDS, SALE PETITE MERDE."

Travis: "VA TE FAIRE FOUTRE...VA TE FAIRE FOUTRE. JE T'EMMERDE. ON EST TOUTE UNE ARMEE. ON TE TUERA, ON TE TU.....ARRGGHHHHH"

Un seul geste, vif, rapide, et invisible, et déjà, la tête de Travis se décolla du tronc, dans un leger bruit de succion, pour rouler sur le sol, les yeux grands ouvert, comme fixant le public, totalement éffaré, pensant certainement que son petit show allait le sauver....Ce fût une grossière erreur.
Sans chercher à poser de questions, l'ombre commenca à enlever les cagoules cachant les visages des prisonniers, toujours baillonés mais ne posa pas la question qu'il aurait du poser au bandit suivant.
Non, en fait, il se contenta d'attraper le dénommé Bill Rizer par le crâne, en tirant violemment, sous les cris de peur et de douleur de l'ex-flic, qui montaient crescendo. Les autres gars, eux, manquerent presque de faire une syncope, bien que leur but premier était de trouver un moyen de se délier de la chaise sur laquelle ils étaient solidement attachés.
Il était presque comique de les entendre supplier de les laisser envie, tandis que dans un nouveau bruit de succion, la tête de Bill Rizer fût arrachée, suivi par la colonne vertebrale de ce dernier, qui, comme la tête de Travis, partirent jucher le sol.
Les plus observateurs auront alors remarquer que l'ombre, bien qu'elle ne laissait aucunement apparaitre son visage ou un quelconque indice sur son apparence, possedait un bras des plus.....poilu, et surtout, extremement boosté à la gonflette....Et encore, ce n'était pas le détail le plus flagrants....Ce qui intriguait, c'était les griffes dont la main....NON, LA PATTE, était pourvue
A nouveau, l'ombre posa la question.


???: Pourquoi??? POURQUOI AVOIR TUE VICTOR ET NORA FRIES??

La flaque sombre et l'étrange odeur flottant autour de Curtis, montraient que ce dernier venaient de lacher les vannes, tout comme il semblerait qu'il soit étrangement victime d'un arret cardiaque, comme le confirmait les spasmes qui le secouaient. Dommage pour celui-là.
Ce fut Eddie qui prit alors la parole, tremblotant et se forcant à aligner chacune de ses phrases correctement.


Eddie: Il....Il posait trop de problèmes...Il bossait pour la Ligue des Tarés....

???: Et à ton avis, pourquoi???

Eddie: Je sais pas...JE SAIS PAS.

???: Menteur....REPONDS, ET TU AURA UNE CHANCE DE PARTIR VIVANT.

Eddie: Y'a des rumeurs.....Parait qu'ils pourvaient ramener sa femme à la vie.......Mais il avait merdé, avait fait foirer nos affaires. Il était trop dangereux...ON POUVAIT PAS LES LAISSER VIVRE.

???: Qui a ordonné leur execution??

Eddie: Je sais pas....JE LE JURE.

???: REPONDS, SALE CAFARD IMMONDE...QUI A ORDONNE LEUR MISE A MORT??? REPONDS.

Eddie: JE VOUS JURE QUE J'EN SAIS RIEN.ON A RECU DU FRIC, BEAUCOUP DE FRIC.....ET DU MATOS POUR TRANSPORTER SA GONZESSE.
TOUT LE MONDE LE HAISSAIT DEPUIS COBBLEPOT. S'ALLIER A LA LIGUE, C'EST LA PIRE TRAHISON POUR LA PÈGRE. ON A JUSTE REÇU L'ORDRE DE KIDNAPPER ET DE TUER SA FEMME, UNE FOIS A L'ABRI....ENSUITE, IL A DÉBARQUÉ, 2 JOURS PLUS TARD, AVEC SON MONSTRE. ON A PAS EU LE CHOIX. PITIE...PITIE, JE VOUS EN PRIE.

???: Dieu a pitié.......PAS MOI.

Le cri d'agonie du bandit se repercuta dans l'ensemble de la zone, tandis qu'une patte immense le traversa de part en part, lui arrachant un coeur chaud encore battant, avant d'être sauvagement écrasé par le mystérieux bourreau, dans un geste sec.
Le pire pour Eddie, c'est qu'il vivait encore, et à son regard empli de peur, il avait compris qu'en réalité, il n'allait pas s'en sortir. Pourtant, lorsqu'on le voyait déblaterer ses infos comme un gosse récitant une leçon, on pouvait voir la lueur d'espoir briller dans son regard.
Tu y' a cru, Eddie.....Oui, tu y'a cru....Mais seulement, toi et tes amis, avez oubliés qu'un soir, vous aviez offensés un démon et un homme desesperé, sans craindre un quelconque courroux.
Certes, ce n'était pas la justice, ni même une punition.....C'était la vengeance.
Il fallu presque une bonne minute avant qu'Eddie ferme les yeux de façon définitive....Et seulement quelques secondes avant que l'écran ne coupe, ne laissant plus qu'une seule chose s'afficher à l'écran, une mise en garde contre toutes les personnes voulant maintenant s'opposer à la nouvelle volonté de Gotham.




"LE JEU DE LA MORT COMMENCE."


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le jeu de la mort (Libre)   Lun 9 Mai - 19:13

A Gotham il est tellement devenu commun de voir ces programmes favoris piratés par des criminels, que la population ne cherche même plus à changer de chaine. C’est plutôt s’équiper d’un bon paquet de popcorn et d’un soda et admirer le spectacle. Admirer les criminels faire leur show et se moquer d’eux en écoutant leur réclamation qui se verront réduit à la fin à néant. Mais là, les gens de Gotham on la surprise de voir autre chose. C’est totalement autre chose qu’un criminel qui veut se faire mousser. Là c’est un massacre en direct.

Comme beaucoup de détenu de Blackgate, Dick à la plupart du temps son téléviseur allumé. Question de jeter un œil sur les news, il est toujours bon d’avoir des infos des journalistes car même si elles ne sont pas toujours fiable, bien souvent ces derniers ont des informations avant même que la police soit au courant. Donc voilà, après une bonne séance de musculation et une bonne douche, Dick aperçois ce massacre en direct. Car même si l’attention de départ est de faire passer un message, les images qui vont suivre vont devenir très peu supportables pour les âmes sensibles. Nightwing a du mal à comprendre au départ.


" Fries…mort ?! "

Il était vrai que ça faisait déjà un moment que le monsieur se faisait rare à Gotham mais de là à dire qu’il était mort, Dick était loin d’imaginer cela. Enfin rien est sur et il y a plus important à s’occuper, la putain de chose qui déchiquette un homme à main nue. Une machine ? Non autre chose. Une chose que Nightwing devait arrêter et ce même si ces intentions étaient de nuire à des criminels. Le message était clair et les personnes visées se reconnecteront mais le jeune homme ne pouvait laisser faire une telle chose. Bon il en avait un peu apprit sur Fries mais de là à dire qu’il était mort, Nightwing était sceptique.

Cela pouvait tout à fait être justement une ruse de Fries pour se mettre au vert le temps d’oublier les erreurs énoncées du pourquoi on l’aurait buté. Mais là, le justicier verra ça plus tard, d’abord dès que cette chose se mettra à chasser, dès qu’elle se mettra à tuer, Nightwing sera là pour la stopper et définitivement s’il le faut. Comme quoi c’est le monde à l’envers, voilà que les justiciers se mettent à protéger les criminels. En tout cas affaire à suivre, Nightwing sera vigilant sur ce cas-là….

Revenir en haut Aller en bas
 

Le jeu de la mort (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FENOUIIIIL! Oh désespoir, le pauvre lapin imaginaire est mort! [Libre mon ami =)]
» Au fil du courant qui passe et qui transporte la mort . (Libre prio Blake)
» Baptême de Petite Mort |Libre au Clan de l'Ombre
» Le jeu de la mort (Libre)
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Gotham City RPG ::  :: Midtown/Diamonds :: GNN Tower - Gotham news Network-